Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Originals. Saison 1. Episode 18. The Big Uneasy.

25 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Originals

vlcsnap-2014-04-24-22h12m52s177.jpg

 

The Originals // Saison 1. Episode 18. The Big Uneasy.


Je dois avouer que j’ai été particulièrement déçu par cet épisode. Je m’attendais à ce que la série puisse renaître en éloignant Rebekah mais j’ai comme l’impression que finalement, sans elle ce n’est plus du tout la même série. Je ne sais pas si c’est le départ de ce personnage qui a causé problème bien tout le fait que la série ne semble pas toujours savoir comment faire pour me satisfaire pleinement. Peut-être que j’ai des attentes démesurées (même si au fond c’est la série qui me les a créé en étant une bonne surprise au début de la saison jusqu’à il n’y a pas si longtemps que ça). Dans ce nouvel épisode, il se passe pas mal de choses mais disons que j’avais l’impression que je n’étais pas du tout en phase avec l’épisode. Ou alors c’est simplement la série qui n’a pas su me mettre en phase avec elle. Le problème finalement c’est que la série a laissé partir tellement de bons personnages au fil des épisodes que maintenant elle se retrouve bloquée avec plus ou moins ce qui n’est pas nécessairement les meilleurs. Certes il y a les Originaux, certes il y a encore des sorcières sympathiques, mais ce n’est pas suffisant. Sans compter que la sempiternelle guerre entre Klaus et Marcel est devenue un running gag plus qu’autre chose.

Le cliffangher me donne envie de voir ce que cette histoire peut réellement devenir mais est-ce réellement intéressant ? Je me le demande. Cela ne veut pas pour autant dire que cet épisode était complètement raté. C’est juste que dans la narration il y a quelque chose qui cloche et toutes les intrigues n’ont pas nécessairement d’intérêt narratif pour le moment. Le départ de Rebekah a énormément affecté la série à mon humble avis. Disons que j’aurais tellement aimé que les scénaristes s’en serve justement comme d’une force et pas comme d’un frein. Le problème avec cet épisode c’est que justement, le nom du personnage n’est même pas prononcé (ou alors je l’ai raté). C’est un peu comme avec Celeste finalement. La série a fait énormément de foin autour de tous ces personnages et c’est pour maintenant les mettre aux oubliettes. Il y a bien Monique qui apporte alors quelques twists savoureux et permet à l’épisode de ne pas trop tourner en rond. Car oui, c’est une sérénade que j’ai l’impression d’avoir déjà vu dans The Vampire Diaries (et ce n’est pas nécessairement un compliment). Je retiens tout de même le potentiel qu’il y a chez The Originals.
vlcsnap-2014-04-24-22h27m46s152.jpgJe peux tout de même reconnaître que la série sait se servir de certains de ses personnages et ce n’est pas plus mal. Monique en fait donc partie mais il y a Hayley. Cette dernière, toujours incarnée par Phoebe Tonkin, commence à prendre une vraie place dans The Originals. Au début de la saison elle était une sorte de désaveu de la série de la série, un peu comme elle ne servait à rien. Plus le temps passe et plus elle se fait une place au milieu des personnages. Son humanité la rend tout de même attachante et beaucoup plus intéressante que beaucoup de vampires. Cela pourrait dans une certaine mesure rappeler Elena quand elle était encore humaine (même si pour le coup elle n’a jamais été enceinte non plus). Elijah a lui aussi réussi à prendre une place bien plus intéressante depuis quelques temps mais je ne sais pas trop ce qu’il faut attendre de sa place dans la série. The Originals tente donc de se redéfinir depuis le départ de certains de ses personnages mais l’on ne peut pas dire que cela soit toujours réussi comme l’on aurait pu l’espérer. Et c’est vraiment dommage car il y a énormément de potentiel et c’est ce qui nous avait été prouvé tout au long de la saison.

Note : 4.5/10. En bref, un épisode bien trop faible par rapport à ce que la série avait pu nous offrir ces derniers temps.

Commenter cet article