Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Harmontown, l'homme derrière la star

19 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Harmontown, l'homme derrière la star

Harmontown // De Neil Berkeley. Documentaire avec Dan Harmon, Jeff Bryan Davis et Joel McHale.


Que se passe t-il dans la tête de Dan Harmon ? Telle est la question que l’on est en droit de se poser. Surtout que cet homme, vu par beaucoup comme un génie de la télévision s’est fait un vrai nom au fil des années. Que cela soit avec le pilote de Heat Vision and Jack (réalisé par Ben Stiller, avec Jack Black et Owen Wilson) que FOX n’a jamais commandé à cause de son coût exorbitant ou encore la série Community dont il s’était fait virer par NBC. Ce documentaire cherche à nous montrer l’homme derrière toutes ces séries que l’on peut voir et qu’il a créé, mais aussi ses démons, le fait qu’il soit légèrement égocentrique, narcissique, alcoolique peut-être aussi un peu mais qui ne change pas forcément le fait que c’est un excellent créateur. Neil Berkeley (Beauty is Embarrassing) tente à sa manière de brosser le portrait de cet homme complexe que l’on va découvrir tout au long de ce documentaire. Tout n’est pas forcément utile mais c’est aussi un documentaire qui nous plonge dans les travers de la célébrité (notamment le fait qu’il puisse se permettre d’être en retard de plusieurs jours sur la livraison d’idées pour un pilote pour FOX, un script qu’il doit réécrire pour CBS, etc.).

Viré de "sa" série Community, le scénariste Dan Harmon décide de partir sur les routes, à la rencontre de ses fans... mais aussi de ses limites.

Le film ne veut cependant pas que nous plonger le joli visage de Dan Harmon, il veut aussi nous démontrer qu’au fond derrière cet homme et ses créations il y a aussi quelqu’un d’humain qui a ses problèmes. On sent qu’il y a du coeur là dedans même si le personnage que l’on nous présente n’est peut-être pas toujours parfait. On sent en tout cas qu’il aime ses fans et c’est justement l’une des choses les plus touchantes de ce documentaire. On le voit proche des gens qui l’apprécie pour son travail. Dans ses moments de « stand-up » il y a aussi de bonnes idées plutôt comiques dans leur ensemble (notamment tout ce qu’il fait sur NBC qui l’a viré de Community ou encore la petite blague qu’il fait à Chevy Chase sur Joe Biden). C’est un documentaire qui parvient tout de même à capturer l’essence même de Dan Harmon et son énergie brute. Il est rare de voir des documentaires aussi humains et intelligents. Généralement, les documentaires sont souvent génériques et ne parviennent pas à nous toucher ou en tout cas nous accrocher à ce qu’ils racontent. Peut-être est-ce tout simplement car j’ai un peu de mal avec le genre et pourtant je suis capable d’adorer énormément de documentaires.

Notamment ceux qui nous parlent de succès de sujet. Ici c’est quelqu’un qui est mis au centre de ce documentaire. Faire le portrait de quelqu’un est très complexe, surtout d’un homme comme Dan Harmon. Il faut savoir si l’on doit tout montrer ou non (notamment la place de l’alcool, du fait qu’il est peut-être un peu fainéant, etc.) mais c’est quelqu’un de talentueux qui au fond peut se le permettre. On sent aussi qu’il est excellent quand il s’agit d’improviser. Ses petits sketchs sur scènes sont généralement très drôles et au travers on apprend aussi des choses sur lui, sur sa vision des choses et pas seulement sur ce qu’il vit et à pu vivre professionnellement parlant. Les interviews en parallèle nous donnent aussi un peu plus d’informations sur la vie du personnage, sans parler de ces images d’archive qui remontent à la fois en 1999 (l’époque de Heat Vision and Jack) ou encore 2009 (le départ de Community) sans parler du moment où il a été viré par NBC. Harmontown est donc un documentaire intelligent, drôle avec du coeur, en somme parfaitement ce que j’avais envie de voir quand je l’ai démarré. J’espère que Dan Harmon aura de nouveaux projets très prochainement en dehors de Rick & Morty (l’une des meilleures surprises de la saison dernière).

Note : 7/10. En bref, un documentaire intelligent, avec du coeur et drôle montrant à quel point Dan Harmon a une énergie débordante.

Commenter cet article