Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Originals. Saison 2. Episodes 1 et 2.

17 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Originals

Critiques Séries : The Originals. Saison 2. Episodes 1 et 2.

The Originals // Saison 2. Episodes 1 et 2. Rebirth / Alive & Kicking.


C’est tout de même dommage que Rebekah ou plutôt que Claire Holt ait quitté la série. J’aimais bien l’actrice, et surtout son personnage. L’an dernier, la série avait d’ailleurs eu un peu de mal à nous la faire oublier. Ce que l’on peut comprendre. Le fait qu’elle serve d’introduction à ce premier épisode m’a presque donné l’impression que l’actrice était revenue sur sa décision. Nous reprenons l’histoire quelques mois après le dernier épisode de la saison 1 ce qui efface une grande partie des choses que l’on avait pu voir jusque là (et ce n’est pas plus mal non plus, c’est toujours bien de débuter sur de nouvelles bases). Mais The Originals était la saison dernière une bonne surprise malgré tout ce que j’avais pu dire de mal du premier épisode (qui était lui assez catastrophique). Mais c’est aussi la preuve que The Originals avait besoin de rester proche de The Vampire Diaries pour mieux s’en émanciper par la suite, ce qu’elle a fait avec brio. Dans « Rebirth », comme le titre de l’épisode l’indique on tente de nous offrir une renaissance. Je pense notamment à Hayley. Elle est complètement perdue et c’est quelque chose que l’on peut comprendre, surtout avec la perte consécutive de sa fille (qui est maintenant élevée par Rebekah) et de sa mortalité.

Elle n’est plus mortelle comme avant et c’est quelque chose qu’elle a énormément de mal à accepter. Ses moments qu’elle partage dans « Alive and Kicking » avec Klaus sont d’ailleurs très touchants. On sent qu’elle ne peut plus être celle qu’elle aurait adoré être plus longtemps, tout simplement. Et l’on peut la comprendre car je dois avouer que je ne sais pas du tout comment j’aurais réagit à sa place. Certainement pas de la bonne façon. Klaus de son côté n’est peut-être quelqu’un de très démonstratif mais de toute façon, il a énormément de choses à faire entre gérer la perte de Hope et du contrôle de la ville de la Nouvelle Orléans. Mais Klaus veut aussi récupérer tout ce qu’il a perdu, ce que l’on peut comprendre. De son côté, Francesca Guerrera, leader de la faction loup garou a peur que Klaus et Elijah aient envie de l’attaquer. C’est une bonne idée que de mettre en avant un peu plus les loup garous, cela va permettre de changer un peu de toutes ces histoires de sorcières développées en long et en large l’an dernier. Les loup garous n’étaient pas si mis en valeur auparavant dans cette série alors qu’au fond ils ont un vrai intérêt à mes yeux. Surtout du point de vue de Hayley mais aussi des hybrides (puisque l’on a plus ou moins oublié cette histoire).

Davina de son côté n’est plus dans son « coven » et pratique donc la magie toute seule de son côté. Elle passe du temps avec le livre de sorts de Mikael et Esther afin de faire en sorte que ses amis ne soient tout simplement plus liés avec Klaus. Pourquoi pas puisque c’est aussi une façon pour Davina de nous démontrer qu’il y a encore pas mal de choses à faire avec les sorcières dans cette série, ce que The Vampire Diaries n’a jamais vraiment réussi à faire. De plus, la Nouvelle Orléans, sans sorcières ce n’est pas possible, ce serait tellement bête. La série trouve surtout son intérêt dans ce premier épisode avec le personnage de Hayley. Cette dernière est clairement le meilleur personnage de ce début de saison. « Alive & Kicking » de son côté est un épisode très différent du premier. Le premier était surtout là pour nous remettre dans le bain, le second était beaucoup plus dans l’émotion et je dois avouer que c’est quelque chose que j’ai largement préféré. En effet, Hayley et Klaus c’est une relation qui fonctionne d’un point de vue scénaristique. C’est une relation qui n’est pas si simple que ça finalement et cela donne des scènes touchantes tout au long de l’épisode.

Mais ce qu’ils vont devoir aussi faire c’est mettre des loup garous dans leur poche alors que ces derniers sont en train de faire petit à petit de plus en plus d’alliances avec les sorcières. J’aime ben ce qui se passe de ce point de vue là d’ailleurs, surtout que cela permet à Hayley à la fois de nous rappeler qu’elle était loup garous avant de devenir une hybride. Elijah, qui n’était peut-être pas suffisamment présent dans le premier épisode gagne en intérêt dans cet épisode-ci. Notamment parce que l’associer avec Marcel afin de retrouver le White Oak Stake était une brillante idée. Ce n’est pas le duo auquel on pourrait penser au premier abord mais la série se sert très bien de ces deux personnages. Surtout que de toute façon Klaus est déjà occupé avec Hayley et que les deux partagent quelque chose. Ce sont deux épisodes qui permettent également de revoir Kohl qui a toujours été mon second Original préféré après Rebekah. C’était quelqu’un d’imprévisible et s’amusant justement pour ça. J’ai beau avoir envie de certaines choses vis-à-vis de cette seconde saison (notamment plus de loup garous, toujours des histoires de sorcières), je ne sais pas si ce que j’ai vu pour le moment de la saison me comble pleinement.

En effet, je trouve que cela manque peut-être d’un petit quelque chose mais je suis persuadé qu’il y a largement de quoi faire beaucoup plus par la suite notamment car Elijah et Marcel c’est un duo qui a énormément de potentiel. Cela n’avait pas été vraiment exploité l’an dernier c’est donc l’occasion de changer un peu la direction de la série et la façon dont elle développe ses personnes. Si l’absence de Rebekah se fait toujours ressentir, notamment du point de vue du point féminin qu’il y a dans The Originals, je suis malgré tout content de voir que Davina tente de combler le vide laissé. C’est une jeune femme que j’aime beaucoup même si elle n’a pas toujours été fourrée dans les meilleures intrigues. L’an dernier j’avais trouvé son évolution assez logique. Cette année on ne sait peut-être pas encore où est-ce que cela va nous emmener, mais j’ai hâte de le découvrir. Surtout que ce qu’elle cherche à faire n’est pas simple et que cela pourrait nous emmener tout droit vers le dernier épisode de la mi-saison.

Note : 6/10 et 7.5/10. En bref, retour réussi pour The Originals.

Critiques Séries : The Originals. Saison 2. Episodes 1 et 2.

Commenter cet article

T. 20/10/2014 21:52

De mon côté, j'étais assez surprise que Kaleb était en réalité Kol. Je ne l'avais pas vu venir, mais c'est encore plus jouissif ! Kol est également mon second original préfère après Rebekah (quoique dans un sens, je suis fan de cette famille ! Tous les Persos sont intéressants même si j'en attend plus sur Finn qui est malheureusement l'original dont on a moins d'informations...) mais pour en revenir à Kol, j'étais sûre qu'il ne dirait pas à Esther le fait qu'il a vu son père.
J'ai lu des critiques qui n'étaient pas contentés du fait de revoir les parents Originals, moi je trouve ça passionnant et ce sera sûrement plus élaboré que TVD (je l'espère).
Et les flash backgammon m'avaient terriblement manqué, c'est ce que j'aime aussi dans cette série.
Par contre, j'ai trouvé ça bizarre le duo Marcel/Elijah mais pourquoi pas ?

delromainzika 21/10/2014 00:49

Oui, ce sera bien intéressant ici car la série a plus de temps à y consacrer. Ensuite, bizarre oui mais intéressant aussi :)