Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Royals. Saison 1. Episode 2. Infants of the Spring.

31 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Royals

Critiques Séries : The Royals. Saison 1. Episode 2. Infants of the Spring.

The Royals // Saison 1. Episode 2. Infants of the Spring.


Les manigances de chacun ne sont pas toutes intéressantes. Imaginer une famille royale britannique avec un côté très Gossip Girl sur les bords, c’est la volonté de cette série et cela se ressent tout de suite. Le premier épisode était cependant un peu confus, comme si The Royals ne savait pas trop si elle voulait être une série plus intelligente ou plus amusante. Visuellement, la série a réussi à avoir accès à des décors qui donnent l’impression d’être dans un vrai palace. Alors certes ce n’est pas Buckingham mais presque. Les personnages de The Royals sont tous intéressants au fond et ont tous quelque chose à nous raconter, le seul problème c’est que globalement la série jouait parfois un peu trop dans diverses cours durant le premier épisode. Ce second épisode permet de garder une certaine dynamique et surtout d’offrir une vision un peu plus intéressante de la série. J’aime beaucoup l’histoire de Prince Liam par exemple. C’est tout de même quelqu’un qui veut bousculer la royauté, comme tous les enfants de cette famille d’ailleurs. Il y a dans l’esprit rebelle de Liam quelque chose que j’aime beaucoup, ne serait-ce que pour la façon dont Gemma et Ophelia s’engagent dans un jeu à bord rien que pour savoir qui des deux aura le bras de Liam.

Liam et Ophelia c’est une relation qui aurait pu fonctionner et si je suis un peu déçu qu’elle décide de le larguer à la fin de l’épisode, simplement car elle n’est pas une « posh », je pense sincèrement qu’il y a plus à venir dans les prochain épisodes. Eleanor et Jasper sont de leur côté un couple qui fonctionne par la menace. Jasper sait des choses sur Eleanor et vice-versa. Leur relation est tout de même assez jouissive et n’est pas sans rappeler les meilleurs moments de Gossip Girl ou encore de Dirty Sexy Money. Pour ce genre de choses, je dois avouer que The Royals est assez forte. La série n’est pas la plus intelligente du monde mais elle parvient à nous offrir quelque chose de suffisamment efficace de ce point de vue là en tout cas. Jasper est malin mais pas totalement non plus car il va se faire prendre à son propre jeu dans les dernières minutes de l’épisode. Cela ne nous amène pas grand chose pour le moment mais cet épisode tente justement d’organiser un peu mieux les histoires de chacun des personnages afin de nous amuser un peu plus. Elizabeth Hurley est pourtant celle qui semble prendre le plus son pied dans cette série. Les autres personnages ne sont pas inintéressants mais disons qu’elle est la seule qui passe un agréable moment de ce que l’on peut voir à l’écran.

Le Prince Cyrus me fait rire. C’est un personnage un peu cliché sur les bords dans le sens où ses agissements répondent à quelque chose de terriblement prévisible mais je n’ai jamais demandé à The Royals d’être la série la moins prévisible au moins. Le plus important c’est plus le plaisir que l’on peut prendre à suivre des histoires de riches qui ont de l’argent et qui n’ont pas peur de le montrer. C’est aussi dans cet épisode que The Royals tente de donner une vraie place au roi Simon. On sait pertinemment que ce n’est pas lui qui porte la culotte dans la famille et qu’il est complètement effacé par rapport à la reine, sa femme. C’est logique de Helena soit le personnage le plus important de toute façon, surtout qu’elle a des plans divers et variés afin de faire en sorte que la monarchie perdure et que les traditions qui vont avec continuent de faire valoir leurs droits. Car c’est une femme qui aime les traditions (ou plutôt son petit confort). Finalement, ce nouvel épisode de The Royals était globalement bien mieux bâti que le premier. On sent un peu mieux où est-ce que la série veut en venir et c’est une excellente nouvelle.

Note : 5/10. En bref, The Royals n’est pas encore parfaite mais elle est en train de devenir un peu plus intéressante.

Commenter cet article