Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 2. Episode 7.

31 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Better Call Saul

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 2. Episode 7.

Better Call Saul // Saison 2. Episode 7. Inflatable.


« I don’t know what to say »
« Say yes »
Ce nouvel épisode de Better Call Saul est surtout là pour mettre en place les pièces du puzzle pour la suite de la saison. L’idée de cet épisode se construit autour de peu de choses mais l’on est pendu aux lèvres des personnages à chaque nouvelle scène. Comme cette scène qui m’a tout de suite fait penser à Rectify alors que Jimmy regarde ce totem gonflage virevolter au vent. Cela va lui donner une idée : sortir du lot et bousculer un peu les conventions de sa firme en venant habiller de costumes aux couleurs de l’arc en ciel. La scène est drôle et c’est aussi tout un symbole puisque comme vous le savez probablement, c’est un premier pas vers l’évolution de Jimmy en Saul Goodman. Saul porte des costumes colorés, il est excentrique comme le personnage que Jimmy incarne de lui-même dans l’épisode. Jusqu’à ce qu’il se fasse virer d’un commun accord et qu’il décide de tenter une nouvelle aventure. Cette nouvelle aventure, il l’a en tête depuis un bout de temps et c’est de faire une firme associant Jimmy et Kim. Wexler-McGill cela aurait du cachet sur une porte et le logo tout trouvé était pas mal du tout. J’ai adoré cette carte de visite, mais Kim a une bonne place et elle sait que s’associer à Jimmy est un énorme risque pour sa carrière.

Sauf qu’elle ne peut pas totalement passer à côté d’une opportunité pareil. Si elle décline dans un premier temps l’offre, c’est pour mieux proposer une alternative par la suite. Je ne sais pas vraiment dans quelle direction Better Call Saul compte aller par la suite et si Jimmy va accepter la proposition de Kim mais les pièces du puzzle avancent petit à petit de façon assez intelligente. Il n’y a rien qui ne fonctionne pas dans cet épisode, tout rutile de façon efficace avec le talent de chacun mis au coeur de l’histoire. La scène de Kim sur le toit en train de fumer sa cigarette tout en imaginant ce qu’elle pourrait faire est une façon de nous rappeler aussi pourquoi Better Call Saul est une série aussi féministe comme je le disais la semaine dernière. En effet, si elle est féministe c’est en grande partie car elle a su faire de Kim une sorte d’étendard parfait de la femme émancipé qui ne veut pas qu’on lui dicte ses codes et qui veut être la meneuse, celle qui donne le rythme de la marche. C’est ce que l’on voit encore plus quand elle vient voir Jimmy avec une nouvelle proposition et pas celle qui arrangerait Jimmy, mais plus celle qui arrangerait Kim. Je pense qu’au fond Jimmy va dire oui, même si c’est une grossière erreur et j’imagine déjà Kim prenne le déçu et le ruiner dans un sens.

Il y a deux moments importants dans cet épisode. Le premier est la révélation de Jimmy face à ce totem. Le second est le bref moment d’hésitation de Kim quand Jimmy lui fait son offre. Ces moments anodin dans une série lambda ont ici énormément de sens car la série sait en faire quelque chose de véritablement intéressant et fort. Les autres intrigues n’ont peut-être pas le même aplomb mais globalement, le tout fonctionne suffisamment bien pour que l’on n’ait pas à redire grand chose. Bien au contraire, je dirais même que Better Call Saul doit aller beaucoup plus loin dans son histoire. Quant à Mike, ce dernier est un peu plus au second plan cette semaine, ce qui n’est pas forcément pour me déplaire étant donné que ce qui se passe avec Kim et Jimmy en parallèle s’avère être beaucoup plus intéressant pour la suite de la saison.

Note : 10/10. En bref, un brillant questionnement qui permet de poser les bases d’un nouveau Better Call Saul.

Commenter cet article