Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 6. Episode 12.

7 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Walking Dead

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 6. Episode 12.

The Walking Dead // Saison 6. Episode 12. Not Tomorrow Yet.


Tout commençait par de simples cookies innocents de la part de Carol. Carol est mon personnage préféré dans The Walking Dead et je ne risque pas de changer d’avis après cet épisode. Carol brille dans la scène d’ouverture par sa cuisine, par sa façon de faire des cookies comme si rien n’était arrivé. Cette scène continue d’incarner le fait que Carol est quelqu’un de spécial, qui est à part des autres personnages comme Rick, Carl ou encore Glenn. Elle ne pense pas de la même façon d’eux. Et c’est là aussi que le petit face à face entre Carol et Maggie à la fin de l’épisode prend son temps. Son « You’re supposed to be someone else » incarne à merveille le problème de l’époque dans laquelle vive nos personnages. Quand Plaute disait « Homo homini lupus est » dans a comédie Asinaria, il avait raison. Par la suite, d’autres vont reprendre cette phrase, « L’homme est un loup pour l’homme ». Car oui, l’homme est son propre ennemi, celui qui le conduit à sa perte. Cette vision pessimiste de la nature humaine est clairement ce sur quoi repose The Walking Dead. Je ne m’attendais pas du tout au cliffangher de fin de cet épisode mais c’est la preuve que finalement, il est difficile pour nos personnages de se sortir des situations dans lesquelles ils se mettent constamment.

Cette semaine, nos personnages ont pris la décision d’aller tuer les hommes de Negan dans le but de garder Hilltop comme fournisseur de nourriture sauf que pour le faire, il va falloir aussi prendre la décision de tuer des gens. Car c’est comme ça, dans le but de survivre soi, il faut tuer d’autres gens. Si Carol n’a pas grand chose à faire avec l’intrigue de cet épisode, elle fait partie du voyage malgré tout, soutenant la décision de Rick (enfin, plus ou moins) qui est de faire un assaut dans le repaire des hommes de Negan. Bien évidemment, le grand moment de cet épisode c’est l’assaut sur les Saviors. Le tout est très efficace, mis en scène de façon brillante. On a envie de voir plus souvent ce genre de scènes d’action qui sortent un peu du tout. C’est assez excitant de voir Rick et Glenn tuer les Saviors dans leur sommeil, surtout quand on nous offre des preuves que ces gens n’étaient pas des gens particulièrement jovials et gentils non plus. Le mur de polaroïds par exemple est un moment que The Walking Dead parvient à mettre en valeur de façon singulière, mais toujours avec la vision que la série a de ses personnages et de son univers. Mais tout part en sucette à la fin de l’épisode alors que Carol et Maggie se sont fait prendre en otage on ne sait trop comment.

Et là… il faut attendre le prochain épisode avant de comprendre ce qui s’est passé et surtout, comment Maggie et Carol vont pouvoir s’en sortir. J’ai presque envie de parier sur la mort d’un personnage. Maggie ?. Finalement, ce tout nouvel épisode de The Walking Dead démontre surtout à quel point la série n’en a pas fini de faire souffrir tout le monde. Elle aime être sadique avec nos héros et c’est peut-être aussi pour ça qu’elle nous le rend bien derrière. La philosophie de la série continue de me fasciner, peut-être car elle est beaucoup plus fluide désormais qu’elle ne l’a été par le passé. La morale n’est plus un élément d’attache dans The Walking Dead puisque la morale est celle de chacun. Ou en tout cas, chacun des personnages se forge sa propre morale en fonction de ce qu’il vit. Et Rick, n’est plus le papa poule qu’il a été, ce n’est plus le shérif qui fait respecter la loi, c’est juste un homme qui tente de survivre car il a tout perdu.

Note : 8.5/10. En bref, un assaut mené de façon assez intelligente et à contre courant de ce que j’avais imaginé au départ.

Commenter cet article

4evaheroesf 07/03/2016 20:22

Le mur, c'était une idée vraiment ridicule genre "On hésite à les tuer mais voilà des preuves qu'ils sont très méchants"...

vts 07/03/2016 21:01

Totalement d'accord ils ont du se dire "on va faire le mur comme ça on se fait pas chié à suivre la psychologie des personnages pendant quelques épisodes"