Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Vikings. Saison 4. Episodes 3, 4 et 5.

20 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Vikings

Critiques Séries : Vikings. Saison 4. Episodes 3, 4 et 5.

Vikings // Saison 4. Episodes 3, 4 et 5. Mercy / Yol / Promised.


Vikings s’est décidée à nous faire une The Revenant avec Alexander Ludwig face à un ours dans « Mercy ». La scène n’est pas aussi impressionnante que dans le film avec Leonardo DiCaprio mais elle reste tout de même sacrément sympathique. La série continue de délivrer de belles choses au travers de ces trois épisodes, tant d’un point de vue du développement des personnages que du reste. Il n’est pas difficile d’apprécier le résultat alors que Vikings continue d’étendre son univers. Fraîchement renouvelée pour une saison 5 par History (et avec l’arrivée de Jonathan Rhys Meyers au casting), je dois avouer que je me demande comment ils vont déjà faire pour développer un peu plus cette saison qui, dans un univers classique pour Vikings, serait déjà arrivée à sa moitié. Maintenant qu’il y a 20 épisodes pour cette saison, il y a donc deux fois plus de choses à raconter. Mais même si la série prend son temps sur certains points, je trouve qu’elle reste assez forte dans sa manière de proposer des tas de choses différentes aux personnages. « Mercy » est cependant un épisode intéressant par rapport au fait qu’il prend le temps de faire une pause dans l’univers de la saison pour se poser de bonnes questions. Après que l’on ait laissé Floki au fond de sa prison, avec cette eau ruisselant continuellement sur son corps, et forcément la scène est une vraie torture mais intéressante par rapport à ce qui pouvait être infligé à l’époque.

Vikings reste en tout cas fidèle à elle-même, délivrant trois épisodes de sexe, de violence, de combats en tout genre, de manipulations mais aussi de développement personnages. En tout cas, j’aime beaucoup la façon dont Vikings évolue efficacement dans ces trois épisodes, permettant de continuer d’explorer la culture viking, tout en déroulant tout un tas d’autres choses en parallèle. Tout au long, le récit sait rester accrocheur grâce à une fluidité narrative que Vikings maîtrise plutôt bien. J’avais peur avec le premier épisode de la saison que Vikings se soit complètement égarée, qu’elle est perdue la main puis dès le second épisode, les choses sont devenues tout de suite beaucoup plus intéressantes et efficaces. Quoi qu’il en soit, je reste persuadé du fait que finalement l’ensemble peut fonctionner royalement bien. Du coup, la scène avec l’ours dans « Mercy » est plus ou moins le climax de l’épisode, ce moment intense qui soulève tout l’épisode de terre. Quand Michael Hirst, le créateur, a créé cette scène, il a dit qu’il ignorait tout ce qui se passait dans The Revenant et la fameuse scène entre DiCaprio et le grizzli. Je ne suis pas sûr que la scène de Bjorn et de l’ours ne soit pas une directe inspiration du film d’Innaritu mais peu importe, le plaisir reste entier malgré tout.

L’épisode continue également de développer Ragnar et la place qu’il impose depuis le début de la série dans Vikings. Il reste magnétique, mystérieux, et un combattant hors pair. Sans lui, je pense que Vikings ne serait pas aussi passionnante. Je suis persuadé qu’à un moment donné de l’histoire il pourrait être amené à disparaître (un peu comme des personnages importantes peuvent disparaître dans Game of Thrones) mais je suis vraiment curieux de voir son évolution future tant il impose vraiment quelque chose à chacune de ses apparitions. Si Vikings venait à grandir sans lui à un moment donné je pense que je serais un peu déçu du résultat. « Mercy » est donc un épisode plus calme pour Vikings, qui prend le temps de faire des choses avec ses personnages et son univers et je trouve que dans son ensemble c’est assez productif. « Yol » de son côté est une occasion en or pour que les femmes de Vikings puissent sortir un peu du lot. Les femmes ont tendance à rester derrière les hommes cette année durant les 3 premiers épisodes alors qu’elles sont une part importante du récit. On l’a déjà vu par le passé ce qu’elles impliquaient. Qui ne se souvient pas de Lagertha par exemple et j’en passe.

Mais dans cet épisode, nous avons Yidu, l’esclave exotique qui a retenu l’attention de Ragnar et qui va devenir sa confidente dans cet épisode. Le fait qu’elle soit aussi proche de Ragnar durant « Yol » implique forcément tout un tas de choses neuves et permettent aussi de remettre le tout en question de façon assez intelligente. Ragnar est complètement fou au fond, quelqu’un qui n’est pas très saint d’esprit. Sa façon de balancer des couteaux dans l’épisode 5 par exemple est parfaite pour démontrer qu’il ne va pas bien mais Yidu apparaît comme un moyen pour lui de s’apaiser. J’ai notamment adoré la scène que les deux partagent sur le toit dans la seconde partie de « Promised ». Cette relation pourrait clairement être beaucoup plus exploitée par la série mais Vikings ne cherche juste pas à en faire des caisses et se contente donc de nous proposer quelque chose de classique, dans la lignée de ce qu’elle a toujours fait auparavant. Il y a cependant quelque chose de vraiment rafraichissant dans la façon dont la relation entre Yidu et Ragnar évolue. La scène du bain dans « Promised » par exemple est une très jolie scène. Elle implique forcément des tas de choses pour la suite et Vikings reste fidèle aux scènes de sexe dont elle a souvent fait preuve mais j’adore.

Ragnar démontre une part de lui beaucoup plus tendre ici, prenant soin du corps de cette jeune femme tout en restant un homme avec une certaine poigne. Sa façon d’associer la violence, le danger à cette érotisme est vraiment intéressant. Dommage que la scène ne dure pas plus longtemps car je suis persuadé qu’elle aurait pu être l’une des plus belles scènes de sexe que j’ai pu voir dans une série cette saison. Encore aurait-il fallu que cela aille à beaucoup plus que des doigts dans le verrou. Finalement, si Vikings tente des tas de choses cette année c’est qu’elle semble confiante pour la suite. Le résultat est pour le moment satisfaisant et nous donne envie d’en voir beaucoup plus. J’espère que la suite sera de bien meilleure façon encore qu’elle ne l’est déjà actuellement. Cette saison 4 est peut-être celle de l’apogée pour Vikings si jamais cette dernière décide de bien s’y prendre. Et j’apprécie que la série ose peut-être un peu plus. La scène finale de « Promised » par exemple est une scène inattendue qui nous permet de voir que les femmes sont beaucoup plus intéressantes que les hommes par moment ou qu’en tout cas elles peuvent être fortes.

Note : 8/10, 7/10 et 7.5/10. En bref, trois solides épisodes de Vikings.

Commenter cet article