Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : First Date (2016)

11 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : First Date (2016)

First Date // De Richard Tanne. Avec Parker Sawyers, Tika Sumpter et Vanessa Bell Calloway.


First Date c’est l’histoire du premier rendez-vous galant entre la Première Dame et le Président des Etats-Unis. Enfin, aucun des deux personnages n’avait encore cette position au moment où la série raconte son histoire. First Date nous plonge en 1989, bien des années avant que Barack Obama ne soit élu Président. Si le film reste très simpliste, il n’en reste pas moins agréable. En se concentrant uniquement sur le premier rencard entre les deux personnages, le film se permet de plonger dans les détails de cette journée étonnante qui va changer la vie de chacun d’eux. On se laisse charmer par chacun des deux personnages et surtout la prestation qu’en font les deux acteurs Parker Sawyers et Tika Sumpter. Cette dernière, que j’adore dans la série The Haves and the Have Nots a su montrer ici une autre face de sa personnalité. Je la trouve d’ailleurs beaucoup plus intéressante d’un point de vue de son jeu d’actrice dans First Date que dans la série de Tyler Perry. Mais cette jolie histoire d’amour est née de façon assez étonnante alors que l’on navigue entre culture afro-américaine des années 80 à Chicago et la rencontre de deux personnes qui au étaient clairement fait pour être ensemble.

Chicago, été 1989. Une jeune et brillante avocate, Michelle Robinson, est invitée par son stagiaire, Barack Obama, à profiter ensemble d’une belle journée dans le sud de la ville. Ni l’un ni l’autre ne soupçonne alors la portée historique de ce premier rendez-vous.

Je ne connaissais pas du tout Richard Tanne (Worst Friends, Cinema Cool) qui réalise ici son premier long métrage. Il ne cherche pas à faire d’effets de style dégueulasses, juste à filmer cette relation comme elle se devait d’être filmée. Il s’attache donc à certains détails sur lesquels il porte un gros plan (quand Michelle entre dans la voiture et qu’elle fait une fixation sur tout ce qui ne lui plaît pas, du trou béant dans le plancher aux cigarettes dans le cendrier, et ce n’est qu’une scène permis d’autres). First Date raconte aussi ce qui a fait naître chez Barack Obama cette envie de se battre pour les autres en politique. La scène du discours dans l’Eglise est l’une des meilleures scènes du film et pourtant elle n’a rien à voir avec l’histoire d’amour en tant que tel. C’est Barack qui se bat pour les gens de Chicago qui en ont besoin, pour les afro-américains que la mairie de la ville ne semble pas considérer. Les mots sont bien choisis et Parker Sawyers incarne alors ce discours comme Barack Obama. On retrouve alors tous les tics du Président dans la prestation de l’acteur et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est une assez belle réussite.

First Date c’est aussi l’histoire de Michelle Robinson future Obama. Elle se retrouve dans un cabinet d’avocats qui n’est pas celui dont elle aurait rêvé quand elle a commencer à faire du droit. C’est Barack qui va motiver sa future femme à montrer ce dont elle est capable pour des choses à quoi elle tient. J’aime beaucoup aimé la façon qu’elle a de parler de la difficulté d’être une femme dans un milieu d’homme, d’autant plus quand on est afro-américaine. Finalement, First Date cache donc un joli petit film qui parvient à nous faire passer un agréable moment dans les premiers pas de ce qui va devenir un couple Présidentiel emblématique.

Note : 6/10. En bref, une jolie petite histoire d’amour.

Commenter cet article