Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scream. Saison 2. HALLOWEEN SPECIAL.

19 Octobre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scream

Critiques Séries : Scream. Saison 2. HALLOWEEN SPECIAL.

Scream : The TV Series // Saison 2. Episode 13. Halloween Special.


Faire un épisode d’Halloween quand on s’appelle Scream, c’est logique et c’est même ce qu’il y a de plus logique. Je ne m’y attendais pas nécessairement mais ce double épisode tombe à pic. Alors que la série a su démontrer cette année qu’elle pouvait raconter d’autres choses autrement, elle vient d’être renouvelée pour une saison 3 de 6 épisodes (ce qui va accélérer les choses et risque d’être bien plus intéressant à mon goût) avec de nouveaux showrunners. Rebelote, on change tout une fois de plus après que l’on ait déjà tout changé cette année. A la fin de la saison 2, Kieran était toujours en vie. Sauf qu’un nouveau tueur fait son apparition et Kieran est achevé au bout de… 30 secondes. On ne sait toujours pas si a tué Kieran, ni même qui était ce nouveau tueur mais au fond c’était l’épisode d’Halloween qu’il nous fallait pour Scream. C’était bien évidemment un brin prévisible mais un slasher n’a jamais été vraiment très subtile. Il y a suffisamment de bonnes petites surprises pour que l’on passe un bon moment et que l’on ne réfléchisse pas plus. Cet épisode ressemblait d’ailleurs plus à un remake télévisé de Souviens Toi l’été Dernier (un film d’horreur culte dans le monde des slashers que j’adore toujours autant et qui mériterait un remake au cinéma mais réussi, pas aussi raté que le troisième volet sorti directement en DVD).

C’était donc moins un épisode de Scream qu’un remake de ce film en version série mais pourquoi pas. Cela permet de faire une histoire semi-bouclée pour Halloween ce qui reste cohérent. Notre groupe de personnages se retrouve sur une île, piégé par une tempête alors que les cours sont maintenant terminés. On sent que tout cela ressemble à tout un tas de films d’horreur que l’on a déjà vu mais justement, le slasher est un genre qui manque cruellement au cinéma ces dernières années alors que l’on a l’impression que les seuls films qui sortent sont des remakes de films de possessions ou d’esprits maléfiques (Blair Witch, Conjuring, Paranormal Activity, etc.). Bien que j’apprécie ce genre là aussi étant un aficionado du genre horrifique, rien ne vaut un bon petit slasher avec des adolescents qui se font massacrer les uns après les autres. C’est bête comme la lune et pourtant, cela a totalement disparu. Les références fusent, de Vendredi 13 aux Dis petits nègres (et pour ce dernier la référence n’est pas loin). La série utilise aussi des mystères passés autour d’un petit feu de camp afin de raconter l’histoire de l’île et de ses secrets. En mélangeant les franchises et les idées, Scream parvient donc à nous amuser suffisamment sans trop créer pour autant de jump scares.

C’est à mon sens la seule chose qui manque réellement dans cet épisode de Scream : des moments terrifiants où l’on est au fond de notre fauteuil. J’ai bien conscience du fait que Scream est à la base une franchise qui moque le genre qu’est le slasher tout en étant un slasher. Quand on connait les films, on se souvient des tas de références qui étaient données afin de parler du côté prévisible du mode opératoire du tueur mais tout le monde se faisait tuer malgré tout. Pour trouver qui est le tueur de l’île (car il est différent de notre tueur sur le continent) n’est pas difficile étant donné qu’il n’y avait que trois suspects : Jeremy était trop facile, Gina n’était pas spécialement la suspecte idéale donc Alex était le choix le plus logique. Emma attire vraiment les personnages complètement cinglés. Elle et Sidney Prescott ont cela en commun. Je trouve que Scream a réussi à faire quelque chose qui change un peu avec cet épisode, qui nous sort des intrigues habituelles pour nous raconter autre chose ce qui dans un sens n’est pas plus mal. Ce qui serait intéressant finalement pour Scream c’est de savoir si elle est capable de tuer ses personnages principaux et donc de s’éloigner de la franchise cinématographique qui pour le coup n’a jamais tué son trio de tête. Je doute que cela arrive (ce serait trop étonnant) mais j’espère qu’il y a de bonnes surprises à venir dans les prochains épisodes.

Note : 6/10. En bref, un agréable petit épisode d’Halloween.

Commenter cet article