Critiques Séries : The Capture. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Critiques Séries : The Capture. Saison 1. Episodes 4 et 5.

The Capture // Saison 1. Episodes 4 et 5. Blind Spots / A Pilgrim of Justice.


The Capture continue de dérouler un récit particulièrement minutieux et efficace, tout en proposant au téléspectateur de réfléchir sur les fakes news et la façon dont la vidéo est quelque chose qui ne vaut pas toujours une preuve réelle, un témoignage. L’épisode 4 poursuit la révélation de la fin de l’épisode 3 où l’on découvrait que Hannah était morte. Mais comment est-elle morte, c’est le but de ces deux épisodes. En décidant de nous en dire un peu plus, la série continue de nous surprendre à sa façon et je trouve le tout fascinant.

Shaun a réussi à s’échapper après la fin de l’épisode 3 (c’était prévisible) mais tout cela permet aussi de changer la donne autour de Rachel. Cette dernière continue son enquête quitte à mettre en péril sa propre carrière. The Capture montre aussi la détermination de certains qui veulent découvrir la vérité, sans rester en surface. Rachel et Shaun ont une histoire qui donne un rythme parfait à « Blind Spots » et permet aussi de développer un peu plus l’histoire de chacun des deux personnages.

Pendant ce temps,  Alma et Kenny attendaient que Shaun soit dans un angle mort de caméra à Londres afin de mettre la main sur lui. The Capture parle donc d’un danger pour la vie de n’importe quel citoyen : le fait que les caméras de Londres, les 6 millions de CCTV de Londres, sont toutes (ou presque) en ligne et peuvent donc être piratées. La façon dont la manipulation vidéo rend le tout fascinant est intéressant, d’autant plus que The Capture continue aussi de nous surprendre grâce à d’autres dynamiques, qui sont étroitement liées aux personnages et leur perspicacité.

Carey explique aussi sa théorie, apprise et vérifiée, que pour changer le feed des caméras, il fallait simplement insérer des fausses images avec une transition comme un camion, un bus, etc. Quelque chose qui puisse permettre de faire la transition entre la réalité et la fausse vidéo.

Ce que l’épisode 5 nous révèle, c’est que Hannah a forcément participé au montage de cette fausse vidéo mais ce n’est pas tout. La série nous révèle aussi qui est responsable de sa mort (car elle n’est pas morte sur le trottoir, ni des mains de Shaun). Frank Napier, l’agent américain incarné par Ron Perlman continue d’être un personnage fascinant. Ce dernier incarne parfaitement ce personnage étonnant. En nous donnant des informations sur comment tout cela a été monté, The Capture peut aussi enfin aller de l’avant. L’épisode 5 est pour le moment l’un des meilleurs de la saison.

Il ne reste maintenant qu’un seul épisode avant la fin de la saison et la série révèle qu’il y a des connexions entre plusieurs personnages sur lesquels j’avais des doutes. Notamment le personnage incarné par Lia Williams.

La fin de l’épisode vient enfin mettre deux personnages importants de la série ensemble : Rachel et Shaun. Je me demande ce que le dernier épisode compte faire avec ces deux là car Rachel avait raison et suit très bien son instinct. Ce que Rachel comprend aussi c’est que son ancien patron et ancien amant est lui aussi impliqué dans cette histoire, ce qui rend le tout d’autant plus intéressant. The Capture est un thriller haletant, qui n’a de cesse de créer des rebondissements étonnants et réussis. J’ai maintenant hâte de voir ce que le dernier épisode a en stock pour nous.

Note : 8/10 et 9/10. En bref, la tension monte d’un cran aux abords du final.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

eric125 10/06/2020 21:07

moi personnellement je n'ai rien compris. le black en prison, c'est qui ???