Critiques Séries : The Capture. Saison 1. Episode 6.

Critiques Séries : The Capture. Saison 1. Episode 6.

The Capture // Saison 1. Episode 6. Correction.
SEASON FINALE


Il est maintenant temps de dire au revoir à The Capture après une agréable immersion dans le monde des fake news, des montages vidéos et tout ce que ces nouveaux moyens peuvent faire de mal au monde qui nous entoure. Ce dernier épisode délivre pas mal de bonnes surprises et surtout un twist final inattendu.

A la fin de l’épisode précédent, Shaun se retrouvait avec Rachel dans une sorte de cavale afin de mettre des réponses sur les questions que l’on se pose. La série sert plutôt bien son récit dans ce dernier épisode, notamment en offrant aux téléspectateurs des flash-backs de Shaun qui se souvient de ses moments sur le terrain au Moyen Orient tout en créant une fin d’histoire palpitante autour de Shaun et Rachel. Et pendant que Shaun récupère de ses blessures, Rachel prend bien soin de cacher les images de Hannah dans le bus, prouvant alors l’innocence de Shaun.

La série ajoute aussi dans cet épisode un nouveau personnage fascinant : Jessica Mallory. Cette dernière est incarnée par ni plus ni moins que Famke Janssen (James Bond, X-Men). Il faut bien avouer que côté casting ils n’ont pas été de main morte dans The Capture. Le face à face entre elle et Frank Napier (incarné par Ron Perlman) était réussi et permet de nous plonger encore un peu plus dans ces histoires de conspirations.

Mais le twist le plus intéressant concerne Carey. Son ancien patron et amant Danny Hart fait partie de la conspiration (mais ça, on le sait déjà depuis un bon moment). Le seul élément réellement fascinant dans le twist c’est que Carey décide d’être du côté de Correction. Le but était de transformer une opportunité à partir d’un problème et tuer Carey n’était pas une bonne chose. Si elle demande que l’affaire contre Shaun soit abandonnée et qu’il reste libre, ce n’est pas ce qui va se dérouler. En effet, Emery finit bien en prison à l’issue de cette saison. Je trouve ce dernier épisode fascinant dans sa façon de dérouler les twists et de retourner la situation toujours au bon moment. On ne s’attend pas toujours à ce que la série fasse ce qu’elle fait et c’est l’une de ses forces. The Capture aura donc été en six épisodes un joyeux voyage, assez fascinant sur bien des points.

Note : 8/10. En bref, fin de saison réussie pour série réussie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article