Critiques Séries : Tommy. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Tommy. Saison 1. Pilot.

Tommy // Saison 1. Episode 1. Pilot. 

 

Avec le succès de Blue Bloods, CBS semble chercher une série de la même trempe mais à Los Angeles cette fois. C’est en tout cas ce que laisse imaginer Tommy rapidement. Et je ne serais pas surpris qu’à un moment Tommy et la famille Reagan enquêtent ensemble sur les deux côtes des Etats-Unis. C’est Paul Attanasio (Bull, Homicide) qui nous plonge dans l’univers de la police de Los Angeles et plus particulièrement de celle qui est à la tête de la police de la ville. Le cachet Edie Falco (Nurse Jackie) fait le boulot demandé mais n’est pas celui que j’attendais non plus. Disons que Tommy n’a rien d’impressionnant à offrir dans ce premier épisode alors que le point de départ pouvait justement donner une série fascinante. On a l’impression que les scénaristes cherchent à utiliser ici tous les problèmes sociaux américains d’un coup d’un seul sans jamais réellement soulever les problèmes du système américain. Dans le genre des séries policières, Blue Bloods sur la même chaîne est bien plus intéressante et réussie car elle a ajouté une grande partie de vie personnelle à la série faisant des personnages des gens attachants. Tommy n’est pas attachante pour le moment malgré le talent d’Edie Falco. 

 

Ancienne flic haut gradé de la police de New York, Abigail Thomas, surnommée Tommy, devient la première femme à se retrouver à la tête de la police de Los Angeles. Pour faire appliquer la loi et régler les problèmes politiques, sociaux ou d'ordre national qui éclatent chaque jour, elle va devoir user de son honnêteté légendaire et ne pas hésiter à employer les grands moyens lorsque c'est nécessaire.

 

De plus, Tommy n’est pas aussi intelligente que d’autres séries du genre. Ne serait-ce que dans le réalisme apporté à l’histoire de la chef de la police. Pas d’étoiles sur son tailleur, une sécurité spécialement déployée pour elle, etc. Tout part dans tous les sens et l’enquête du premier épisode a énormément de mal à décoller. Ce qui me désole finalement c’est que Edie Falco se retrouve coincée dans une série comme Tommy alors qu’elle n’a pas vraiment l’occasion de montrer ici toute l’étendue de ses talents. J’aime beaucoup les séries mettant en scène des femmes fortes dans des univers machistes comme ici la police. Sauf que cela n’a pas l’impact voulu car les dialogues sont assez pauvres et que le tout manque de surprises. J’ai envie de faire confiance en la série car il y a des idées qui peuvent être intéressantes sur la longueur mais est-ce que j’aurais la patience d’attendre quelque chose qui pourrait ne jamais arriver ? C’est la grande question que je me pose et qui me donne l’impression aussi que cette série, plus politique que policière, reste bien trop creuse. 

 

Note : 4/10. En bref, une entrée en matière décevante qui laisse Edie Falco dans de beaux draps. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article