Critiques Séries : The Good Doctor. Saison 4. Episode 2.

Critiques Séries : The Good Doctor. Saison 4. Episode 2.

The Good Doctor // Saison 4. Episode 2. Frontline Part 2.

 

Dans cette seconde partie de « Frontline », The Good Doctor continue de nous plonger dans l’univers terrifiant de la COVID-19 dans le monde hospitalier américain. Alors que le premier épisode était dans l’urgence, ce second épisode prend le temps de se concentrer sur l’humanité des personnages et de l’état mental dans lequel ils se retrouvent. Mais l’une des forces de la série de David Shore avec ce double épisode c’est de chercher à se rapprocher au plus près de la réalité et du terrain, rendant le tout d’autant plus fort et important. A la fin de ce double épisode, The Good Doctor nous délivre donc une fois de plus de jolis moments, des éléments plus touchants et ce malgré le message d’espoir que veut délivrer cet épisode. Car contrairement au précédent, celui-ci veut croire en la guérison du monde. 

 

Le fait que l’épisode avance plus rapidement dans le temps alors que l’on passe de semaines en semaines permet de voir l’évolution des soins et l’adaptation de l’hôpital face à la COVID-19, même dans des moments terrifiants où tout le monde ne peut pas s’en sortir et certains vont voir leurs proches mourir par écrans interposés. Ce n’est pas facile d’être une série médicale en ces temps compliqué mais si la série avait occulté cette histoire, cela aurait été étrange et David Shore a clairement su faire quelque chose de réaliste et fort, afin de faire réaliser aux gens aussi que ce n’est pas un virus facile et qu’il tue de façon terrifiante. L’épisode n’est pas divertissant en tant que tel car voir les médecins dans l’incapacité de sauver des gens c’est tout de même terrifiant. Mais cela va très bien avec ce que la série voulait faire aussi avec cette histoire. 

 

Shaun de son côté, notre héros, n’est pas forcément le personnage le plus important. Dans ces deux épisodes bien que son histoire amoureuse ait une place, elle ne se fait pas au détriment des patients qui sont eux les vrais « héros » de cette histoire. Des héros malheureux mais on sent la volonté de rendre un hommage à tous ceux qui sont décédés et un message de prévention afin que tout le monde fasse attention à ses propres mais aussi aux autres. C’est donc sur une seconde partie réussie, plus dans l’émotion que la série délivre un début de saison assez fort.  Etant donné que The Good Doctor ne veut pas faire une saison entière sur la COVID-19, la saison lance alors les hostilités à l’issue de l’épisode dans le but d’apporter le message d’espoir médical que la série cherche à insuffler depuis le départ.

 

Note : 7/10. En bref, The Good Doctor a réussi son entrée en matière en délivrant un double épisode riche en émotions sur la COVID-19.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article