Critiques Séries : The Endgame. Saison 1. Episode 2.

Critiques Séries : The Endgame. Saison 1. Episode 2.

The Endgame // Saison 1. Episode 2. Fairytale Wedding.

 

Pourquoi dans ce genre de séries il y a toujours des flashbacks aussi laids qu’ennuyeux ? Cet épisode nous en révèle un peu plus sur Elena Federova et tout ce que cet épisode réussi à faire c’est casser la rythmique. Je ne suis pas contre le fait que l’on en apprenne sur le passé des personnages mais un mariage ne fait que transformer Elena en une sorte de guimauve sans sucre. L’intérêt d’une telle série vient de l’action et là aussi la série ralentie drastiquement le rythme pour tenter de nous intéresser aux personnages. Sauf que les personnages de The Endgame sont aussi lisse qu’une toile cirée et n’arrivent pas vraiment à apporter quoi que ce soit. C’est dans ce genre d’épisodes que l’on voit à quel point les talents sont gâchés. Morena Baccarin est tellement capable de mieux que ce genre de choses. Même Ryan Michelle Bathé, la petite nouvelle, dans le rôle de l’agent Val Turner est probablement capable de plus mais le scénario ne lui permet pas de le démontrer.

 

Le passé d’Elena aurait pu être intégré au récit à la façon de ce que peut faire La Casa de Papel par exemple. Cette dernière a réussi à rendre le passé percutant et surtout intéressant dans la façon de conduire la suite de la série. The Endgame se contente des pires astuces narratives pour arriver à ses fins. Les flashbacks sont ennuyeux et bien qu’ils permettent de cerner un peu plus Elena, cela n’aide pas spécialement à rendre la série plus intrigante. Cet épisode ajoute une dimension différente aussi avec un kidnapping orchestré par notre malicieuse vilaine afin de tester Val. Le jeu du chat et de la souris entre les deux personnages aurait réellement pu donner quelque chose de surprenant mais c’est tout l’inverse qui se passe. C’est comme sortir un soufflé au mauvais moment du four, il retombe.

 

Le premier épisode de The Endgame était déjà mauvais mais ce second enfonce un peu plus le clou. La série n’a rien à raconter d’original et se contente d’être une sorte d’épisode de série policière que l’on a déjà vu des dizaines de fois. Est-ce nécessaire de faire une intrigue comme celle-ci durer autant d’épisodes ? Je n’en suis pas sûr. Les ersatz de The Blacklist ont beau se faire de plus en plus nombreux, aucun n’arrive à la cheville de l’autre série de NBC. Pas même Blindspot malgré les qualités intrinsèques de cette dernière lorsqu’elle était dans le feu de l’action. Peut-être que The Endgame a souffert du COVID ou bien d’un manque de moyens mais c’est flagrant à l’écran qu’il manque vraiment plein d’ingrédients pour que la sauce prenne.

 

Note : 1/10. En bref, l’ennuie s’installe rapidement. Comme le titre de la série l’annonçait, The Endgame c’est maintenant pour moi.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article