Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Copains pour Toujours 2, régression comique

22 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21016769_20130701152621435.jpg

 

Copains pour Toujours 2 // De Dennis Dugan. Avec Adam Sandler, Kevin James et Chris Rock.


Après le carton au box-office américain du premier volet, il était logique que Copains pour Toujours ait droit à une suite. Et quelle suite. J'avais envie de voir si Copains pour Toujours 2 était pire que le premier alors que le film a un casting particulièrement alléchant (Steve Buscemi et quelques caméos amusants comme ceux de Andy Samberg, Steve Austin ou encore de Taylor Lautner et Milo Ventimiglia). Le film cherche alors à nous faire rire avec des tonnes d'absurdités. On a ainsi l'impression que Adam Sandler et sa bande de potes ont eu envie de s'offrir un délire où ils peuvent tout faire, même péter à longueur de film comme un gimmick qui serait sensé être drôle. Si le film ne cherchait pas à se ridiculiser au fil des minutes qui passe, je pense que cette blague de pets n'aurait pas été aussi douloureuse mais malheureusement Copains pour Toujours 2 s'enlise encore et encore dans les rouages de la comédie con-con abrutissant un spectateur qui avait certainement plus envie de rire que de se demander où il va bien pouvoir régurgiter son déjeuner dans une salle de cinéma.

Espérant offrir une vie plus équilibrée à sa famille, Lenny quitte l’hystérie de Hollywood et revient s’installer dans la petite ville où il a grandi. Pourtant, entre ses anciens amis, leurs enfants, les grandes brutes et les petits excités, les chauffeurs de bus fous, les flics bourrés à skis et les 400 invités d’une fête costumée complètement déchaînés, il va vite découvrir que même si vous fuyez la folie, parfois, elle vous poursuit où que vous alliez…

Adam Sandler est l'une des plus grosses plaies de la comédie américaine. Je ne comprends pas comment les films avec cet acteur peuvent autant cartonner au box office. Et encore, Copains pour Toujours, premier du nom, n'était pas aussi catastrophique et avait certains atouts. Celui-ci, ses atouts ce sont les caméos qui s'avèrent plutôt bien trouvés. Second volet ne veut pas dire seconde dose de blagues pipi caca. Car ils ont malheureusement ajouté une dose supplémentaire de connerie dans Copains pour Toujours 2. Le plus gros problème du film ce n'est finalement pas tant les blagues pourries car au fond chacun a son humour et certains pourraient adorer mais malheureusement Copains pour Toujours 2 n'a pas de scénario. Les scènes s'enchainent sans qu'il n'y ait de cohérence. Du coup, le spectateur commence à se demander s'il ne va pas quitter la salle avant la fin du film car le moins que l'on puisse dire c'est que c'est une vraie catastrophe. Et là, je juge le film du point de vue de son très mauvais scénario.

Dennis Dugan n'est pas le réalisateur le plus fun en termes de comédie (il est d'ailleurs très souvent associé à des films avec Adam Sandler) et n'offre aucune envergure à Copains pour Toujours 2. Il donne l'impression de voir un téléfilm plutôt qu'un film. Il faut dire que cette avalanches de sketchs n'a aucun intérêt et dénature presque totalement le premier volet qui au fond recherchait une certaine réflexion sur la crise de la quarantaine. C'est dingue tout de même d'avoir un aussi joli casting et de le ruiner dans un tas d'immondice. Je me demande aussi comment Adam Sandler compte encore faire recette car il utilise la même chose pour tous ses films maintenant. On a l'impression qu'il s'est offert une photocopieuse à films. Ce n'est pas le seul de ce genre là à Hollywood mais bon, Copains pour Toujours 2 est une bonne grosse daube et je pense que c'est la seule chose que je vais retenir. On a l'impression que ce genre de comédie veut faire régresser le genre. C'est juste déprimant.

Note : 1/10. En bref, de la comédie régressive.

 

Date de sortie : 11 septembre 2013

Commenter cet article