Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Some Girl(s), romance soldée

3 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21014968_20130624191401054.jpg

 

Some Girl(s) // De Daisy Von Scherler Mayer. Avec Adam Brody, Kristen Bell et Jennifer Morrison.


Some Girls est l'adaptation cinématographique de la pièce de théâtre du même nom de Neil LaBute (The Wicker Man, Possession). Ce dernier a également signé le scénario de cette adaptation. Le sujet de ce film et son casting me plaisaient. J'avais bien envie de voir Adam Brody dans le rôle du petit ami qui tente de s'expliquer avec ses cinq ex petites amies. Pourtant, malgré quelques bonnes idées (notamment quelques bons twists) le tout est beaucoup trop terne et pas assez puissant. On n'a pas nécessairement envie de suivre pendant plus d'une heure et demie des personnages échanger des sentiments. C'est un parti pris intéressant dans le sens où parfois, les pièces de théâtre adaptées au cinéma sont bien fichues (je pense par exemple à l'excellent Le Prénom en France) mais cela peut aussi être des essais médiocres comme celui-ci où le tout n'est pas assez puissant pour transformer l'essai et nous offrir quelque chose de réellement touchant. C'est en partie la faute à Daisy Von Scherler Mayer, habituée à réaliser des épisodes de séries Disney et cie qui ne donne aucune profondeur au récit à l'image.

Juste avant de se marier, un écrivain à succès décide de voyager à travers les États-Unis pour répondre à ses cinq ex-petites amies.

Le problème derrière le script c'est qu'il est trop banal. Afin d'être beaucoup plus intéressant à l'écran il aurait fallu qu'il y ait de vraies révélations et de vrais twists durant les cinq crochets du héros. Adam Brody (Newport Beach), qui a bien grandi, n'est pourtant pas si mauvais que ça dans son rôle mais le problème c'est que son rôle ne lui laisse pas tant de liberté que ça alors il est forcément un peu coincé sur les bords. Fort heureusement qu'il y a des personnages féminins autour de lui comme l'éblouissante Kristen Bell (Veronica Mars) qui est toujours aussi radieuse et amusante. J'ai bien aimé son segment, notamment car il est responsable de l'un des twists du film mais je pense franchement que l'on aurait pu nous délivrer quelque chose de beaucoup plus émouvant et sensationnel. Du coup, comme je le disais Some Girls est assez plat. On a l'impression que les séquences s'enchainent de façon bien trop mécanique. Il n'y a pas d'épuisement chez le héros à faire face à ses anciennes conquêtes alors que justement, au bout de cinq il aurait dû être lessivé ou je ne sais trop quoi.

Neil LaBute s'est donc empêtré dans quelque chose de sympathique par moment mais d'indigeste à d'autres. Parmi les déceptions il y a bien évidemment Emily Watson (The Bling Ring) qui était réellement ennuyeuse. J'aime bien cette actrice mais son rôle n'avait aucune envergure, rien. C'était donc un film assez vide de sens et ennuyeux que Daisy Von Scherler Mayer nous a offert et j'espère sincèrement que les prochains rôles de chacun des acteurs de ce film seront de meilleur qualité que ça. Surtout Adam Brody que l'on a rarement la chance de voir au cinéma et qui effectué ici un peu son retour. Parfois je me demande comment on pourrait trouver un moyen pour rendre les comédies romantiques amusantes et originales car c'est rare de voir des films du genre dont la mécanique est différente de celle que l'on a l'habitude de voir. Du coup, je pense vraiment qu'il faudrait prendre le temps de travailler là dessus car le confinent théâtral, quand l'on n'est pas en face d'un casting calibré pour, cela donne quelque chose comme Some Girls.

Note : 3/10. En bref, entre les scènes ennuyeuses et pompeuses se cache tout de même quelques bons moments.

Commenter cet article