Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Too Big to Fail, la vraie crise économique...

29 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

too_big_to_fail_poster01.jpg

 

Too Big to Fail // Téléfilm de Curtis Hanson. Avec James Woods, William Hurt, Topher Grace et Cynthia Nixon.

 

Le réalisateur de 8 Mile on encore In Her Shoes a offert ses services à HBO pour réaliser Too Big to Fail, le film adapté du livre « Too Big to Fail : The Inside Story of How Wall Street and Washington Fought to Save the Financial System from Crisis – and Themselves » d’Andrew Ross Sorkin. Si vous ne l’avez pas lu, je vous le conseille. Je n’ai découvert que très récemment que ce livre avait été adapté en téléfilm. Je me suis donc penché dessus, notamment parce que le livre était bon mais aussi parce que le cast de Too Big to Fail est tout de même très alléchant. Plus tôt cette année nous avons pu découvrir le très bon Margin Call, également avec un très solide cast. Too Big to Fail m’a également beaucoup plu, car en tant que grand intéressé par tout ce qui touche au milieu de la finance (en des termes plus cinématographiques qu’autre chose, bien que j’ai lu quelques livres sur le sujet dont Too Big to Fail), il me fallait voir ce téléfilm. Globalement une bonne surprise, il nous plonge sans relâche dans les coulisses de la crise économique et du comment Lehman Brothers a disparue, tout en développant en parallèle le sentiment de panique des autres banques et du gouvernement.

 

En 2008, l'économie américaine est secouée par la crise des subprimes. Le monde vacille. Henry Paulson, nommé par George W. Bush au poste de secrétaire au Trésor, est chargé d'élaborer un plan pour sauver les banques de la faillite. Les sommes mises en jeu, quelques 700 milliards de dollars, représentent le plus gros investissement jamais programmé pour éviter un « big crash ». Henry Paulson devient ainsi l'une des personnalités les plus importantes de la planète.

 

Le scénario est assez bien adapté du livre. On y retrouve l’essentiel et surtout sans faire de faux pas. C’est donc rassurant. Peter Gould, scénariste sur Breaking Bad s’est donc bien occupé de cette histoire aux multiples protagonistes. Le téléfilm ouvre principalement sur Lehman Brothers, la seule banque a avoir plié bagage durant cette crise économique. James Woods incarne avec ferveur Richard Fuld. J’adore cet acteur et il était très convaincant ici. William Hurt incarne le Ministère du Trésor américain Henry Paulson, ex Goldman. C’est le personnage central de l’histoire, celui à qui l’on remet la médaille des plus mauvais choix fait pour gérer cette crise. Il a eu des choix difficiles à faire, et évidemment tout le monde n’était pas forcément là pour le défendre. Paul Giamatti incarne Ben Bernanke, le grand manitou de la Federal Reserve. Un personnage à l’allure discrète et pourtant, il est toujours là pour sauver tout le monde. Comme Warren Buffett, l’homme le plus riche au monde (à l’époque en 2008 – il est maintenant descendu à la troisième place –), qui a sauvé GE entre autre.

 

En filigrane nous suivons la chute de AIG, la société d’assurance, sans compter le conseil de crise des CEO des différentes banques, … Quiconque a envie d’en savoir un peu plus sur la crise économique devrait regarder Too Big to Fail. Ce n’est pas le film le plus éducatif du genre, mais il fait ressortir avec la tension nécessaire ce qu’il faut savoir de cette crise, vu du point de vue du gouvernement. Too Big to Fail nous offre donc avec une mise en scène assez anxiogène (logique dans ce genre de situations) un joli panorama de ce qui s’est passé durant cette crise économique sans précédent. On remarque que sans le gouvernement américain et ses milliards de dollars, tout le monde de la finance aurait pu s’effondrer. Mention spéciale au passage de Christine Lagarde où une anglaise tente de prendre l’accent français de notre ancienne ministre de l’économie maintenant à la tête du FMI. Too Big to Fail permet également de comprendre la mécanique et comment tout le système fonctionne. Le tout est agrémenté de vraies séquences de MSNBC, la chaîne d’information ce qui permet d’ajouter un certain ton réaliste à ce que le film nous raconte. Maintenant je rêve d’une série (sur le câble ?) traitant de l’univers de Wall Street et de la finance. C’est possible ?

 

Note : 7/10. En bref, une plongée convaincante dans l’univers de la finance. Pour avoir lu le livre, je trouve que cette adaptation est réaliste et bonne.

Commenter cet article