Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bates Motel. Saison 1. Episode 6. The Truth.

23 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Bates Motel

vlcsnap-2013-04-23-18h37m43s209.png

 

Bates Motel // Saison 1. Episode 6. The Truth.


A la fin de l'épisode précédent, Norma apprenait que Zach n'était pas celui qu'il prétendait être. Et elle pouvait enfin ouvrir les yeux. Les choses vont rapidement se mettre en place dans ce nouvel épisode, surtout quand Zach va découvrir que Norma sait qu'il cachait Jiao. J'ai trouvé la facilité de l'histoire de la tuyauterie assez grosse mais finalement cela passe tellement bien dans cet univers plein de tensions et de moments où le téléspectateur est littéralement en train de se manger les ongles. Car oui, je suis resté scotcher du début à la fin de l'épisode. Je ne m'y attendais pas du tout étant donné que la série était plutôt décevante ces derniers temps dans ce registre là. Fort heureusement qu'il y avait de quoi se mettre sous la dent ailleurs car c'était bien plus intéressant de mon point de vue. Mais cette semaine il y avait de tout, et même d'excellentes révélations. Du coup, si la mort de Zach apporte quelque chose d'intéressant à la série, je pense qu'il faudra attendre la suite de la saison pour savoir comment les choses vont évoluer pour les personnages.

Surtout que pour la famille Bates, tout va de mal en pis. Nous allons donc plonger un peu plus dans la psychologie du personnage de Norman. Freddie Highmore est de plus en plus flippant avec son regard noir et livide. On se demande parfois si l'acteur lui même n'est pas aussi un tueur au sang froid. En tout cas je suis surpris car j'ai plutôt eu l'occasion de voir l'acteur dans des films familiaux (comme Arthur et les Minimoys ou Le Monde de Spiderwick). Bref, l'acteur nous emporte et nous permet aussi de voir qu'au fond de lui se cache quelqu'un de très méchant et de sanguinaire. Un vrai tueur en série comme il le deviendra par la suite ("Psychose"). Globalement, l'épisode joue donc très bien de cette partie de Norman. Petit à petit la saison est parvenue à créer un sentiment de plus en plus captivant autour de ce personnage. Je ne m'y attendais pas du tout car au début de la saison, Bates Motel était parvenue à donner à ce personnage quelque chose d plus humain. Maintenant que cela a été fait et que l'on a de la compassion pour lui, on lui enlève petit à petit toute once d'humanité.
vlcsnap-2013-04-23-18h32m45s50.pngIl fallait bien que l'on revienne un jour ou l'autre sur la mort du père Bates. Ce dernier est donc mort non pas des mains de Norma mais des mains de Norman. C'est lui qui a tué son propre père alors qu'il ne supportait plus qu'il lève la main sur sa mère. Un geste courageux. On comprend donc un peu plus la relation complice qu'il y a entre la mère et son fils. Ce que n'a pas eu la chance de connaitre Dylan. Ce dernier se doit d'ailleurs de rester dans la série. Je vois mal Bates Motel sans Dylan pour le moment. Il ne peut qu'être bénéfique à l'univers, d'autant plus qu'il aura partagé les horreurs de la famille. Sauf que Dylan a aussi un secret : il a tué quelqu'un. Je me demande comment tout cela va prendre forme dans les prochains épisodes car le personnage n'est pas nécessairement dans une situation des plus confortable. Finalement, ce nouvel épisode était très rythmé, et en plus de ça nous offre des réponses et une dimension émotionnelle intéressante. Un épisode très équilibré comme je le demande de la part de Bates Motel. J'ai hâte de voir la suite.

Note : 8/10. En bref, un solide petit épisode équilibré de Bates Motel.

Commenter cet article