Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Beaver Falls. Saison 2. Episodes 2 et 3. Two / Three.

21 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-08-21-19h29m09s209.png

 

Beaver Falls // Saison 2. Episodes 2 et 3. Two / Three.


Après un premier épisode assez moyen, Beaver Falls poursuit sur cette même lancée des épisodes pas spécialement transcendant. Cela reste un divertissement estival, ni plus ni moins. Malheureusement. J'aurais aimé que Beaver Falls ait plus d'ambition mais cela ne semble pas être l'avis des scénaristes. Dans le second épisode, c'est "Juvie Day". Donc le camp ouvre ses portes à des adolescents détenus en maison de redressement. Ce qui aurait pu être la trame d'un très bon épisode, afin d'engendrer encore une fois le choc des cultures, fini en eau de boudin quand on a la petite morale qui vient s'insérer. Tout le monde est donc sensé s'apprécier et faire amis amis, sauf que ce n'est pas tellement ce qui va se dérouler. L'amitié va donc être le thème de cette petite journée. L'épisode aurait été bien plus sympathique si seulement les scénaristes s'étaient exercés à éviter l'humour bas de gamme et surtout, les saloperies de Bobby. Ce dernier me dégoute toujours autant. Surtout que j'ai du mal à voir où l'on veut aller avec le personnage.

Le meilleur moment de l'épisode reste le fait que tout le camp va croire que Flynn est en train de mourir. C'était plutôt touchant à certains moments quand les gens commencent à prendre soin de lui, mais aussi drôle quand on sait que c'est une pure supercherie. Tout cela à cause de Mac. Evidemment. Mais en soit, Beaver Falls pourrait être bien plus. Flynn est un bon personnage et même le meilleur de la bande. C'est un bon personnage solide et bien construit mais les scénaristes écrivent ses intrigues avec le couteau. Du coup, cela ne va pas aider sa relation avec Rachael. Mais l'épisode en lui même n'était pas non plus trop mauvais. On passe un bon moment, notamment parce que Flynn est dans les parages. J'aurais peut être aimé que la relation fraternelle entre un adolescent du centre de redressement et ce jeune garçon, Thurston, du camp de Beaver Falls soit plus intéressante. Elle apporte quelque chose à l'intrigue même du personnage, mais pas grand chose à la série en elle même.
vlcsnap-2012-08-21-19h22m09s100.pngL'épisode 3 au contraire était au sujet des relations. De nouvelles relations, et en développer de nouvelles. C'est aussi le but de Beaver Falls. Bobby va utiliser l'anniversaire de Pam afin de la punir pour avoir ruiner ses chances avec la mère de Thurston dans l'épisode précédent. Elle a eue raison en même temps, la mère de Thurston était tout bonnement horrible. Je me demande même comment Bobby a pu envisager de coucher avec elle. Pendant ce temps, Rachael est prise au piège dans un jeu sexuel avec A-RAb, Hope et… Mac. C'était sûrement l'un des moments les plus marrants de l'épisode. Et plus proche de ce que j'attends de la part de cette série. De plus, la fête en elle même était assez déjantée et plutôt fun à suivre. Beaver Falls tente de nous offrir tous les clichés de l'adolescence de nos jours. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus dramatique en soit. Mais Flynn n'aime pas trop l'attitude de PJ.

Et moi, je dois avouer que cela me réjouie de les voir constamment en train de se poser des questions sur l'un et sur l'autre. Dans un registre différent, Barry ne passe pas un bon quart d'heure. Sauf que cette partie de l'épisode est réellement celle qu'il aurait fallu jeter. J'ai de plus en plus de mal avec Barry. Je ne comprends pas ce personnage. Ainsi, ces deux épisodes de Beaver Falls étaient assez inégaux et pas toujours très solides. L'écriture reste assez lourde par moment et pas toujours drôle. La série reste regardable et surtout agréable à suivre pas moment mais toutes les intrigues trainent sur la longueur et il n'y a pas de réel but qui est émis au début de la saison. Peut être que Beaver Falls saura remonter la pente dans la seconde moitié de la saison car nous avons déjà vu la première moitié (le temps passe tellement vite).

Note : 5/10 et 5.5/10. En bref, on passe un été correct sous le soleil de Beaver Falls, sans vraiment qu'il soit particulièrement parfait.

Commenter cet article