Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Community. Saison 5. Episode 7.

28 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Community

vlcsnap-2014-02-28-19h34m01s3.jpg

 

Community // Saison 5. Episode 7. Bondage and Beta Male Sexuality.


Vous imaginez un monde où l’on n’aurait pas eu de saison 5 de Community ? Et surtout de saison 5 avec aux commandes Dan Harmon ? Je ne préfère pas imaginer ce monde et notamment le monde des comédies de NBC. Cette chaîne nous aura abreuvé de tellement de mauvaises comédies cette année (la seule bonne sortant du lot est About a Boy de Jason Katims). Tout cela pour vous dire à quel point j’ai adoré cet épisode de Community. Dans cet épisode il y avait tout ce que j’aime dans cette série et même plus encore. Cela fonctionne terriblement bien et en plus de ça, les personnages sont à la fois drôles et les dialogues piquants comme on les aime. Avec cet épisode j’ai aussi un peu l’impression que Community revient en arrière, à cette seconde saison tant aimée de tous. Car il est vrai qu’après l’épisode précédent, il y a de plus en plus de références que l’on peut faire à la seconde saison. Cet épisode pourrait notamment être comparé à « Mixology Certification ». C’est pile poil l’épisode qu’il fallait pour comparer avec « Bondage and Beta Male Sexuality ». C’est doux amère et c’est aussi doux amère comme j’aime. Ni trop, ni pas suffisamment. C’est tellement bien dosé que du coup, on se demande où est le problème.

Il n’y en a pas. Cet épisode intègre parfaitement toutes les dimensions de Community mais aussi tous ses personnages. Pour tout vous dire, j’ai même bien aimé Chang dans cet épisode alors je pense que l’on est en face d’un très bon épisode de la série. Chang a toujours été le gros point noir de la série et ce avec Pierce. Maintenant qu’il est le seul survivant du retour de Dan Harmon, ce dernier tente de lui donner une seconde chance. Et cet épisode prouve que c’était finalement une bonne idée de le garder dans les parages. C’est même la partie de l’épisode la plus « folle » dirons nous. Le reste est plus terre à terre, plus dans cette ambiance douce amère. Comme dans la seconde saison de la série d’ailleurs. On sent que plus ou moins Community veut revenir à ses fondamentaux sans pour autant renier ses origines très meta. C’était un épisode pile poil fait pour les fans de la série qui se sont attachés aux personnages. On nous montre que derrière cette couche de bonnes blagues potaches et de références à la pop culture se cache un ensemble de personnages touchants et travaillés.
vlcsnap-2014-02-28-19h33m27s171.jpgAvec cet épisode on peut aussi un peu mieux s’identifier aux personnages. Je pense également à Abed. Dans cet épisode il va aussi beaucoup toucher le spectateur tout en nous offrant un peu d’humour quand celui-ci se déguise en robot. La scène qu’il partage avec Buzz Hickey était merveilleuse par exemple. C’est cette histoire autour de Hickey et Abed qui m’a rappelé « Mixology Certification ». Jonathan Banks est mine de rien l’un des meilleurs ajouts que Community ait pu faire à son casting depuis pas mal de temps maintenant. Je trouve d’ailleurs dommage que l’acteur ne sera pas présent dans la série en tant que régulier si jamais une saison 6 voit le jour (et c’est toujours très probable). Mais bon, il faut bien faire avec. Le reste des personnages a droit à une place tout aussi intéressante. Je pense notamment à Jeff. Ce n’est pas forcément mon personnage préféré dans Community mais dans ce genre d’épisodes il est parfait. Surtout que Jeff est plus ou moins la victime cette semaine mais cela permet aussi de changer un peu l’ordre des choses. Community s’amuse et ne va pas forcément non plus là où l’on peut l’attendre. C’est original et l’on sent que l’ambiance de cet épisode dénote énormément de ce que l’on a l’habitude de voir depuis le début de la saison.

Note : 10/10. En bref, c’était tout simplement excellent.

Commenter cet article