Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hunted. Saison 1. Episode 5. Ambassadors.

3 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-11-03-01h29m51s117.png

 

Hunted // Saison 1. Episode 5. Ambassadors.


J'adore les décors modernes et linéaires de Hunted. Cela donne un certain sens de l'organisation dans la série, ce qui n'est pas de refus quand on voit que le propos en lui même est assez complexe et bourré de ramification. Cet épisode permet donc d'en apprendre un peu plus. Nous savons qu'il y a une taupe, mais évidemment tout reste encore assez confus de ce point de vue là. Ce que j'aime bien dans cette série c'est qu'elle parvient à nous faire douter de tous les personnages et à déconstruire régulièrement son univers pour mieux le reconstruire plus tard. Dans cet épisode, Aidan est donc accusé d'être la taupe et Deacon va se charger de l'interroger sur le sujet. Evidemment, Aidan ne peut pas être la taupe (ou alors j'avoue que la série nous aurait retourné le cerveau dans tellement de sens que j'aurais perdu pied). Et puis Aidan interjette en plus d'un "I am not a mole, you're a mole". Rapidement, le rythme de la série s'emballe jusqu'à l'évasion assez rocambolesque d'Aidan. Hunted sait assez bien mettre en place l'univers qu'elle veut décrire, du coup on est face à quelque chose d'assez bien dans son ensemble.

Je pense notamment aux dernières dix minutes de l'épisode qui étaient réellement palpitantes et prouve aussi qu'au delà du côté assez intellectuel de la série, il y a aussi des scènes d'action un peu plus rythmée qui donne le ton à l'épisode. Quelques scènes viennent cependant un peu ruiner le spectacle dans le sens où les facilités scénaristiques sont là (je pense notamment au moment où Aidan s'échappe et que les employés de Byzantium laisse alors l'homme s'enfuir). J'ai trouvé ça assez ridicule dans le sens où finalement il aurait très bien pu être appréhender. Pendant ce temps, Sam reste malgré tout sur le devant de la scène. Ses diverses interventions étaient appréciable et donne notamment un charme différent à la série. Sans compter que Melissa George s'en sort plutôt bien dans tout ce qui est action. Je pense juste que "Ambassadors" aurait très bien pu lui consacrer un peu plus de temps d'antenne. Mais le mystérieux assassin qu'elle va rencontrer n'était pas de la mauvaise graine. L'histoire de Aidan, bien que reliée, n'était pas ce qu'il y avait de plus passionnant finalement.
vlcsnap-2012-11-03-01h27m35s33.pngByzantium continue également d'être une organisation étrange et surtout mystérieuse au travers de ses personnages. Je pense évidemment à George Ballard, la tête pensante du MI6 qui va rencontrer Alex. Nous allons alors en apprendre un peu plus sur Hourglass (l'un des grands mystères de la saison). Même si tout n'est pas révélé, je trouve que l'on se rapproche assez bien de ces romans d'espionnage britannique avec cette idée de corruption qui provient d'une multitudes de multinationales dans le passé. L'idée que de l'argent soit impliqué dans cette partie là de la saison me plait. Car le pouvoir est souvent un élément intéressant à traiter dans une série d'espionnage. Il faut juste que Sam trouve le moyen d'être intégrée de façon logique à toute cette histoire afin qu'elle parvienne grâce à elle même à nous offrir un spectacle efficace. Finalement, Hunted continue donc de nous offrir quelques mystères supplémentaires tout en tenant un rythme assez alléchant pour le téléspectateur.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode solide de Hunted qui nous plonge un peu plus loin dans l'univers de la série. Efficace.

Commenter cet article

carine 21/12/2012 14:21


Aidan est la taupe et l'avoue lui même à Sam. Je sais que la série nous retourne le cerveau dans tous les sens, mais ce point est assez clair: il est la taupe pour le MI6 dont le patron essaie
d'arrêter le complot Hourglass.