Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Intelligence. Saison 1. Episode 6. Patient Zero.

17 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Intelligence

intelligence-patient-zero3.jpg

 

Intelligence // Saison 1. Episode 6. Patient Zero.


Après s’être occupé du cas des Strand dans l’épisode précédent, Intelligence revient plus ou moins à son état initial. Notamment avec la scène partagée entre Riley et Gabriel au début de l’épisode. On sent dans les regards des deux personnages qu’il y a une forte tension sexuelle mais il ne se passe rien. En tout cas Riley est bien gentille d’apporter à Gabriel son café de bon matin. Cet épisode, écrit par Michael Seitzman, le créateur de la série, était beaucoup plus enrichissant d’un point de vue de Gabriel. Notamment pour cette scène où il cherche le visage du fameux « Patient Zero ». Cette quête pour le patient va rapidement devenir une chasse à l’homme. Le tout ne manquait donc pas de rythme et Adam Davidson (Community, Parenthood) a mis tout cela en boite de façon intelligente. En tout cas, je m’attendais à ce que cet épisode soit aussi décevant que le précédent mais pour une fois c’est tout le contraire. En effet, le coup de l’infection bactériologique ce n’est pas le genre de choses que l’on semble voir tous les jours dans les séries procédurales du coup j’ai bien aimé. Je suis quelqu’un qui en plus de ça aime bien les intrigues de ce genre là. Je me souviens encore de NIH : Alertes Médicales.

Ce n’était pas une série particulièrement réjouissante mais elle avait ses qualités malgré tout. Le Texas en lui-même était un terrain de jeu beaucoup plus intéressant que ce que l’on a pu voir dans l’épisode précédent. Si Intelligence a du mal à nous montrer que ce virus tue énormément de gens et pourrait bien décimé la population américaine en quelques jours (encore une fois, manque de moyens), le « Patient Zéro » responsable de tout ça est quelqu’un d’intéressant. Ce personnage permet à Intelligence d’évoluer ailleurs et de creuser d’autres choses que les méchants habituels. L’introduction de l’épisode m’avait vraiment mis sur une fausse piste alors que je m’attendais à ce que cela soit fait différemment. Pourtant, Intelligence est aussi crétine parfois. Notamment quand il s’agit d’arrêter Luther, le fameux Patient Zéro. En effet, Riley et Gabriel ne semblent pas avoir peur pour leur vie alors qu’ils capturent l’homme simplement en ayant des gants. C’est un peu comme si l’on mettait une compresse sur une artère pissant le sang. Cela n’a aucun effet. Du coup, on a du mal à croire à tout ce que cette série nous raconte.
intelligence-patient-zero5.jpgMais comme déjà la base (le personnage de Gabriel) est très proche de la science fiction alors on peut dire qu’il est plus simple de se laisser avoir. Enfin, il y a toujours Amelia. Je me demande vraiment ce que Intelligence veut nous raconter encore avec elle. Je commence à trouver le temps long alors que le potentiel est à mon humble avis ailleurs. Gabriel a déjà quelqu’un sur qui compter pour devenir sa future nouvelle compagne et je parle bien évidemment de Riley. Mais malgré l’alchimie entre les deux personnages, je sais pertinemment qu’ils ne peuvent pas créer de relation entre les deux tout de suite. Cette relation est pour le moment très mécanique et surtout pas naturelle (la première scène entre les deux dont je parlais plus haut par exemple). Du coup, Intelligence prouve encore et toujours qu’il manque quelque chose. Mais la série se cherche et tente de me plaire au travers de certaines intrigues, certaines idées ou même de certains personnages. Lillian et ses petites affaires sont parfois beaucoup plus intéressantes que tout le reste de la série.

Note : 4.5/10. En bref, plus sympathique mais pas forcément plus intelligent.

Commenter cet article