Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 3. Episodes 14 et 15.

17 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

vlcsnap-2014-03-16-21h28m53s56.jpg

 

Grimm // Saison 3. Episodes 14 et 15. Mommy Dearest / Once We Were Gods.


Le Sgt. Wu a toujours été plus ou moins un personnage assez dispensable de Grimm. Reggie Lee ne sert donc pas à grand chose dans cette série mais pour une fois, il va être impliqué sans vraiment le vouloir dans l’affaire de la semaine. Du coup, on a tout de suite l’impression que le personnage sert à quelque chose et c’est tout de suite beaucoup plus intéressant à mon humble avis. Mais tout de même, Sgt. Wu est un personnage qui apporte toujours une petite ligne de dialogue amusante au détour d’un épisode. Cela rend le personnage assez intéressant dans son ensemble. Mais pas au point d’être quelqu’un de réellement important. Du coup, quand il s’agit de se concentrer sur lui, on va notamment apprendre que son prénom est Drew. C’est l’une des plus grosses révélations de l’épisode bien évidemment. Cela a beau être l’un des personnages qui est là depuis le début de la série, on n’en a pas appris tant que ça à son compte. Que l’on apprenne son prénom au bout de la saison 3 est tout de même assez étonnant. Mais c’est une très bonne idée. Surtout que c’est un personnage qui ne sait pas du tout pour Nick et le fait qu’il est un Grimm. Je pense que cela doit être l’un des rares d’ailleurs.

C’est un outsider, ce qui est assez amusant. Mais Wu est tout de même sacrément aveugle. Notamment du point de vue des affaires que Nick et Hank traitent. Ils ont à chaque fois des affaires qui sont forcément connectées à des histoires étranges qui impliquent l’inexplicable (enfin, pour quelqu’un qui n’a pas connaissance du monde des contes). Si Wu pourrait le remarquer et faire la remarque, finalement il ne se passe rien autour de lui, il se contente donc d’être là. Wu, grâce à cet épisode va nous apprendre qu’il vient des Philippines, qu’il connait une femme nommée Dana depuis presque toute sa vie. Cette dernière est mariée avec un certain Sam et elle est enceinte de leur premier enfant. Ils sont venus à Portland sur les conseils de Drew afin de trouver un peu de sérénité. Sauf que c’est tout le contraire qui va se passer dans cet épisode alors que le cauchemar ne fait que commencer. Surtout quand une créature cherche à se nourrir des premiers nés. Dans tout ça, nous allons apprendre que Sam est un Aswang et que sa mère est en ville afin de pratiquer un rituel qui va pouvoir prologue sa vie (on dirait Adalind).
vlcsnap-2014-03-16-21h14m01s94.jpgL’intrigue en elle-même était donc assez flippante mais c’est comme ça que j’aime bien Grimm, quand elle tente de me faire bondir au fond de mon fauteuil. Wu a beau ne pas être un personnage particulièrement important, il peut malgré tout être très intéressant par moment. Et notamment dans cet épisode de Grimm. Comme quoi. De son côté Adalind a enfin mis bas. Son enfant ne sert pas encore à grand chose puisqu’il faut attendre « Once We Were Gods » pour que le tout prenne réellement forme. Cet épisode tente de faire le lien avec le précédent, notamment du point de vue de Wu. Ce dernier n’est pas le personnage standard de Grimm. Mais l’histoire qu’il développe durant cet épisode fonctionne plutôt bien encore une fois et permet aussi de changer un peu la série. Grimm a plutôt l’habitude de nous ennuyer avec tout un tas de trucs pas toujours très réussis et du coup, on s’ennuie. Surtout quand la mécanique de la série s’est plus ou moins grippée. Mais du point de vue de cet épisode, j’ai bien aimé que l’on nous introduise des choses nouvelles, notamment autour de cette mythologie égyptienne.

Cela permet de voir les choses différemment et les personnages sous un angle assez différent. Ensuite il y a l’intrigue d’Adalind. Malheureusement il manque toujours quelque chose de ce point de vue là de la saison. Je ne sais pas si c’est de la cohérence ou bien même du liant. Car j’ai l’impression que cette partie de la saison est complètement déconnectée du reste (et ce même si Renard fait plus ou moins le lien). Renard tente de gérer certaines situations et tout cela au téléphone. Autrement dit, on retombe dans certains travers de la première saison et c’est tout l’inverse de ce que j’ai envie de voir dans Grimm. La série manque cruellement de liant mais aussi de folie et d’envergure. Il y a de bonnes idées mais j’ai parfois l’impression que Grimm se contente de ronronner, à mon grand damne.

Note : 6.5/10 et 6/10. En bref, deux épisodes plutôt corrects mais il manque toujours un petit truc en plus pour les rendre exceptionnels.

Commenter cet article