Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Eye Candy. Saison 1. Pilot.

13 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Eye Candy

Critiques Séries : Eye Candy. Saison 1. Pilot.

Eye Candy // Saison 1. Episode 1. Pilot.


La nouvelle série de MTV est une série ambitieuse qui se veut à la fois moderne mais également intelligente. Cependant, ce n’est pas facile de créer une telle série avec un environnement propice à la fois à l’horreur mais également au développement succinct de tous les aspects de cyber-killing. Créée par Emmy Grinwis (The Muskrat Boy of Griffith Park, Seven Minutes Max) il s’agit de la première création de cette jeune femme qui fait donc plus ou moins ses premiers pas. Le pilote, mis en scène par Catherine Hardwicke (Les seigneurs de Dogtown, Thirteen) rappelle l’amour de cette femme pour les chroniques adolescentes. C’est d’ailleurs une personnalité intéressante qui a mis en scène ce premier épisode dans le sens où elle tente de donner à la série un angle de thriller très sombre. On va notamment pouvoir avoir des gros plans, fixes, sur des corps inanimés et presque décomposés, ou encore sur des choses assez horrifiants (deux personnages morts au fil de l’épisode). Lindy, notre héroïne, est quelqu’un de perspicace qui semble être assez fasciné par l’univers des cyber-rencontres mais qui va surtout se rendre compte que finalement, l’un de ses prétendants n’est pas ce qu’il dit être et est un tueur qui n’a peur de rien.

Un petit rat de laboratoire se laisse convaincre par sa colocataire de s'inscrire sur un site de rencontres. Mais elle soupçonne l'un de ses mystérieux prétendants d'être un cyber-killer...

Elle va rapidement s’en rendre compte quand les premiers meurtres en lien avec elle et ses rencontres vont commencer à pointer le bout de leur nez. Victoria Justice (Victorious) rend plutôt bien justice à son personnage (sans mauvais jeu de mots). Elle apporte une certaine nuance, à la fois cette sorte d’assurance de femme qui est prête à partir au combat et qui semble s’y connaître dans toutes ces histoires de geek et de l’autre quelque chose de plus innocent, plus jeune finalement qui permet de raccrocher Eye Candy à MTV et son univers plus adolescent. La série tente justement de complexifier son héroïne de la sorte et cela semble plutôt bien fonctionner quand on voit ce premier épisode. Il y a encore des défauts, inhérents notamment à la façon dont l’histoire est développée mais je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à quelque chose d’aussi sombre et presque osé pour MTV. Cette dernière a plutôt tendance à nous proposer des séries édulcorées qui n’ont pas grand chose de subversif (après tout, la série la plus sombre de la chaîne c’est Teen Wolf et cette dernière n’est pas aussi terrifiante que Eye Candy peut l’être en un seul épisode). Malgré tout, il ne faut pas non plus se dire que tout est déjà fait d’avance car si ce premier épisode donne le ton, la suite peut aussi rapidement devenir aride en bonnes idées.

C’est pour cela que j’ai peur de la suite des aventures de notre héroïne. Mais j’ai déjà accroché à l’univers, en grande partie car justement Eye Candy sait très bien dans quel sens elle doit se rendre pour nous surprendre. La façon dont le scénario évolue me plaît, surtout sur la fin de l’épisode quand tout s’enchaîne et que la pauvre Lindy assiste, sans pouvoir faire quoi que ce soit, à la mort de quelqu’un à qui elle tenait tout simplement. Quelque chose me dit que finalement la façon dont Eye Candy évolue laisse rapidement place à un thriller plus adulte que tout ce que MTV avait pu nous proposer jusqu’à présent (sauf peut être Underemployed qui était déjà plus adulte et globalement assez réussie dans son ensemble). Reste plus qu’à voir aussi ce que d’autres personnages comme George par exemple (incarné par Harvey Guillen) ou Tommy (incarné par Casey Jon Deirdrick) ont à nous raconter car ce premier épisode est si sombre et si étrange que l’on ne parvient pas forcément à tout dépiauter pour le moment. Mais j’ai envie de faire confiance à l’ensemble des scénaristes de cette série car la direction annoncée par la fin de l’épisode me donne déjà envie de revenir voir la suite.

Note : 7.5/10. En bref, un premier épisode curieusement bon. A suivre…

Commenter cet article

Nikita007 13/01/2015 19:54

Un premier épisode vraiment intéréssant, je vais donc poursuivre