Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Justified. Saison 6. Episodes 4 et 5.

23 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Justified

Critiques Séries : Justified. Saison 6. Episodes 4 et 5.

Justified // Saison 6. Episodes 4 et 5. The Trash and the Snake / Sounding.


Cette saison est sacrément ambitieuse car c’est la saison où l’on doit dire au revoir à Raylan et au comté d’Harlan. Si je n’avais pas forcément envie de dire au revoir à cette série aussi tôt, je comprends l’envie de s’arrêter en pleine gloire, surtout après une saison 5 en demi-teinte. Contrairement à beaucoup de séries dans leurs dernières saisons, Justified a compris comment il fallait s’y prendre et pour ce faire, elle a décidé de se concentrer sur les méchants dans un premier temps afin de réintroduire petit à petit au récit Raylan. Je dois avouer que j’ai trouvé ça réellement original et intelligent et cela se revoit encore dans ces deux épisodes qui sont presque une sorte de synthèse de ce que les trois premiers épisodes ont peu être d’excellents. « The Trash and the Snake » est à mon sens le parfait épisode de Justified car Boyd et Raylan vont découvrir chacun de leur côté la même chose. La façon dont ils vont découvrir que Avery Markham est en train d’acheter tous les terrains d’Harlan, et des conséquences que cela peut avoir sur ceux qui refusent, était une excellente idée. C’est en tout cas la base parfaite pour cet épisode qui permet de remettre au centre de l’histoire l’excellent Sam Elliott sans sa moustache.

Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que ce dernier ait une place aussi intéressante dans cette dernière saison, mais il se trouve que astucieusement tout ce que l’on a connu depuis le début dans Justified revient pour enrober ce délicieux met que vient de nous apporter Avery. C’est un épisode qui va également permettre à Boyd et Wynn Duffy de reprendre les rênes d’une série qui n’a pas perdu la main, ne serait-ce qu’au travers de leur rencontre avec Lewis Mago connu sous le nom du Wizard incarné par Jake Busey. Mais l’histoire du Wizard aurait très bien pu être différente, c’est juste que la série veut réellement nous démontrer qu’il y a tout un tas de ramification et que l’histoire que l’on nous a présenté, a bien plus de choses à nous raconter que ce qu’elle ne voulait bien nous le dire au premier abord. Cette histoire n’a donc pas de grand intérêt au demeurant mais elle apporte malgré tout à l’épisode quelque chose d’amusant et permet au téléspectateur de littéralement prendre son pied. J’ai toujours adoré quand Justified s’amuse avec son univers et qu’elle décide de nous proposer des choses qui ne rentrent pas dans les rails connus. Les scénaristes ont besoin de sortir des sentiers battus et cet épisode fait partie des meilleurs. En tout cas, le Wizard n’est pas une intrigue que l’on va trainer tout au long de la saison.

C’était un one-shot, juste une petite distraction histoire de développer un peu plus l’enjeu de cette saison. Par ailleurs, j’ai beaucoup aimé Boyd et Ava. Ce que je trouve de fascinant chez ces deux personnages c’est le fait que Boyd est terriblement naïf face à Ava. Katherine Hale va rendre une petite visite à cette dernière et c’était une façon de développer un peu plus la place d’Ava dans cette saison. J’aime beaucoup ce qu’elle est en train de devenir, cette sorte d’agent double complètement flippée et à moitié amoureuse de Raylan. Le baiser échangé entre ces deux là à l’issue de « Sounding » m’a à la fois surpris et pas du tout. On sait que Ava aime Raylan et qu’il est le seul avec qui elle peut réellement être honnête. Je trouve que Ava est plutôt touchante dans cet épisode mine de rien, montrant ses faiblesses plus que jamais malgré tout ce qu’elle a pu vivre de terrible dans les saisons précédentes. Avery veut utiliser le comté pour sa production personnelle d’herbe. C’est pour cela qu’il veut tous les terrains et il est prêt à tout pour détruire Harlan et le transformer en son petit empire criminel personnel. C’est vraiment très réussi dans ce sens là et je n’en attendais pas moins de la part de Justified. Si je regrette presque le fait que la série n’aborde pas l’aspect politique de la cultivation de plans de cannabis, cela reste tout de même un épisode sacrément bien mené.

Il n’y a en plus de ça aucun temps mort. Katherine Hale a alors de son côté une place très importante car elle apporte à Ava les clés de la suite. Pour ce qui est de « Sounding » justement les chaises sont légèrement différentes. Dans cet épisode, Boyd et Ava sont de retour à Harlan afin de discuter stratégie pour leur futur. Boyd est très prévoyant et veut tout faire pour que Ava s’en sorte sans aucune égratignure. Je trouve d’ailleurs assez drôle de voir Ava se transformer en un personnage aussi étrange en un seul épisode. Car oui, Ava n’était pas comme à son habitude. C’était l’excellent épisode pour faire revenir Bob Sweeney incarné par Patton Oswalt (The Goldbergs, Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D.). Ce que j’apprécie avec Sweeney c’est le fait qu’il est toujours là pour nous amuser. Toutes les scènes auxquelles il participe sont vraiment drôles et efficaces. Ne serait-ce que celle du taser. Il forme un excellent duo avec Raylan bien que cela ne soit pas un duo de flics comme les autres non plus étant donné que la relation n’est pas forcément très complice. C’est un épisode qui permet également de remettre sur le devant de la scène des personnages comme Limehouse par exemple. J’ai trouvé ce dernier à sa place dans cet épisode et l’on ne pouvait pas en attendre moins de la part de la série.

J’aime bien quand Justified s’amuse de la sorte car elle sait très bien ce qu’elle veut être et ce qu’elle veut faire. Mais je trouve aussi dommage qu’elle prenne parfois autant de temps sur certains trucs qui n’ont pas toujours lieu de prendre autant de temps. Limehouse est un personnage complexe que la série n’a jamais vraiment réussi à cerner. Il a toujours été bon mais je pense qu’il manque toujours un petit quelque chose. Ava et Raylan forment eux aussi un duo que j’apprécie car ils se trouvent à une place qui finalement semble aller tout droit dans la bonne direction. Il est difficile de se souvenir que Raylan et Ava formaient le couple originel de la série alors que tout le monde préfère Winona à Ava. C’est en tout cas mon cas. Le baiser échangé à la fin de l’épisode était donc sensé. Du côté de Raylan, son but est de terminer le boulot qu’il a commencé et il semble arriver petit à petit au dénouement.

Note : 10/10 et 9.5/10. En bref, deux brillants épisodes.

Commenter cet article