Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bitten. Saison 2. Episodes 3 et 4.

12 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Bitten

Critiques Séries : Bitten. Saison 2. Episodes 3 et 4.

Bitten // Saison 2. Episodes 3 et 4. Hell’s Teeth / Dead Meat.


Pour le moment, le moins que l’on puisse dire c’est que cette saison sait rester captivante. Tout n’est pas forcément bon à prendre mais il y a de bonnes idées et surtout des tas de choses bien exploitées. A commencer par l’action. Que cela soit dans « Hell’s Teeth » ou encore dan « Dead Meat », la série parvient à faire les choses de façon intelligente et à garder nos yeux éveillés. Dans le premier épisode des deux les choses sont différentes du suivant. L’avantage est un vrai combat à mains nues dans une grange qui fait son petit effet. Dans le second épisode c’est une scène de combat avec un garou transporté qui fait quant à elle son petit effet. Ce que je trouve juste dommage c’est qu’ils n’aient pas voulu assumer le côté gore de « Dead Meat » en nous montrant un garou qui explose à l’écran. On va simplement voir son sang gicler et entendre un petit bruit, rien de plus. J’aurais aimé que la série assume son choix et nous le montre graphiquement. Je me demande si au fond Bitten peut réellement en faire encore un peu plus. « Hell’s Teeth » permet surtout de bien utiliser les sorcières et de nous donner l’impression que tout cela n’était pas une mauvaise idée. Car intégrer des sorcières dans Bitten aurait pu être une grossière erreur.

La narration de cette série est très simpliste et ne cherche pas vraiment à inventer l’eau chaude. C’est peut-être ça qui rend cette série si intéressante, le fait qu’elle ne se pense pas meilleur que les autres. Cela se voit par le côté décontracté de l’ambiance où l’on passe d’une scène à l’autre avec une ambiance de série qui s’assume, ne serait-ce que pour son côté parfois un peu délirante. Mais cet épisode est aussi l’occasion de voir un autre visage des sorcières et notamment de Paige. Cette dernière est l’un des personnages que j’aime le plus dans cette seconde saison, dépassant même parfois les garous. Les sorcières ne sont pas si différentes que ça que notre groupe de loup-garous. Ils fonctionnent donc presque de la même façon et ce n’est pas une mauvaise chose car justement, la confrontation des deux est logique. Les deux vivent dans un groupe très familial où tout le monde s’aime et prend soin des autres. Bien que l’on ne soit pas obligé de tous les aimé, ils ont tous quelque chose de plaisant. En tout cas, j’ai ressenti énormément de sympathie pour eux. Aleister de son côté est un bon méchant. Seam Rogerson que je ne connaissais pas vraiment délivre une palette d’expressions toutes plus clichées les unes que les autres mais c’est appréciable.

Surtout dans cet épisode alors qu’il devient dangereux pour tout le monde et qu’il prouve qu’il est capable de tout pour arriver à ses fins. Mais aussi qu’il peut se battre de façon très efficace. J’ai adoré la scène d’ouverture de l’épisode avec Savannah par exemple. Pour ce qui est du « pack », ils sont à la recherche de Malcolm qui s’est échappé. La façon dont ce dernier connaît sa mort était un grand moment de l’épisode. Il fallait que cela soit Elena et pas quelqu’un d’autre qui tue Malcolm de toute façon, car sinon j’aurais été légèrement déçu. Elle le tue cependant un peu trop facile. Le combat ne dure pas suffisamment longtemps à mon goût. Je m’attendais tout de même à ce que la série prenne un tournant un peu plus intéressant avec Malcolm. Ce dernier est un personnage qui ne pouvait pas connaître une telle fin aussi simpliste. Et puis il y a toutes les scènes d’alchimie entre les personnages, notamment entre Elena et Clay. Mais il manque un petit quelque chose là dedans. Car la romance dans Bitten, c’est quelque chose que la série a tellement éloigné de sa narration principale (alors que c’était très important dans les livres apparemment).

La dernière confrontation reste donc le plus grand moment de l’épisode et son plus intéressant. Au delà de cette scène, c’est surtout la conclusion d’une partie de la saison qui se fait tout simplement. Dans « Dead Meat » les choses sont différentes, surtout quand l’on retrouve Elena dans une situation très peu confortable. Cette dernière est kidnappée par Aleister car pour ce dernier, « You're the one we've been waiting for. The most powerful werewolf. ». Bien évidemment que dans cet épisode on n’a pas la solution à tout mais surtout au fait que Aleister a une place de méchant que l’on ne peut qu’avoir hâte de voir à l’écran. C’est quelqu’un qui agit encore dans l’ombre mais qui petit à petit révèle ses plans. Aleister est dangereux et ressemble à pas mal de personnages méchants de The Vampire Diaries qui sont parfois un peu dans l’excès mais pas forcément dans le mauvais sens du terme. Car le fait que ce personnage soit aussi démonstratif n’est pas forcément une mauvaise idée. Elena est donc emprisonnée, étudiée en laboratoire, assiste même à l’explosion d’un loup garou sous ses yeux, réconforte Savannah. Il fallait bien quelqu’un pour l’aider à comprendre que le méchant dans l’histoire c’est Aleister.

D’un point de vue des sorcières, Ruth et Paige ont une place de plus en plus importante dans la saison. Paige est un personnage que j’aime beaucoup car elle n’est pas une sorcière comme les autres. Elle me rappelle un peu Davina dans The Originals. Il y a énormément de similitudes entre Bitten et les deux séries de l’univers vampire de The CW : The Vampire Diaries et The Originals. Mais ce n’est pas une mauvaise chose étant donné que ces deux séries ont toutes les deux des atouts. La scène finale de l’épisode avec Dr. Bauer et Aleister est tout de même assez étrange mais elle pose des questions. Qu’est-ce que l’on va voir dans le prochain épisode après ce rituel ? Telle est la question. Je suppose que cette histoire, avec l’injection du sang d’Elena, va créer de nouvelles situations avec Elena, avec Aleister et peut-être même avec les sorcières. Mais il y a tellement de choses dans cette saison. La conclusion de l’affaire Malcolm dans l’épisode précédent était finalement une bonne idée. Je trouve juste dommage que Bitten n’ait pas été au bout de son idée de combats de garous. J’aurais tellement adoré voir Laura Vandervoort se salir un peu les mains. La pauvre elle doit s’ennuyer parfois quand elle n’a que des scènes de sexe à jouer (même si son face à face avec Malcolm dans l’épisode précédent était déjà pas mal).

Note : 6/10 et 5.5/10. En bref, la saison continue de nous surprendre avec tout ce qu’elle peut mettre en oeuvre pour installer son plus grand vilain, Aleister.

Commenter cet article