Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Penny Dreadful. Saison 2. Episode 1. Fresh Hell.

6 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Penny Dreadful

Critiques Séries : Penny Dreadful. Saison 2. Episode 1. Fresh Hell.

Penny Dreadful // Saison 2. Episode 1. Fresh Hell.


Il a souvent été reproché à Penny Dreadful lors de sa première saison d’être une série confuse mais souvent saluée pour la prestation sans faute d’Eva Green. Cette dernière sert donc le récit une fois de plus et Penny Dreadful tente de faire du fan service dès l’ouverture de l’épisode. Mais l’ouverture de l’épisode est là pour nous rappeler avant toute chose que le succès de cette série, on le doit en grande partie à l’ambiance qu’elle peut installer et qui nous donne envie de rester jusqu’au cliffangher de fin de chaque nouvel épisode. Bien entendu qu’il y a des mystères, des tas de choses dont on attend des réponses mais ce n’est pas toujours ce qu’il y a de plus intéressant dans cette série. Je sais que c’est étrange mais l’ambiance, très soignée, est pour moi ce qu’il y a de plus important. Cet épisode cherche à reprendre les derniers éléments laissés en plan l’an dernier et à nous en introduire de nouveaux, notamment avec le penchant féminin de la créature de notre Frankenstein. Mais la saison ne semble pas vouloir aller trop vite en besogne non plus alors qu’elle bénéficie en plus de ça de deux épisodes supplémentaires. On retrouve dans un premier temps Vanessa Ives et Ethan alors que ce dernier se prépare à quitter Londres.

Bien évidemment, le but de cette saison est de garder les personnages au même endroit et pour ce faire, il faut des éléments qui puisse le justifier. Vanessa se trouve être la cible de nouvelles menaces ce qui permet là aussi d’attendre quelque chose d’autre de cette saison alors que la première se concentrait énormément sur les vampires. Je me demande ce qu’ils comptent faire cette année mais j’ai envie de faire confiance aux scénaristes car je sais pertinemment qu’ils ont encore de quoi nous surprendre. Elle est la cible des Nightcomers, des sorcières un peu étranges mais intéressantes. Pour le moment on ne sait pas grand chose de ces femmes mais je ne serais pas surpris que Penny Dreadful tente de prendre le chemin d’une Salem (qui en plus de ça est diffusée juste en face ce qui n’est pas très malin de la part de Showtime mais peu importe, c’est toujours moins pire que Game of Thrones). Je suppose par ailleurs que Madame Kali va jouer un rôle beaucoup plus important cette année ce qui n’est pas une mauvaise chose pour le moment alors que je n’étais pas forcément convaincu l’an dernier par l’intérêt de ce personnage dans l’univers de Penny Dreadful. Ethan se retrouve donc lui aussi au centre de cette aventure qui permet à Vanessa de rester au coeur de la série.

Car Penny Dreadful a compris que Eva Green était un élément dont on ne peut pas se séparer alors forcément, c’est tout de suite bien plus intéressant. Frankenstein tente dans cet épisode de ramener à la vie Brona alors que Caliban le pousse à le faire et qu’il part à la recherche d’un nouvel emploi. John Logan, le créateur de la série, semble vouloir donner une nouvelle jeunesse à cette partie de la série alors que l’intrigue de Frankenstein dans la première saison s’était contentée d’une relecture assez classique du mythe. Je suppose donc que cette seconde saison sera l’occasion de voir d’autres choses de l’univers de ce créateur. La Créature est forcément un personnage important dans l’univers de la série car il est né de la première saison et je me demande vraiment ce qu’ils comptent encore faire mais je suis curieux et Penny Dreadful me donne envie de revenir. Ce premier épisode n’est pas parfait pour autant, il souffre de quelques faiblesses inhérentes à la présentation des personnages, des nouveautés de la saison et à la reprise des intrigues de l’année dernière. On sent que la série a un peu de mal parfois et qu’elle donne l’impression de tirer légèrement sur la corde. Heureusement pour nous les surprises viennent à point à qui sait attendre et l’épisode délivre donc de très bonnes idées tout au long de ses 55 minutes.  

Note : 7/10. En bref, retour intéressant et réussi.

Commenter cet article

4evaheroesf 06/05/2015 16:56

Critique sympa !
Par contre, si cette saison n'arrive pas à corriger les défauts de la saison 1, je pense que je lâcherais.
Je suis pas assez fan pour me contenter de l'ambiance et de l'utilisation de certains personnages, alors que je suis sûr qu'ils sont capables de rectifier les erreurs de Penny Dreadful.