Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 5. Episode 1.

28 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Once Upon a Time

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 5. Episode 1.

Once Upon a Time // Saison 5. Episode 1. The Dark Swan.


Cette saison 5 de Once Upon a Time sera sombre, beaucoup plus sombre que les précédentes. C’est une très bonne chose, surtout que pour le moment les choses ne sont pas trop mal gérées. Cet épisode reste assez classique d’un point de vue de sa structure et donc ce qu’il impose par rapport à ce dont Once Upon a Time a pour habitude de faire. La bataille entre le bon et le méchant est en train de prendre une toute nouvelle dimension dans cet épisode et dès les premières secondes de l’épisode, le mal prend le dessus sur le bien. C’est un choix judicieux d’un point de vue narratif que de casser un peu l’image d’Emma. Cette dernière a trop souvent été vue comme le personnage tendre qui se doit d’attendrir le téléspectateur : sa relation avec Hook, sa relation avec ses parents, son passé chaotique, sa relation avec Bae, sa relation avec Henry et accessoirement tout ce qui en a découlé, etc. Il y a énormément de choses qui ont fait que la série veut que l’on aime Emma pour son côté le plus gentil. Aller dans cette toute nouvelle direction cette année me plaît. L’épisode s’ouvre sur 1989 alors qu’Emma n’est encore qu’une enfant qui se rend au cinéma afin d’aller voir un dessin animée. Quelqu’un vient lui annoncer qu’elle devra, dans le futur, laisser l’épée d’Excalibur où elle est au risque de changer complètement le cours de l’histoire. C’est un premier épisode qui se doit de reprendre là où l’on avait laissé la série l’an dernier mais aussi d’aller de l’avant.

Emma se retrouve alors notamment dans le monde des contes, à la recherche de Camelot. Je faisais plusieurs hypothèses l’an dernier sur le prochain monde que Once Upon a Time allait explorer et j’avais émis l’idée de Camelot étant donné que Merlin était déjà introduit dans la série. Du coup, avec Arthur, l’épée, le rocher et accessoirement Camelot et Merlin, nous avons l’occasion d’exploiter un monde totalement différent sans pour autant que cela ne soit en apparence fait comme dans la première partie de la saison 4. Camelot n’est pas une excuse et un lieu que Once Upon a Time va vouloir masturber sans tous les sens. Non, cela promet d’être une situation secondaire qui va permettre à Emma d’évoluer différemment dans son histoire. Emma était donc devenir The Dark One à la fin de la saison précédent, permettant à Regina de ne pas être absorbée par cette diablerie. Bon, si visuellement la série ne fait pas vraiment d’efforts par rapport aux années précédentes, ce n’est de toute façon pas ce qu’il y a de plus important. On remarquera assez facilement que l’intérêt de Once Upon a Time se retrouve plus ou moins ailleurs cette année. ET notamment chez Emma. Cette dernière est en train de s’apercevoir que les choses sont différentes maintenant pour elle. Dans le monde des contes elle va faire la rencontre de Rumplestiltskin qui va bien évidemment l’aider à embrasser son côté le plus sombre.

Robert Carlyle s’amuse encore une fois sous les traits de ce personnage qui lui va comme un gant. Je me demande si quelqu’un pourra un jour incarner ce personnage d’une meilleure façon que lui car il me bluffe chaque année. Surtout dans sa façon d’aborder le côté le plus mesquin de son personnage. Accessoirement ici, il ne fait qu’engager Emma sur la mauvaise pente glissante (mais c’est de bon augure pour la suite de la saison). Emma a cependant besoin de Merlin avant que le Dark One, son côté le plus sombre, ne prenne véritablement le dessus sur elle. Elle va alors rencontrer sur son chemin Merida, que tous les fans de Rebelle (Pixar) ont pu reconnaître. Je ne suis pas convaincu que Merida soit nécessaire dans l’univers de Once Upon a Time (surtout quand on voit ce qui a été fait l’an dernier avec la Reine des Neiges et Arendelle, une catastrophe monstrueuse). En espérant que cela soit la seule chose de Rebelle qu’ils apportent à Once Upon a Time car je n’ai pas du tout envie de voir quoi que ce soit d’autre. Surtout que Rebelle est l’un des pires films Pixar de tous les jours (mis à part le fait qu’il soit irréprochable d’un point de vue purement visuel). Heureusement que Rumple est là aussi pour donner le ton et nous faire rire, se moquant ouvertement de l’accent de l’actrice dont on ne comprendrait pas toujours toutes les phrases.

Nos personnages préférés vont en parallèle tenter de retrouver Emma et surtout lui permettre de sortir de son côté le plus sombre. Ce n’est pas facile mais je me demande si au fond l’idée de tout lier de façon aussi simpliste n’est peut-être pas un peu facile. J’aime bien le fait que Zelena revienne par exemple mais n’est-ce pas un peu trop pour le moment. En tout cas, je pense qu’ils n’avaient pas besoin de faire tout ça tout de suite, ou alors ils auraient pu attendre le prochain épisode. Once Upon a Time veut tellement nous donner envie de revenir qu’elle met un peu trop le paquet par moment. Cet épisode donne alors l’impression que la série va rapidement partir en sucette une nouvelle fois et redevenir ennuyeuse à certains moments car il va falloir remplir des épisodes. Bien entendu, Once Upon a Time ne nous offre pas ici son meilleur épisode non plus mais il fait des promesses un peu plus intéressantes que celles qui nous ont été faites l’an dernier à la même époque. Heureusement que certains personnages sont là, comme Regina toujours bonne pour de nouvelles aventures, surtout quand il s’agit de retrouver sa soeur, sa pire ennemie en somme. Et ce n’est pas la seule chose cool qu’il y a là dedans. J’aime bien aussi la façon dont on voit que Red revient sur le devant de la scène avec le Granny’s Diner. Je suis persuadé que la série peut encore nous surprendre.

Note : 6.5/10. En bref, une entrée en matière assez sympathique même si certains éléments restent encore très prévisibles.

Commenter cet article

vts 30/09/2015 10:56

Pas mal ça change mais j'espère que leurs souvenirs vont vites revenir sinon ça va être chiant ! 7.5/10 pour ma part

4evaheroesf 28/09/2015 23:21

Camelot et Merida ont piqué ma curiosité.^^

Et je suis surpris qu'on ait utilisé Zelena et Granny.

Par contre, je suis gêné par l'idée de nous refourguer encore un voyage magique, des pertes de mémoire et des flashbacks...

Quand à Emma version Dark, elle est moche et l'actrice joue mal...

Bilan : bon épisode.

delromainzika 03/10/2015 12:59

Jennifer Morrison n'a jamais été bonne méchante mais son personnage peut évoluer on verra sur la longueur :)