Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scream Queens. Saison 1. Episodes 12 et 13.

11 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scream Queens

Critiques Séries : Scream Queens. Saison 1. Episodes 12 et 13.

Scream Queens // Saison 1. Episodes 12 et 13. Dorkus / The Final Girl(s).
SEASON FINALE


Le problème de Scream Queens est finalement d’avoir été en grande partie ratée. A cause d’un scénario mal géré, de personnages dilués au milieu d’une intrigue qui manquait cruellement de surprises. Alors que je m’attendais à ce que Ryan Murphy suive sa promesse de ne laisser que 4 personnages en vie à la fin de cette saison, j’ai l’impression que ce n’est pas vraiment le cas. Avec ces deux derniers épisodes, Scream Queens tente d’enchaîner les révélations et les surprises mais de ce point de vue là, cela manque cruellement d’entrain. Ce que je trouve très étrange avec cette série, c’est la grande différence qu’il y a entre ce qui avait été présenté au départ et ce que l’on a eu réellement à l’écran. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cette série soit réalisée de cette façon, aussi clichée et aussi mal foutue. Je m’attendais à un truc plus de l’acabit de Scream, aux références ciselées et à l’humour noir décapant. Là, c’est un bonbon un peu cul cul la praline et de la comédie potache qui pourrait s’apparenter à du Scary Movie un peu bas de gamme. Par ailleurs, la série cherche aussi à raconter l’histoire d’un point de vue un peu étrange alors que les personnages n’ont malheureusement pas tous de l’intérêt. Le problème de ces deux derniers épisodes c’est le fait qu’au final, il n’en reste que très peu de choses intéressantes.

Au bout de 45 minutes on n’a qu’une seule envie : zapper. C’était ridicule, mal avancée et les révélations tombent un peu à l’eau. Notamment celle d’Hester qui est finalement la fille de 1995, la tueuse depuis le début, etc. Lea Michele se donne à fond dans son rôle et c’est bien assez fun mais au delà de ça, les deux épisodes sont véritablement vides. Sans compter que je ne comprends pas trop où est-ce que la série cherche véritablement à aller. Il y a des idées ici et là, ce qui reste assez agréable mais cela manque d’organisation. Tout est balancé au milieu des épisodes sans que cela ne soit particulièrement passionnant. Cet épisode est celui où l’on apprend donc tous les petits secrets de Scream Queens, sauf que ces secrets n’ont pas de grand sens. J’ai eu l’impression que la série se moquait de nous, comme une dernière fois avant de tout balancer. Le dernier épisode est peut-être même le pire de la série. C’est décevant car ces deux épisodes sont aussi très drôles, dans la connerie et aussi car le scénario est drôle. Je crois que les créateurs de Scream Queens se sont égarés. Ils avaient énormément d’idées qu’ils ont coincé au milieu de cette série sans trop savoir quoi en faire.

Du coup, certaines bonnes idées, certains bons personnages, se sont retrouvés sous exploités ou ensevelis derrière des dialogues ridicules, des situations rocambolesques, etc. Le découpage est là aussi très étrange car les deux épisodes ne s’enchaînent pas avec la plus grande des fluidité. Oui, il y a des moments assez cocasses comme Hester qui accuse Chanel, Chanel n°3 et Chanel n°5 d’être des tueuses et d’être celles qui ont fait régner la mort sur le campus. Mais c’est un peu too-much, sans compter sur la révélation de l’épisode 11 qui laissait espérer que finalement Pete a lui aussi mis le costume à un moment donné. C’est un bordel sans nom aux révélations les plus étranges et douteuses. Car il n’y a pas forcément de cohérence dans le récit. On a l’impression de passer un peu du coq à l’âne, de passer d’une scène à l’autre avec des révélations qui manquent de personnalité. Les personnages sont pourtant drôles et le casting sait très bien s’y prendre pour jouer le rôle des cruches mais il manque un petit quelque chose qui aurait probablement pu être un peu plus efficace à mon goût. Le dernier épisode n’est pas vraiment une conclusion non plus, ouvrant des portes sans en fermer véritablement. Si l’on a la révélation la plus importante (Hester) l’ensemble ouvre encore des possibilités.

Puis Gigi a élevé Hester et Boone à l’asile, jusqu’à ce que l’on découvre aussi que sa soeur, Grace et la meilleure amie de sa soeur, Zayday ont été épargnées car elles ont été gentilles avec elle. Franchement, le résultat est tout de même loin d’être ce que j’attendais. Surtout que l’épisode 11 était vraiment pas mal du tout. Et enfin, il y a Munsch. Jamie Lee Curtis est vraiment le meilleur membre du casting de Scream Queens. Je suis content de voir qu’ils n’ont pas trop forcé avec elle car à chaque fois qu’elle apparaît à l’écran, j’adore. C’est fun et en même temps mystérieux. Elle ne laisse pas entrevoir quoi que ce soit de sa personnalité, sous entendant aussi bien souvent le côté un peu machiavélique qu’elle cache. Côté Pete, ce dernier meurt dans l’épisode mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant. Ce que l’on va surtout apprendre dans cet épisode c’est que Pete a tué Boone et Gigi, et Rogder. Mais que Gigi et Boone ont tué le reste. Munsch a tué son mari et au fond, Haster n’a finalement tué que Pete (dans cet épisode) et le livreur de pizza qui a explosé (et la scène est sacrément drôle). Allez, on va tenter d’oublier les mauvais moments passés devant Scream Queens et l’on ne va garder que le bon. C’est une série par moment étrange, ratée mais qui a su rester assez constante dans sa médiocrité et fun par moment.

Note : 5.5/10 et 4/10. En bref, fin ratée mais saison 1 qui n’a juste pas tenue toutes les promesses faites au départ.

Commenter cet article

fixx 30/12/2015 19:41

mais comment j'ai pu avaler une série pareille ! en regardant le premier épisode je me suis ok ça a l'air fun parodique au 30eme degré biensur! voyons voir ce que ça donne et après 3 épisodes je me suis retrouvé coincé dedans m'acharner à la finir parceque que oui ! je devais savoir qui été le(s) red devil ! en résumé série nulle de chez nulle perte monumentale de temps ( il n'y a qu'emma roberts qui sauve un peu l'honneur avec une performance impeccable qui lui va si bien ) à oublier et vite !

delromainzika 30/01/2016 11:22

Et le pire c'est qu'(il y aura une saison 2 :D

Ilwan 11/12/2015 13:58

J'attendais justement ta critique pour savoir si j'étais le seul à penser ça, tu me rassures dans ce que je penses. Autant, j'ai très bien aimé le 12 qui, somme toute, amenait cahin-caha vers le dénouement final et la révélation avec une possibilité (Chanel 5) qui pouvait être tout à fait plausible ?
Et l'épisode 13 a tout mis par terre (Hester vivante alors que généralement Red Devil, sauf exception ne laissait aucune chance ; une fin en queue de poisson contrairement à tout bon slasher qui se respecte). J'avais l'impression qu'on avait retourné ce qui pouvait être de bonnes choses en un truc totalement foireux.
A l'inverse, j'ai trouvé trop exagéré les accusations multiples de Hester, je sais que Scream Queens n'a jamais fait dans la subtilité mais là...alors qu'on avait eu droit à un épisode où tout le monde accusait tout le monde, là, tous buvaient les paroles d'Hester (j'éviterai de parler de Grace qui hurle que c'est Hester la coupable et qui cinq minutes après a déjà oublié).
On avait bien compris que c'était parodique, mais là, ça en devient presque insultant de nous faire passer ça et de croire qu'on ne va pas réagir aux incohérences).