Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Gothic. Saison 1. Episode 4.

24 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Gothic

Critiques Séries : American Gothic. Saison 1. Episode 4.

American Gothic // Saison 1. Episode 4. Christina’s World.


Parfois, American Gothic est une série que j’ai un peu de mal à cerner. Disons qu’il y a de bonnes idées mais qu’elles ne sont pas toutes bien utilisées à bon escient. Les Hawthorne continuent d’être. Phyllis continuent son règne de terreur pendant que Cam continue d’utiliser de plus en plus de drogue. American Gothic continue donc son bout de chemin sans pour autant être une série exceptionnelle. Mais elle semble plutôt bien maîtriser son mystère. Cette semaine, elle se concentre sur les histoires des développements sur le Silver Bells Killer. Tout le monde était très rapidement sur le fait que Gunther est le tueur. Plusieurs aspects de cette théorie fonctionnent : il n’est pas riche, mais il travaille pour une riche famille, il n’était pas loin du tunnel et l’ADN sur la ceinture n’appartient pas aux Hawthorne, et Gunther avait accès à la ceinture. En partant de ce principe, on pourrait facilement dire que l’affiche est close sauf que ce n’est pas du tout le cas. Gunther est une victime facile pour les mêmes raisons qu’il a été un suspect. Du coup, les questions restent plus ou moins en suspend mais l’histoire de Gunther n’est pas non plus le seul élément préoccupant de l’épisode. Il y a d’autres petites histoires comme le fait que les Hawthorne ne sont pas très clair autour de cette affaire.

Tessa et Brady apportent quant à elles d’autres éléments avec une volonté de ruiner l’autre qui permet de se poser d’autres questions sur les relations entre les personnages. J’aime beaucoup la façon dont évolue American Gothic même si la série n’est pas exceptionnelle. Dans le fond, je n’attendais pas quelque chose de brillant, juste un petit divertissement sympathique qui ne mange pas de pain et c’est ce que j’ai eu. Il ne reste plus qu’à voir désormais si American Gothic va savoir tenir ses promesses. L’histoire du procès qui se conclue dans cet épisode était plutôt fun. Même si ce n’est pas exceptionnel non plus et que cela semble un brin déjà vu, le plaisir reste cependant entier et c’est ce qui fait la réussite aussi de la narration de la série. A défaut de trop en attendre, American Gothic reste donc où elle est sans faire trop de vagues. Le tout manque toujours de panache par moment mais le scénario reste malgré tout truffé de petites idées qui permettent de tenir la route et de ne pas nous donner envie de nous jeter en dehors du champ de vision de la série. Au bout de 4 épisodes, on ne peut pas dire qui est le Silver Bells Killer même si l’on peut avoir quelques doutes ce qui maintient là aussi le téléspectateur avec l’envie d’en savoir plus sans que la quête ne soit trop facile.

Note : 5.5/10. En bref, toujours divertissant.

Commenter cet article