Critiques Séries : Killing Eve. Saison 4. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : Killing Eve. Saison 4. Episodes 1 et 2.

Killing Eve // Saison 4. Episodes 1 et 2. Just Dunk Me / I’ll Deal with Him Later.

 

Ce que je constate avec ces deux nouveaux épisodes de Killing Eve c’est qu’il est temps que la série s’arrête. La série n’a plus autant de choses à raconter qu’à ses débuts et le jeu du chat et de la souris entre Eve et Villanelle doit arriver à sa fin. Il y a eu de beaux moments dans cette série mais je suis heureux que la saison 4 soit la dernière. Eve est probablement le personnage qui a le plus évolué. Elle est pleine d’énergie, semble passer du bon temps romantique. Mais elle n’a rien appris en quatre saisons des dangers auxquels elle s’expose et je trouve ça dramatique. J’ai comme l’impression que Killing Eve ne sait pas comment renouveler l’univers et surtout permettre aux personnages d’apprendre de leurs erreurs. Il y a donc de l’action dans cet épisode ce qui est plutôt rassurant dans son ensemble et le retour de Camille Cottin (qui se termine en gifle) n’a aucun intérêt. D’ailleurs, l’actrice française a un rôle plus que ridicule dans Killing Eve et cette saison ne semble pas changer cette mauvaise direction.

 

Villanelle de son côté stagne aussi en grande partie même si ces deux épisodes sont là pour remettre les personnages à leur place et de l’ordre dans le récit. L’errance des personnages est un vrai problème de Killing Eve ici. On sent que les scénaristes sont arrivés plus ou moins à bout de leurs idées. Il y a de quoi apprécier la série mais pas autant qu’avant. C’est dommage car la galerie de personnages reste attachante et on a envie d’aimer ce qu’ils nous racontent. Eve est capable de renouer avec la société alors que Villanelle démontre qu’elle a du mal. Si le but de la saison 4 est de créer un sens de la normalité tout en venant à bout des vilains, je pense que l’on est parti pour une saison qui va passer de longs moments à nous ennuyer. Eve a beau être tentée par le côté obscur de la force et Villanelle sur le chemin de la rédemption, Killing Eve a du mal à surprendre.

 

C’est donc sur notre attachement envers les personnages que la série joue. Villanelle semble devenir une sorte d’ange quand Eve tombe dans des retranchements différents. Le contraste est clairement de changer de camp pour les deux héroïnes de la série. Les métaphores tout au long de ces deux épisodes ne sont pas brillantes mais Killing Eve a toujours été bonne quand elle explorait la dynamique entre Eve et Villanelle. Ce que font ces deux épisodes ne va pas vraiment dans ce sens là et l’ambition de la série semble s’amenuiser. La grande intrigue de cette saison 4 est de mettre un terme aux Twelve sauf que le danger n’est plus aussi intéressant maintenant qu’il n’a pu l’être par le passé. Killing Eve a besoin de muscler le récit et d’offrir à ses héroïnes l’occasion de voler de leurs propres ailes… ensemble. A toujours vouloir séparer les personnages pour explorer chacun d’eux n’est pas la meilleure chose qui arrive dans cette série.

 

Note : 5/10. En bref, un retour qui a du mal à remettre la série sur les rails. La saison 4 pourrait bien être celle de trop si les scénaristes ne se reprennent pas en main rapidement.

Disponible sur myCanal

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article