Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 15 - Homeland (Saison 3)

6 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2013-2014

image.jpg


Je sais pertinemment que Homeland a ses détracteurs et je peux comprendre que l’on n’adhère pas du tout à cette série. Cependant, je trouve que malgré tout, ils parviennent à délivrer des épisodes intéressants. La saison 3 change drastiquement le fonctionnement de la série. Après l’attentat contre la CIA dans le dernier épisode de la saison 2, accusant Brody, ce dernier avait alors dû s’enfuir afin de s’échapper et de pouvoir sauver sa peau. Du coup, on va passer le plus clair de notre temps sans Brody dans la série alors que ce dernier était dans les deux premières saisons un véritable atout, un personnage très important pour le récit. Carrie veut prouver que Brody n’est pas responsable de ces attentats et que tout cela est un coup monté. Cela ne va pas être simple mais en tout cas, elle va tout faire pour. L’absence de Brody va se faire ressentir aux côtés du personnage mais aussi dans la série en elle-même alors qu’il apporte un petit truc en plus qui donnait du sens à la série et à son histoire. Howard Gordon et ses équipes utilisent aussi des astuces scénaristiques que l’on avait déjà pu voir ailleurs (notamment le jugement de Carrie qui fait écho à l’introduction de la saison 7 de 24). Mais tout est plutôt bien utilisé, même si ce sont des clins d’oeil visibles.

La saison va aussi gérer la détresse émotionnelle de Dana qui doit faire avec l’absence de son père, une absence qu’elle tente de comprendre sans compte qu’il est aujourd’hui un criminel recherché dans tout le pays. C’est ce que va mettre en avant « Uh… Oo… Aw… ». Dommage que la série n’ait pas décidé d’aller beaucoup plus loin avec l’histoire de Dana alors qu’il y avait quelque chose à faire, notamment dans son rapport avec la religion, dans la recherche de l’expiation des péchés et de ses souffrances. Homeland n’évite donc pas les clichés. Nous avons pendant ce temps l’histoire de Saul et de sa femme. Une relation complexe et consumée par la vie professionnelle de Saul. Sans compter qu’en étant maintenant directeur de la CIA, Saul va changer, se transformer en quelqu’un que l’on a envie de détester (tout comme Carrie). La relation entre Carrie et Saul était l’un des piliers de la série auparavant mais cette année c’est tout le contraire. La série décide de transformer cette relation en quelque chose de troublant. C’est sans compter sur le retour de Brody dans « Tower of David ». Un épisode complètement déconnecté du reste de la saison alors que l’on retrouve Brody à Caracas. Pour qu’il y termine ses jours puisqu’il va mourir, bêtement d’ailleurs, mais mourir tout de même.
Damian-Lewis-and-Claire-Danes-in-Homeland-Season-3-Episode-.jpgBrody va permettre aussi de poser des questions sur le rapport entre la foi et le terrorisme. On fait souvent dans la presse la relation entre l’islam et le terrorisme mais Homeland parvient à dire le contraire et c’est plaisant. La mort de Brody va petit à petit apporter aussi quelque chose à la fin de la saison. La saison est donc différente, chargée d’émotions, surtout quand Carrie va parvenir à prouver l’innocence de Brody. C’est le fruit d’un travail qu’elle a fait toute seule, surtout quand tout le monde a tenté de lui mettre des battons dans les roues (enfermée durant une partie de la saison dans un hôpital psychiatrique notamment). C’est là que le dernier épisode de la saison, « The Star » pose de sérieuses questions à la fois sur la place de Carrie à la CIA (doit-elle rester avec des gens qui n’ont jamais voulu la croire et qui l’on trahie ?). Le dernier épisode est aussi symbolique (l’histoire de l’étoile sur le mur de la CIA) et aurait très bien pu faire office de series finale. En effet, la série a conclu plus ou moins toutes ses intrigues à la fin de cette saison et au fond il n’y a plus vraiment de raison de poursuivre l’aventure (le groupe de base de la série formé de Saul, Carrie et Brody est dissolu). Une fin troublante, qui m’a beaucoup ému et une saison qui globalement était assez difficile, plus forte émotionnelle, moins pertinente d’un point de vue espionnage. Mais c’est un mal pour un bien.

Meilleur épisode : 3.12 « The Star »

Pire épisode : 3.05 « The Yoga Play »

Place dans le classement de l’an dernier : 8ème (7 places perdues)

Commenter cet article

S'Man 23/08/2014 03:04

Je me demande aussi ce qu'ils ont a nous raconter de plus les scénaristes.