Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Akta Manniskor - Real Humans. Saison 2. Episode 4.

5 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-02-18h22m29s97.jpg

 

Akta Manniskor // Saison 2. Episode 4. Avsnitt Fyra.


Akta Manniskor a plutôt bien compris les enjeux de ses diverses intrigues ce qui donne pas mal de très bonnes choses à nouveau. Cet épisode, beaucoup plus constant que certains épisodes précédents (et notamment le premier de la saison), permet à Akta Manniskor de dévoiler un peu plus de ce qu’elle veut réellement faire. Notamment avec les transhumanistes, ces défenseurs des droits des Hubots avec qui fricote Tobias, le fils Engman. Nous savons depuis quelques temps maintenant qu’il est amoureux des Hubots et qu’il est surtout amoureux de Anita. J’aime beaucoup leur relation qui est à la fois basée sur la fascination de l’un et l’intérêt de l’autre. Car depuis que Anita a retrouvé le chemin des enfants de David, elle n’est plus la même et reste suspicieuse. Cependant, je trouve malin qu’elle soit liée aux enfants de David en détenant le code de celui-ci. C’est assez bien construit et en plus de ça, cela donne l’occasion pour Akta Manniskor de délivrer un cliffangher des plus intrigants. Car je me demande bien ce que va faire Tobias du code de David et surtout les ennuis que cela va bien pouvoir lui causer.

Je ne pense pas forcément que Akta Manniskor soit là pour donner des leçons aux humains et notamment à Tobias (le dégoûter des Hubots), mais plutôt de lui permettre de comprendre quel est le réel enjeu des enfants de David. Je vois bien Tobias être l’un des leaders de ce groupuscule. Il en a l’étoffe (ou presque). Dans tout cela, Anita prouve qu’elle a une place importante. Et pas seulement dans le groupe de Tobias mais également auprès d’Inger alors que dans une soirée ils vont croiser Douglas et Florentine. Cette dernière tente toujours de passer pour une humaine aux yeux des autres mais Anita sait très bien que Florentine est une Hubot comme elle (et elle va en avoir la preuve assez rapidement). J’ai beaucoup aimé les liens que les deux Hubots commencent à tisser. C’est fait de façon intelligente et surtout on joue en plein sur la confusion des genres. On tente de nous prouver que les Hubots peuvent aussi être doués de sentiments et d’amour. Cela rend de toute façon la relation entre les deux encore plus touchante.
vlcsnap-2014-01-02-18h21m27s238.jpgLe retour de David dans l’histoire est une bonne chose. Cela permet d’ajouter des enjeux ici et là et surtout de développer une toute nouvelle dynamique pour la saison. Nous ne sommes qu’à l’épisode 2.04 certes mais il n’y a déjà plus que six épisodes avant la fin de la saison. David joue un rôle très important dans Akta Manniskor et je dois avouer que j’ai hâte de voir jusqu’où tout cela peut nous emmener. La série ne laisse pas pour autant de côté d’autres personnages comme les fameux Real Humans avec notre groupe d’adolescents qui apprennent à détester purement et simplement les Hubots. Je trouve ça merveilleusement bien amené, surtout que quand le fils de Roger notamment se retrouve face au fils Engman lors de leur petite fête transhumaniste c’était presque grandiose. On avait la confrontation de la violence (ce côté limite Orange Mécanique avec les battes de baseball et le contraste entre les gamins des rues et des humains et Hubots déguisés) avec l’univers très coloré des Hubots (et donc des transhumanistes).

Ce qui est assez regrettable c’est que cela ne dure pas plus longtemps. J’aurais tellement aimé que Akta Manniskor cherche à aller beaucoup plus loin avec ça. Notamment en créant peut-être la mort d’un personnage important. Il y a aussi Bea. Cette dernière a une place toujours aussi limitée cette année même si je suis persuadé que comme pour la saison précédente, elle reste dans l’ombre avant de devenir l’un des éléments principaux de la série. En tout cas, voici un nouvel épisode réussi de Akta Manniskor. Et j’ai hâte de voir la suite.

Note : 8.5/10. En bref, la confrontation des Real Humans aux transhumanistes, la série s’amuse et fait évoluer ses histoires également. C’est réussi.

Commenter cet article