Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Anger Management. Saison 2. Episodes 7 et 8.

3 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-03-12h41m08s8.png

 

Anger Management // Saison 2. Episodes 7 et 8. Charlie Dates a Teacher / Charlie and Cee Lo.


Quand je regarde Anger Management, parfois je m'imagine ce que cette comédie pourrait être si seulement elle avait fait les bons choix. Après tout, il y a de très bonnes idées qui étaient développées durant la première saison et cette seconde saison donne alors l'impression que les scénaristes les ont oubliées. Durant "Charlie Dates a Teacher", j'ai trouvé qu'il y avait quand même des choses assez ridicules comme la relation entre Charlie et la professeur de sa fille. Il va alors penser qu'elle note sa fille, Sam, en fonction de ses ébats sexuels. Alors forcément, quand Sam a un B+ à son examen, il va penser que ses ébats sexuels ne valent pas des A. Le problème de cette histoire c'est qu'elle n'était pas drôle, et surtout pas très cohérente avec ce que l'on peut attendre d'Anger Management dans le sens où maintenant que Charlie et Kate sont bien installés, on n'a pas envie de voir Charlie ou Kate avec quelqu'un d'autre. Ils ont bien le droit de roucouler, c'est sûr, mais pour moi ce n'est pas ce qu'il faut attendre de la part d'Anger Management.

Pendant ce temps, Lacey commence à faire des rêves érotiques avec les personnes qu'elle côtoie : Charlie, Kate, … J'ai cependant trouvé ce moment assez drôle. C'est un grand classique qui avait en plus de ça déjà été exploité dans Two and a Half Men, l'ancienne série dont Charlie Sheen était la star. Je trouve donc dommage qu'ils n'aient pas été plus originaux pour le coup, mais je ne vais pas me plaindre car j'ai tout de même passé un agréable moment. Finalement, ce petit épisode fonctionnait bien d'un côté grâce à des rêves érotiques et de l'autre beaucoup moins avec les ébats sexuels de son héros. Anger Management a tellement de choses à corriger. Pour ce qui est de la première saison, j'avais bien aimé la frustration sexuelle de Kate et Charlie. On avait l'impression qu'ils ne savaient pas comment aborder leur relation et durant cette seconde saison, la relation a été tellement banalisé que forcément, il n'y a plus grand chose à attendre de la comédie. C'est banal et donc beaucoup moins drôle.
vlcsnap-2013-03-03-12h06m02s194.pngS'en suit "Charlie and Cee Lo". Depuis le début de la série, quelques stars sont apparues dans Anger Management dont par exemple Denise Richards qui est tout de même l'une des ex femmes de Charlie Sheen. Des retrouvailles entre les deux exs que j'ai trouvées assez drôles et surtout qui permettaient de s'amuser un petit peu. Cependant, on voit pertinemment que Anger Management n'a pas grand chose à d'autres quand il n'y a pas une star à servir sur un plateau d'argent. Du coup, inviter Cee Lo Green (actuellement coach dans The Voice aux Etats-Unis) était une idée semi-judicieuse. Disons que je ne trouve pas l'artiste particulièrement bon dans le registre comique (sauf quand il doit être lui même sur le plateau de The Voice). Ce n'est pas parce que l'on est drôle dans une émission de télé-crochet que l'on est forcément drôle dans une comédie. C'est pour cela que je trouve l'idée assez mal exploitée.

De plus, Anger Management joue sur des choses que l'on a déjà vu des milliers de fois dans cette comédie : Cee Lo a besoin de gérer ses colères, d'être quelqu'un de bien avec les femmes, et va même embaucher Patrick, … Les caprices de star c'est drôle cinq minutes mais pas vingt. Dommage. Finalement, ces deux épisodes de Anger Management ont leurs grosses faiblesses alors qu'ils auraient pu exploiter à merveilles certaines bonnes idées. Notamment les rêves de Lacey durant l'épisode 7 alors que dans l'épisode 8 Lacey finie avec Nolan dans une intrigue accordéon...

Note : 4/10. En bref, deux épisodes sans grande inspiration, reprenant des choses et d'autres déjà vues ailleurs.

Commenter cet article