Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Awake. Saison 1. Episode 8. Nightswimming.

22 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-22-02h45m16s238.png

 

Awake // Saison 1. Episode 8. Nightswimming.


Il n'y avait pas grand chose de bien passionnant en termes de mythologie dans ce nouvel épisode d'Awake. En effet, pas d'once de cette conspiration que l'on entend depuis le début de la saison, ni même du Gemini Killer ou encore de meurtres, juste une petite affaire certes sympathique, et un peu de la vie de Britten en elle même. Au fond, cela peut être suffisant car c'est tellement bien écrit et soigné que tout de suite on arrive à être captivé pendant 40 minutes. Awake nous plonge donc notamment dans le couple de Britten et Hannah afin de les rendre encore plus touchants et adorables. Je m'y attache de plus en plus à leur petite couple quand même, et ce, malgré la phase de reconstruction qu'ils tentent de vivre. L'univers rouge est donc bien développé dans cet épisode au niveau émotionnel pendant que l'on laisse tomber le fils dans l'univers vert. Hannah est un bon personnage et elle apporte la stabilité dont Britten a bien besoin. En effet, on voit pertinemment ce que sa vie donne quand il n'est pas autour d'elle dans le monde vert. C'est sûrement pour ça que le rouge a été choisi pour Hannah, car elle apporte cette chaleur humaine qui entoure Britten. La scène finale de ce nouvel épisode était mignonne comme tout. Awake ce n'est donc pas qu'une série policière, c'est aussi une série dramatique qui raconte des pans de vie.

Dans ce nouvel épisode, Britten et Foreman vont venir en aide à un jeune couple placé en protection surveillée. Evidemment, tout ne va pas vraiment se passer comme prévu. L'énergie de l'univers vert était donc assez bien gérée, et surtout sur la fin de l'épisode avec pas mal d'action. Je dirais même qu'elle était omniprésente jusqu'à relâchement avec un Britten plus émotionnel et plus touchant. Avec la scène entre lui et cette jeune femme, j'ai l'impression que l'on veut humanisé le monde vert d'Awake. Je ne suis pas contre car l'épisode arrive à le faire habilement. C'est même un épisode qui laisse tomber tout mystère pour se concentrer sur la simplicité et surtout développer ses propres personnages déjà bien installés. Il est portant de lier le téléspectateur aux personnages d'une série, sans quoi il va souvent voir ailleurs et ne revient pas. Je pense même que cet épisode arrive bien trop tard (je l'aurais bien mis en seconde ou troisième position). Au début de la saison on passe un peu trop de temps sur les questionnements de chacun et du coup, on ne prend pas le temps de développer l'amour qui pourrait nous lier avec eux.
vlcsnap-2012-04-22-02h38m03s7.pngDes personnages humanisés c'est important. Et notamment dans le monde vert qui est déjà assez dépourvu de chaleur humaine de par sa couleur et donc de sentiments. L'univers vert est très froid. Ce n'est pas un reproche car les affaires sont toujours meilleures dans l'univers vert qui gère les parties conspiratrices avec brio. Mais dans la réalité rouge on est plus dans le contact humain. Cela donne donc bien deux points de vue différent que Awake exploite à sa manière. Alors que dans l'épisode précédent on laissait la part belle à la psychologie, cette semaine ce n'est pas le cas. J'aurais peut être aimé que l'on s'intéresse à au moins l'un des deux psychiatres que Britten suit, afin d'apporter peut être des réponses mais non. Au fond, ce n'est pas une déception non plus. L'affaire dans la réalité rouge n'était pas spécialement accrocheuse, mais c'est justement le lien que l'on crée avec Hannah qui est bien plus important. L'épisode est d'ailleurs là pour ça. Je n'en vois pas d'autre but. Au final, Awake livre sûrement son épisode le plus tendre et le plus mignonne, jamais dans l'excès et laisse dormir le temps de 40 minutes toute la mythologie pour que les personnages puissent s'adresser à nous.

Note : 7/10. En bref, l'émotion et la tendresse de la relation Britten / Hannah prend un nouvel envol dans cet épisode.

Commenter cet article