Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Clash. Saison 1. Episode 4.

17 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-17-22h56m15s25.png

 

Clash // Saison 1. Episode 4. Dylan : le funambule.


Petit à petit, Clash trouve quelques bons sujets à traiter. Ce n'est pas toujours très bien écrit, c'est souvent très maladroit, mais il y a un truc qui raisonne au fond qui est plutôt bon. Dylan prouve que l'on peut faire de bonnes choses au niveau du traitement des personnages. En effet, Dylan cherche constamment à gérer les conflits entre sa soeur et sa mère. Le tout en prenant sur lui. Dylan oublie même sa propre vie et ce qu'il doit faire pour avancer. Je trouve que c'est le premier personnage "vrai" que l'on ait pu voit dans Clash. Il a des rêves de liberté, et de se laisser aller. C'est pourquoi il faut le parallèle avec le funambule. Il aimerait bien que les problèmes de sa mère s'évanouissent, que sa mère trouve le moyen de régler ses conflits avec la banque (elle est interdis bancaire). L'épisode arrive à faire quelque chose de touchant sans vraiment nous émouvoir certes (il y a toujours un côté ultra superficiel dans cette série qui m'agace tout de même). Dans un premier temps Annie, la mère. Elle se retrouve endettée jusqu'au cou et ne sait pas comment s'en sortir.

J'ai bien aimé le portrait de cette femme même si elle n'est pas parfaite. J'ai un problème avec Clash c'est qu'elle règle bien trop rapidement et facilement les soucis de ses personnages. Je pense notamment aux soucis d'argent d'Annie, réglés par les parents de celle ci. Ensuite Kelly. qui déteste sa mère et qui tente de tout faire pour entrer en conflit avec elle. Je n'ai pas trop aimé le personnage de Kelly de toute façon. Je la trouve bien trop caricaturale, et pas assez impliquée dans le tout. C'est une fille rebelle certes, mais elle n'a pas besoin d'être autant extravertie sur ce sujet. enfin Dylan, le sujet principal de l'épisode. Le personnage est très bon et je pense qu'il ne manque rien. Thomas Silverstein est arrivé à bien se mettre dans la peau de ce personnage, c'est aussi sûrement ce qui lui donne c'est confiance en lui. Le personnage est un adolescent doux, et en apparence calme. Je retiens beaucoup de moments de l'épisode autour du personnage et notamment celui où il prend enfin le temps de jouer au funambule.
vlcsnap-2012-05-17-22h46m53s42.pngCette scène était de toute façon prévisible mais jolie et permet la prise de conscience, la rupture du personnage avec ce qu'il était jusqu'ici. La grande scène d'engueulade à la fin de l'épisode était magique. Même si tout n'est pas juste dans cette scène et qu'elle dure bien trop peu de temps. Je pense qu'une scène  un peu plus longue avec cette musique classique qui prend le dessus sur tout ce qui se dit, Dylan qui se bouche les oreilles et qui explose pour mettre un terme à la crise entre la mère et la fille aurait été bien plus logique à mon sens. Au final, Clash nous offre pour une fois un vrai bon épisode malgré ses facilités génériques difficilement gommables car de toute façon inhérentes aux débuts catastrophiques de cette série. Autre bonne chose : l'union de plus en plus présente entre les personnages. En effet, on a de plus en plus de scènes de groupe entre amis. Cela apporte une unité entre les épisodes (de même que les autres mères qui viennent souhaiter un bon anniversaire à Annie en cours de route).

Note : 7.5/10. En bref, malgré quelques maladresses ici et là notamment à cause des facilités scénaristiques, j'ai beaucoup aimé cet épisode et plus particulièrement le personnage de Dylan.

Commenter cet article