Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 4. Christmas Special.

26 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-12-26-15h51m51s179.jpg

 

Downton Abbey // Saison 4. Christmas Special.


Je dois avouer que je suis un grand fan des épisodes de Noël et notamment de ceux de Downton Abbey. Cette série se prête parfaitement au registre. L’univers est parfaite pour se retrouver au chaud  devant sa télévision, tout simplement. En tout cas, les anglais sont férus de ce genre d’épisodes et je ne peux pas leur en vouloir puisque moi aussi. J’aimerais bien qu’en France, de bonnes séries fassent ce genre d’épisodes qu’ils puissent diffuser le jour de Noël. Je me demande d’ailleurs pourquoi Scènes de Ménages ou bien Fais pas ci Fais pas ça ne le font pas. Il est vrai que la tradition de l’épisode spécial de Noël est très britannique mais bon. En tout cas, j’aimerais déjà rappeler à quel point je n’ai pas détesté la saison 4 contrairement à beaucoup de gens. Je sais qu’elle n’était pas aussi bonne que les précédentes mais Julian Fellowes a osé pas mal de choses et je ne peux pas lui en vouloir. Bien au contraire. Commençons déjà par les réjouissances comme la première apparition de Paul Giamatti et accessoirement le retour de Shirley MacLaine. Je ne sais pas lequel des deux j’ai préféré.

D’un côté nous avons donc le playboy américain, qui aime les jolies femmes et qui dispose d’un yatch (d’après ses dire). Le personnage de Harold Levinson est même assez jouissif en soi. En tout cas, on ne pourra pas reprocher quoi que ce soit aussi bien aux costumiers qu’à Julian Fellowes, j’arrivée de ce personnage se fait avec un certain style. Ce que j’ai également aimé chez ce personnage c’est le fait que Julian Fellowes ait décidé de ne pas en faire une caricature américaine. Cela permet de voir le personnage sous un angle différent et donc de voir la série différemment. Sa relation touchante avec Madeline était pleine de bons sentiments mais jamais mal fichus. Du coup, on peut déjà dire qu’il y avait quelque chose de très réussi dans cet épisode. J’espère maintenant que Harold sera de retour dans un futur épisode de Downton Abbey car à mon humble avis, il serait un ajout absolument délicieux au reste du casting. La série a besoin de se renouveler et je pense que la fraicheur peut venir d’ici. Je n’ai vraiment aucun reproche à faire à la série.
vlcsnap-2013-12-26-15h27m49s98.jpgD’un autre côté nous avons le retour de Martha Levinson (déjà vu dans les deux premiers épisodes de la saison 3). Shirley MacLaine est toujours très mal exploitée dans la série. Ce n’est que mon humble avis bien entendu mais je suis persuadé qu’il y avait largement plus à faire. Certes, ses faces à faces avec Violet sont de vrais délices mais ce n’est pas suffisant. Je pense sincèrement que l’actrice mérite encore mieux. Tout cela permet donc d’ajouter un peu de fun dans un épisode qui permet aussi de tenter d’oublier tout ce qui s’est passé dans l’épisode précédent. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose que de nous mettre dans cette position là, surtout que je me rends compte à quel point les personnages de Downton Abbey sont toujours aussi agréables à suivre. Les aventures de ceux-ci, alors que je me suis attaché à la série est toujours d’un jouissif détonnant. Les Crawley nous offre donc des histoires familiales à foison, de quoi plus ou moins brosser tous les personnages de cette grande famille.

Il y a des petites discussions ici et là qui ne cherchent pas nécessairement à faire évoluer l’histoire mais simplement à faire une sorte de bilan. Notamment quand Robert demande à sa fille si tout se passe bien. Après, je suis un peu moins fan de Lady Mary dans cet épisode, surtout qu’elle ne va pas même pas prendre le temps de faire son choix entre Gilligham ou Blake. Les deux vont donc se retrouver encore une fois dans l’attente et Lady Mary semble aimer ça, faire patienter le téléspectateur. La série prend également le temps de faire évoluer la relation entre Mr Carson et Mrs Hughes. Il était temps vous ne pensez pas ? Depuis le temps que l’on voit les deux se tourner plus ou moins autour. Je sais que Julian Fellowes aime prendre son temps mais il ne faut pas trop en abuser par moment. De son côté, Thomas est plus ou moins laissé à l’abandon. Si le personnage m’intéresse toujours, je ne sais pas vraiment où la série veut l’emmener. J’ai ma petite idée mais il faudra de toute façon attendre la prochaine saison pour en savoir plus.

Note : 7/10. En bref, pas nécessairement ce que Downton Abbey a fait de mieux depuis ses débuts mais un épisode teinté de fun et de joie. Ce qu’il nous fallait pour digérer Noël.

Commenter cet article

Scott 27/12/2013 00:12


De rien :)


Et je te dirais ce que j'en pense ^^

delromainzika 27/12/2013 00:09


(pour The Good Wife, les premiers épisodes sont un peu procéduraux mais c'était pour ne pas trop déstabiliser les téléspectateurs et petit à petit ca prend. J'ai un pote qui avait eu peur de la
même chose que toi et puis il est devenu accro :D)

delromainzika 27/12/2013 00:08


@Scott : Merciii :)

Scott 27/12/2013 00:03


Salut merci de m'avoir répondu c'est sympa :)


Justement je voulais rester The Good Wife mais j'hésitais car je savais pas si le côté juridique pouvais gêner ! Après Breaking Bad j'ai fini la série tout comme Fringe. The Following j'ai vu la
première saison mais c'est pas une série qu'on regarde pour sa qualité. Et Broadchurch je testerais pendant les grandes vacances !


 


PS: j'essaierai de lâcher des commentaires plus souvent car c'est super ce que tu fait !

delromainzika 26/12/2013 23:55


Salut,


 


Tout d'abord merci :)


Ensuite tu peux farfouiller dans le classement que je fais chaque année. Mais dans le genre addictive ces dernières années je pourrais citer Fringe, The Good Wife, Breaking Bad, Broadchurch,
Scandal, Lost, The Following (même si pour cette dernière la qualité n'est pas toujours de mise, cela reste une comédie), Luther etc :)