Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 9. Episode 2.

6 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2013-10-03-19h21m54s181.png

 

Esprits Criminels // Saison 9. Episode 2. The Inspired (Part 2).


Ce que j'ai bien aimé dans cette seconde partie c'est qu'elle ne cherche pas à reproduire la première. Souvent, les problèmes dans les double épisodes de ce genre là avec un twist jumeau c'est le fait que le second épisode a tendance à répéter la mécanique du premier. Fort heureusement, Breen Frazier, scénariste de cet épisode de Criminal Minds a fait quelque chose de totalement différent en nous racontant l'histoire d'une famille rongée par les problèmes mentaux. Cependant, je suis encore une fois un peu déçu du fait que Camryn Manheim n'ait pas eu de rôle très important. Cet actrice méritait largement mieux à mon humble avis. Enfin, le reste de l'épisode était bon et nous permet de voir que finalement cette saison de Criminal Minds débute plutôt bien. La première partie de l'épisode se porte donc sur la recherche du vrai tueur, du vrai frère malade. Cela va permettre de créer quelque chose d'assez rythmé avec notre équipe. D'une part quand ils font évoluer leur réflexion (le profil du tueur, etc.) et d'autre part quand ils commencent à accélérer les recherches et à monter un plan en épingle.

Cela permet notamment à des bons personnages comme J.J d'être bien plus sur le terrain. Durant les premières saisons de Criminal Minds, J.J n'était pas un personnage important, elle était là pour parler à la presse et n'était jamais sur le terrain. Depuis qu'elle est sur le terrain, je trouve que le personnage n'est pas nécessairement très bien exploité non plus. En tout cas, je pense qu'ils auraient pu faire les choses de façon assez différentes. Cependant, il y avait la fin de cet épisode. Une fin étonnante. Et pas seulement parce qu'elle se déroule dans une église, loin de là. C'était aussi l'occasion de développer une fin dramatique tout en mettant en scène cette famille dysfonctionnelle. Wallace et Jesse forment donc un duo de jumeau particulièrement intéressant à suivre car ils ne sont pas comme les autres jumeaux que l'on a l'habitude de voir dans des séries policières. Ce traitement était en tout cas très différent et par la même occasion bien plus efficace et rythmé. Il y a tout un tas de moments où l'on se demande ce que l'autre va faire car ils sont tous les deux incontrôlables. Notamment quand la voisine tombe sur l'un. J'ai cru qu'il allait la tuer sur place.
vlcsnap-2013-10-03-19h27m52s175.pngFred Koehler, que je ne connaissais pas vraiment si ce n'est au travers de quelques guests dans d'autres séries policières, incarne ici les jumeaux avec beaucoup d'efficacité. Il parvient à nous faire croire aux divers face à face que les deux personnages peuvent se retrouver à faire et la fin de l'épisode était vraiment réussie. En plus de ça il a su donner des traits de caractère très différents aux deux personnages sans jamais tomber dans aucune caricature ce qui rendait alors le tout bien plus croyable. J'aurais bien aimé que l'on aille encore un peu plus loin dans le genre mais ce n'est pas bien grave, le tout est que ce double épisode ait fourni une seconde partie beaucoup plus intéressante que la première de part une accélération du rythme. Cela ne veut pas pour autant dire que Criminal Minds laisse tomber la réflexion qui elle aussi était bien présente. Sans parler de John Michael Herndon, plutôt bon dans le rôle du père lui aussi un peu cinglé sur les bords. Cette famille n'avait rien de normal et fort heureusement pour Criminal Minds.

Note : 6.5/10. En bref, une seconde partie rythmé, folle et efficace.

Commenter cet article