Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ground Floor. Saison 1. Pilot.

8 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-08-01h21m53s86.png

 

Ground Floor // Saison 1. Episode 1. Pilot.


La nouvelle série de Bill Lawrence (Scrubs, Cougar Town) et Greg Malins (Better with You, How I Met Your Mother) est de retour avec Ground Floor, une nouvelle comédie de TBS. L’idée de base n’était pas mauvaise mais l’exécution n’est pas aussi satisfaisante. Disons qu’il y a de bonnes répliques, notamment car la série a l’humour de Bill Lawrence. La série mélange des choses que l’on a déjà vu dans d’autres séries avec un concept plutôt original et assez intéressant qui permet de changer un peu la relation entre les personnages et la dynamique de l’humour. En effet, créer une relation entre un golden boy (incarné par Skylar Astin) et une jeune débutante travaillant au rez de chaussée (incarnée par Briga Heelan) je dois avouer que c’est assez mignon. Cela part donc plutôt bien mais la série a aussi une partie un peu moins sympathique : son aspect série de bureau. En plus de ça, les rires enregistrés n’aident pas vraiment à démontrer que Ground Floor est une série beaucoup plus originale que l’on aurait pu le penser.

Brody, jeune banquier de chez Whitestone, passe la nuit avec Jennifer, une jolie fille rencontrée dans un bar. Lorsqu'il découvre que cette dernière travaille en réalité dans le même établissement que lui, mais à un poste bien moins important, leurs mondes entrent soudainement en collision...
vlcsnap-2013-11-08-01h21m06s136.pngLe meilleur personnage de Ground Floor est pourtant Mr. Mansfield, le grand patron de Brody et Jennifer incarné par le toujours impeccable John C. McGinley (Scrubs). Celui-ci apporte les répliques les plus efficaces de ce premier épisode et nous permet donc de rire un petit peu. Car bien entendu, Ground Floor n’est pas hilarante. Ce n’est pas désespérant mais voilà, je suis vraiment déçu par Bill Lawrence pour le coup. La relation entre Brody et Jennifer débute bien trop rapidement. Ce que j’aime bien ce sont les histoires qui ne sont pas aussi faciles qu’elles ne le pensent. Du coup, le baiser arrive trop rapidement et ce même s’il y a un petit passé entre les deux personnages. J’aurais bien aimé que la série mette au moins les dix premiers épisodes à créer ce petit couple. Cela aurait été beaucoup plus amusant de voir les deux ramer à tour de rôle dans des scènes romantico-fun. Mais la réussite de Ground Floor c’est avant tout de parler des classes sociales ce qui arrive presque jamais dans les comédies américaines (contrairement à ce que peut faire les comédies anglaises).

Parmi les comédies que TBS a développé ces dernières années, Ground Floor reste dans le haut du panier. Je pense que ce premier épisode n’est qu’un premier jet. Cela peut réellement devenir une comédie amusante et pimpante comme ont pu l’être les précédentes comédies de Bill Lawrence. Il faudra cependant faire attention à ce que celle-ci ne tombe pas dans l’humour gras ou encore dans l’ennui. Car mine de rien, durant ce premier épisode je n’ai pas ressenti ce petit quelque chose qui me donne réellement envie de revenir. Je vais revenir surtout car il y a de bons éléments derrière la série. On retrouve également un peu de Ted chez le héros et ce n’est pas anodin quand l’on voit que l’un des créateurs vient de How I Met Your Mother. Allez, tout cela s’achève sur une chaîne un peu dépassée mais qui fait malgré tout son petit effet elle aussi. Ground Floor a du mal à passer son premier épisode sans égratignure mais cela a du potentiel et j’ai envie de voir comment cela peut se décanter.

Note : 4.5/10. En bref, un premier épisode décevant mais malgré tout il y a de bonnes idées et l’on ressent le Bill Lawrence là dedans.

C'est quoi le mot magique?

Commenter cet article