Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Happy Endings. Saison 2. Episode 6.

5 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-05-20h09m55s187.png

 

Happy Endings // Saison 2. Episode 6. Lying Around.


Happy Endings est une série méga-supra-bonne. Ah si, c'est vrai. Si vous regardez cet épisode vous aller comprendre de quoi je vous parle. C'est avant tout une histoire de dialogues. En effet, je n'ai pas vu une série sur une bande d'amis aussi réussie depuis depuis… un bon bout de temps et je parle de Cougar Town. Je ne compte pas How I Met Your Mother, cette série a vraiment perdue mon coeur - même si le dernier épisode n'était pas trop mauvais, c'était quand même loin des débuts de la série -. Tout ça pour vous dire que Happy Endings c'est de la bonne came et qu'il faut se ruer dessus. La différence entre Cougar Town et Happy Endings ? Je sais pas, car les deux séries ont une même synergie, celle de faire rire avec des choses farfelues et excentriques. Ce nouvel épisode prouve une fois de plus que la déformation d'un mot ou son détournement ici "Steak" peut faire un running gag excellent.

Entre le "Steak-tanic" et les "Staycation", j'ai pris quelques fous rires mémorables. En plus d'être une bonne comédie de dialogues c'est aussi une comédie de situation efficace. Cet épisode va dessiné de nombreuses scènes complètement folles. Je pense notamment à Brad et Jane. Ces deux là nous on ouvert à leur meilleur épisode depuis les débuts de la série. C'était cinglé, et la plupart des moments qu'ils nous livrent sont mémorable simplement car on ne voit pas ça dans d'autres séries. Et c'est un très bon point. Rare sont les sitcoms qui arrivent à trouver des choses innovantes quand la plupart des sujets entre amis ont été éculés d'années en années aussi bien dans les meilleures (Friends) que dans les pires (je ne citerais pas de nom, non non). Pendant que Brad et Jane nous livrent des moments étonnants, Alex fait la rencontre d'un certain Liam.
vlcsnap-2011-11-05-20h16m50s234.pngUne fois de plus la série livre dans le burlesque et les moments qu'il faut rendre mémorable. C'est ce que j'aime dans une sitcom. De plus Happy Endings a appris à ne pas être trop over-the-top à tous les épisodes. D'ailleurs, Max et Dave tempèrent l'épisode avec leur publicité pour promouvoir le "Streak Me Home Tonight", le camion de Dave qui vent de supers hot-dog. La rançon sera bien sûr que cela sera un gros échec. Mais c'était très bon. Au final, Happy Endings livre ici l'un de ses meilleurs épisode. Hilarant de bout en bout, aux dialogues savoureux et bien écrits, et aux scènes tout aussi bonnes et délectables. Voilà donc le genre d'épisodes que je veux voir plus souvent dans cette série, bien qu'il faille aussi ne pas en abuser au risque de devenir ennuyeuse. Alors que Cougar Town me manque terriblement - PENNNYYYY CANNNN - Happy Endings fait une bonne série pour patienter.

Note : 9/10. En bref, excellent aux dialogues savoureux.

Commenter cet article

marion 05/11/2011 20:59



J'adore Cougar Town et Happy Endings car justement les 2 séries ne jouent pas, selon ma sensibilité, sur les mêmes registres, mais je peux me tromper. A commencer par le fait que l'une est bien
plus middle age que l'autre et que même dans leur farfelluétude, elles ne se marchent pas sur les pieds l'une de l'autre. Je rapprocherai plus HE de New Girl, qui ne m'a pas accrochée ... HE
reprend les codes de Friends, 15 ans après, en bien plus décalé (bah oui, faut bien innover).


En parlant de CT, la série me manque aussi beaucoup, merci au caméo de Courtney Cox et Christa Miller dans l'épisode 5 de Private Practice :)