Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House. Saison 8. Episode 5. The Confession.

8 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : House

vlcsnap-2011-11-08-19h17m12s99.png

 

House // Saison 8. Episode 5. The Confession.


Tout le monde est de retour - enfin, je parle de Chase et Taub bien sûr - pour le meilleur et surtout pour nous jouer de nouveaux tours. Le premier se dessine avec le retour de Taub qui a maintenant des jumeaux, sauf que ce dernier ne sait pas si ils sont de lui ou non - on sait très bien les problèmes conjugaux avec sa femme -. House et tout l'hôpital font les paris. Alors que je ne suis pas un aficionados de Taub, je dirais même loin de là, le personnage et cette petite histoire arrivent à donner un sens comique à pas mal de choses et notamment la scène dans la cafétéria et les multiples tentatives de House - ou même de Wilson - d'avoir un échantillon d'ADN de Taub. Tout naviguait dans le bon vieux House que j'aime, et la série à défaut de surprendre nous remet dans un univers que l'on connaît bien. On est donc pas trop perdu et on garde nous repère malgré les nombreux changements et ce n'est pas évident. Pendant ce temps le bureau de House est en pleine rénovation. Bien sûr, le twist final est vraiment inattendu. House c'est offert un mur soulevable qui mène directement vers le bureau de… Wilson.

Il est bien évident que ce nouveau crochet scénaristique apportera son lot de scènes cocasses - enfin, j'espère que les scénaristes y ont bien pensé avant -. La scène finale est donc à la fois maîtresse de l'absurde mais aussi atteint un climax absolument jouissif. On s'y attends pas et la tête de Wilson reste priceless. Cet épisode, divertissant permet aussi d'utiliser pleinement tous ses personnages. Accessoirement c'est l'épisode avec à la clé le plus de personnages durant cette saison pour le moment et il y parvient sans problème. Le retour de l'amitié entre Chase et Foreman se fait difficilement. La scène dans les vestiaires était assez étrange, mais je reste tout de même sur ses premiers dialogues presque lèche-botte et cyniques. Chase est bel et bien de retour mais je pense qu'il sera là pour apporter ce que Foreman tentait d'apporter à House sans y parvenir. Espérons qu'ils ne tuent pas trop vite ce qui se dessine. Même chose du côté d'Adams qui est une femme qui pourrait bien tenir tête sans être non plus complètement insensible au charme de Chase. Un petit couple - enfin - pour plus de légèreté dans la saison.
vlcsnap-2011-11-08-19h17m12s106.pngLe duo Park / Taub est merveilleux de niaiserie mais au fond c'est presque jubilatoire. Park va y aller de sa voix de centrale nucléaire pour vraiment apporter le petit plus qui pourra faire de ce duo un truc intéressant. Alors que je déteste Charline Yu, et que je trouve que cet ajout est ridicule j'espère qu'ils vont nous la débrider - sans mauvais jeu de mots -. Wilson trouve aussi son rôle dans l'épisode, et un rôle certes assez accessoirement et complémentaire à House mais pas mauvais du tout. Au contraire on nous amène doucement au climax de l'épisode, et donc à cette fin que personne attendait. Personnellement, je m'attendais à un truc de relaxation ou quelque chose de vraiment "pour" House. Sauf que là, jamais j'aurais pu croire que ce serait possible. Par ailleurs, le patient était lui aussi intéressant. Derrière ses mensonges et ses fausses confessions se cache donc Jamie Bamber.

Ce dernier va être un peu partout en cette rentrée américaine et j'aime bien l'acteur - je l'adorais dans Battlestar Galactica, on ne refait pas un fan - et sa présence dans House permet sans se faire explicite d'accentuer la pop culture dans le schéma narratif de la série en jouant à l'acteur clin d'oeil. Même si le cas est au fond tout ce qu'il y a de plus classique il n'en était pas ennuyeux. Ce qui est une première cette saison où ils étaient pour le moins ridicule. Au final, "The Confession" est une petite réussite, qui arrive à orchestrer ses intrigues de façon arcordéonesque, ludiques et sans faux pas. House est vraiment de retour et c'est cet épisode qui le prouve. Le changement d'environnement est encore là, quelques éléments sont modifiés et notamment dans la façon de faire interagir les personnages - un des éléments déclencheur est bien sûr la nouvelle position de Foreman -. La suite pourrait être excellente si les scénaristes décident de vraiment jouer leurs cartes, et notamment cette nouveauté qui me plaît.

Note : 8.5/10. En bref, le retour de toute l'équipe, Jamie Bamber en merdeux, voilà ce qu'il fallait.

Commenter cet article