Critiques Séries : Human Target. Saison 1. Episode 1. Pilot.

human target 4 extraits fox 2

 

Human Target // Saison 1. Episode 1. Pilot


Décrite comme la digne descendante de 24, cela nous étonne pas quand on lit le pitch. Alors, l'épisode pilote débute avec un petit monologue de Mark Valley, l'acteur principal (que l'on connait sous le nom John Scott dans Fringe par exemple). On voit des feuilles vollées, comme si un courant d'air avait tout baillé. Un peu kitch, mais on entre directement dans l'action. Après le monologue, changement de ton, de musique, on entre dans le jeu. On retrouve alors notre cher Paul Young de Desperate Housewives qui a pris en otage son entreprise et surtout son patron qui l'a viré. Bon, c'est classique et rien que l'apparition de Chi McBride (que l'on connait notamment pour son rôle de détective dans Pushing Daisies) nous, on est sous le charme. Pas la peine de survivre, explosion et tord à travers passe par nos yeux. On veut du grand spectacle, les premières minutes nous en offre à grande gorge déployée. Puis, pouf, sauf dans le temps, on retrouve notre cher détective ou agent, on ne sait comment le qualifié, chez lui, avec un bouteille de wishky qu'il n'a pas encore bu et que nous aura le plaisir de revoir à la fin de l'épisode : un fil rouge ? Ho ho !!! Non, je plaisantes bien sûr.

Puis, on se retrouve dans le bureau de l'agence dirigée par notre cher Chi McBride qui a un rôle plutôt sympathique. Une affaire de protection pour une jeune chef d'affaires qui se prépare à l'inauguration du TGV le plus rapide du monde, bon, ca casse pas trois pattes à un canard cette histoire qu'on pourrait tout droit calinée d'un doux épisode des Experts pour l'après meurtre par exemple. Malgré un générique, et oui, cette série a un générique, Jamesbondesque comme il est si bien qualifié sur plusieurs blogs, la série reste un peu trop classique, ne renouvellant aucun genre et n'apportant pas vraiment de fraîcheur comme a pu le faire Glee par exemple. Restant du pur divertissement, entre bagarre, coup de poing, on veut nous montrer que Mark sait tout faire, mais attention, on n'a pas besoin de tout voir avant d'avoir tout vu, je me comprend, ne vous inquiétez pas. Gorgé de petites erreurs scénaristiques, cette série à le mérite d'être un bon divertissement, un peu kitch, peut-être même un peu trop, reprenant tous les gros clichés de nos James Bond préférés. Il faut bien le dire, adaptée d'un comic book, cette série reste fidèle sans trascendé nos pupilles.

Note : 8/10. En bref, un épisode pilote maîtrisé avec l'excellent Mark Valley et l'incontrôlable Chi McBride. On se sent retrouver nos flics des années 80, kitch mais tellement coupable ce plaisir qu'on a à regarder cet épisode. A voir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article