Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Parks And Recreation. Saison 6. Episodes 21 et 22.

26 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-26-00h33m05s109.jpg

 

Parks and Recreation // Saison 6. Episodes 21 et 22. Moving Up (Part 1) / Moving Up (Part 2).
SEASON FINALE


L’apparition éclair de Michelle Obama était jouissive, le retour de Megan Mullaly dans le rôle de Tammy Two était absolument fabuleux, et bien d’autres choses encore. « Moving Up » est certainement l’un des meilleurs épisodes de Parks and Recreation depuis pas mal de temps (mais en tout cas le meilleur de la saison 6). La saison 6 avait quelques faiblesses, notamment le fait qu’elle n’est pas aussi réussie que la saison précédente mais en s’achevant sur une note aussi jouissive et touchante. Car finalement, cet épisode ressemble aussi en partie à un series finale. La série arrive au bout d’une histoire et nous offre une sorte de grande fête où tout le monde est invité à fêter une dernière fois la série. Ce n’est pourtant pas l’épisode le plus drôle que la série ait pu nous offrir mais disons qu’en rendant plus ou moins hommage à Pawnee dans cet épisode, celui-ci parvient à faire quelque chose d’assez surprenante. J’ai été ému à plusieurs reprises. C’est ému de joie que je suis mais aussi car la série (qui a déjà été renouvelée pour une saison 7) fonctionne très bien jusque dans les dernières minutes, inclus l’excellent caméo de Jon Hamm. Je ne m’y attendais pas du tout mais c’était parfait.

Il y a tellement de choses à dire sur cet épisode que je ne sais même pas par où commencer. Je pense que c’est presque un épisode qui cherche à conclure un chapitre de la série afin d’en ouvrir un autre totalement différent. Leslie est en train d’agoniser dans son boulot à Pawnee et Ben le sait. L’opportunité de gérer les parcs de tous les Etats-Unis c’est une bonne chose et l’épisode nous emmène alors à San Francisco afin de faire quelques rencontres. La série nous offrira pour l’occasion quelques apparitions savoureuses que cela soit Blake Anderson (Workaholics) ou encore la Première Dame des Etats-Unis : Michelle Obama. L’épisode part sur énormément de choses en même temps et l’on a parfois presque l’impression d’être submergé mais c’est justement ce qui est excellent. L’épisode fonctionne très bien car justement il laisse du temps à la série d’éviter tous les pièges possibles et imaginables. Les opportunités qui se présentent à la porte de Leslie sont tout de même alléchantes pour elle. Je trouve ça assez remarquable de voir à quel point la série parvient à redéfinir plus ou moins tout ce qu’elle a pu construire en un seul et même épisode. Notamment car Leslie (le pilier de Parks and Recreation) est en train de changer de direction.
vlcsnap-2014-04-26-00h29m00s221.jpgLa fin de l’épisode était pile poil ce que l’on pouvait attendre de la part de Parks and Recreation afin de conclure son histoire. On retrouve Leslie trois ans plus tard avec ses trois enfants, son mari, ses amis et puis elle a également le job de ses rêves. Comme quoi, Leslie a tout ce qu’elle veut maintenant. Mais Parks and Recreation nous a toujours promis que Leslie aurait enfin un succès dans sa carrière et c’est celui-ci. Mais je me demande comment cela sera développé dans la prochaine saison car ils vont être obligés de remettre le tout trois ans plus tard. Un saut dans le temps cela peut être un atout par moment mais aussi une mauvaise idée. J’espère que cela sera la première solution pour le cas de Parks and Recreation. L’introduction et le départ immédiat de Ed (incarné par Jon Hamm) était tout de même jouissif. Apparemment il est encore plus incompétent que Gary/Jerry/Larry/Terry (oui, je me demande si un jour ce dernier aura un prénom fixe). Ce que j’aime bien avec la fin de cet épisode c’est que l’on ne sait pas vraiment quoi attendre de la suite de la saison (et c’est tout de suite beaucoup plus excitant).

Si les dernières minutes de cet épisode nous présente une partie de ce que les personnages sont devenus, on ne sait pas ce qu’est devenu Tom (est-il devenu un restaurateur à succès ?) ou encore de Ron (mais bon, je pense que peu importe le nombre d’années qui peuvent passer, le personnage restera le même). Avec ce saut dans le temps, on a l’impression que Parks and Recreation casse la formule qu’elle a adopté depuis des années et c’est rafraichissant. Cela va permettre de voir de nouvelles choses et c’est tout à l’honneur de la série. De toute façon Leslie ne pouvait pas partir à Chicago, cela n’aurait pas été la même série et cela aurait été assez décevant. Ce qui fait le charme de Parks and Recreation c’est justement Pawnee et ses habitants étranges. En se rendant compte que personne ne veut quitter Pawnee, Leslie décide finalement que la meilleure solution pour elle c’est de rester dans cette ville qu’elle aime par dessus tout. L’épisode cherche également à fêter les personnages et la série dans quelque chose de particulièrement efficace en son genre. J’ai adoré toutes les scènes musicales qui donnent un cachet à l’épisode. Sans compter Ron et ses répliques plus que cultes (sans compter sur sens de l’odorat particulièrement développé « Hide the kids »).
vlcsnap-2014-04-26-00h42m23s55.jpgL’enchainement des guest fait que la série s’amuse et prouve aussi plus ou moins que Parks and Recreation voulait partir (si elle était partie) sur une note particulièrement jouissive. Il y a tout de même de sacrées performances comme « 5000 Candles in the Wind ». C’était à la fois drôle et touchant. Preuve encore une fois que cette série est bien plus qu’une comédie. C’est une série avec une vraie âme et des personnages au rendez-vous. Finalement, cet épisode était bourré de tellement des choses à la fois qu’il est impossible de ne pas passer un agréable moment. En tout cas je ne vois pas de mauvais points. J’ai déjà hâte de retrouver tout le monde la saison prochaine.

Note : 10/10. En bref, parfait.

Commenter cet article