Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Trophy Wife. Saison 1. Episode 16. The Wedding - Part One.

13 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-13-15h20m38s17.jpg

 

Trophy Wife // Saison 1. Episode 16. The Wedding - Part One.


L’idée que Trophy Wife nous offre un mariage est une excellente idée. Surtout quand il s’agit de celui de Kate et de Pete. Ce double épisode se découpe donc avec une première partie (celle-ci) se concentrant sur les préparatifs et la seconde partie (le prochain épisode) qui se concentrera sur le mariage en lui-même. Kate a envie d’un vrai mariage. Contrairement à Diane et Jackie, elle n’a pas eu un mariage en bonne et due forme avec tous ses amis et toute sa famille. Du coup, elle veut en organiser un. Les quelques vidéos des mariages de Jackie et Diane étaient jouissives et permettent d’ouvrir à merveille l’épisode. Ce n’était pas nécessairement hilarant mais disons qu’il y avait plein de bons sentiments bien dosés. Ensuite vient la demande en mariage (à nouveau) de Pete. Un très joli moment de quelques secondes qui nous annonce déjà que cet épisode n’a pas prévu d’être hilarant mais simplement de nous offrir quelque chose de mignon. Car Kate veut son mariage. Cela ne veut pas pour autant dire que la série en oublie d’être drôle, notamment quand il s’agit de s’amuser avec le fait que Kate pourrait être déportée. C’était un très bon retournement de situation qui permet aussi de jouer avec le fait que l’immigration va venir faire une petite visite chez Pete et Kate.

La petite visite était d’ailleurs assez jouissive et permettait de conclure l’épisode de la meilleure façon qu’il soit. Surtout quand l’inspectrice va dire que ce couple est bien réel car tout ce qu’ils font n’a rien du couple anormal qui a appris des choses avant de passer le test. C’était drôle et puis c’est tout ce que j’attends de la part de Trophy Wife. Car la série sait très bien comment construire des impasses pour ses personnages pour que ceux-ci nous amusent un peu plus. Pendant que tout cela se goupille, Kate tente d’aider Diane dans sa relation avec Russell Bradley Morrison. J’aime bien cette petite histoire, surtout que les deux forment un duo assez efficace. Diane a envie que leur relation soit enfin officielle après avoir passé près de 2 ans à regarder des débats parlementaires sur BBC on Demand. D’ailleurs, la scène en lui-même au début de l’épisode était hilarante. Mais ce qui change aussi dans Trophy Wife c’est la relation entre Diane et Kate. Si au début de la série les deux ne pouvaient pas s’entendre et ce malgré les efforts de Kate, maintenant Diane est capable de demander des conseils à Kate. Ce qui n’était pas envisageable au début.
vlcsnap-2014-03-13-15h15m45s161.jpgC’est aussi la preuve que les personnages évoluent dans Trophy Wife. Et c’est pile poil ce que j’attends de la pat de cette série. Surtout que dans cet épisode Diane tente d’être gentille comme tout. Ce qui est très étrange car on n’a pas l’habitude de la voir dans un aussi bon jour. Même si au fond, Diane continue aussi d’être piquante, notamment quand il s’agit de se moquer de l’idée d’un nouveau mariage entre Kate et Pete. Par ailleurs, Pete aimerait bien que ce nouveau mariage ait quelque chose de lui. Durant ses deux précédents mariages (sans compter celui avec Kate) il avait satisfait tous les désirs de ses deux femmes. Il aimerait donc maintenant ajouter un truc plus écossais au mariage afin de mettre un peu de son héritage dessus. C’était une bonne idée. Par ailleurs, Bert était lui aussi au rendez-vous de l’humour cette semaine. Je ne m’y attendais pas nécessairement mais c’était une très bonne surprise. Sans parler de Warren qui découvre qu’ils sont flamands (et nous fait une crise identitaire) ou Hilary et Meg qui deviennent des demoiselles d’honneur rivales. Je suppose que la seconde partie de ce mariage sera beaucoup plus fun. A suivre.

Note : 6.5/10. En bref, toujours aussi fun à suivre, Trophy Wife continue d’être la bonne petite comédie familiale de l’année.

Commenter cet article