Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Vive Cantando. Saison 1. Pilot (Espagne).

8 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-09-04-18h10m58s186-copie-1

 

Vive Cantando // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Parfois j'ai envie d'élargir un peu plus mes horizons, aller voir ailleurs que dans les pays dont je connais la langue (en France et les pays anglophones). Je vais parfois picorer quelques séries chez les danois, chez les suédois et puis j'ai récemment lu le pitch de Vive Cantando. Bizarrement, au premier abord cela m'a donné envie. Une fois le premier épisode vu… j'ai un peu déchanté. Alors certes, il ne fallait pas s'attendre à une série musicale comme Glee mais je m'attendais vraiment à ce que cela soit beaucoup plus jovial, que l'on nous donne envie de regarder Vive Cantando comme d'écouter une bonne chanson. Globalement, ce premier épisode était assez médiocre a cause d'un manque de rythme particulièrement problématique. Les personnages sont tous plus ou moins assez fade ce qui ne permet pas de se laisser prendre au jeu aussi facilement que l'on pourrait le penser. Antena 3, à qui l'on doit la très bonne Gran Hotel, m'a beaucoup ennuyé avec sa toute nouvelle série. C'est dommage car j'avais réellement envie d'aimer.

Après une longue tournée, Trini, une chanteuse, doit retourner à La Gloria, où elle a grandi. Trini renoue alors avec son ancien petit ami, aujourd'hui patron du karaoke La Bamba qui a connu de meilleurs jours. Grâce à Trini, La Bamba devient le lieu où chacun peut oublier ses soucis en musique.
vlcsnap-2013-09-04-19h08m17s13Tout est bien trop long à se mettre en place. La première demi-heure de ce pilote tente de nous présenter Trini, cette chanteuse. Sauf que l'épisode ne parvient pas vraiment à nous donner envie de suivre les aventures de ce personnage. Oscillant entre l'humour cocasse (elle est la Miss catastrophe de la cuisine) et le drama pur et dur, la série cherche son style et son humour. Durant la première demi-heure l'épisode peine donc à mettre en place son histoire. Alors certes, ce n'est qu'une mise en place mais je pense que l'on était en droit d'en attendre un peu plus de la part de ce premier épisode. Plus l'épisode avance et plus l'on a l'impression que Vive Cantando ressemble un peu à ces séries que l'on a aussi en France mais que l'on a la décence de plutôt proposer en plein après-midi et pas en prime time : Sous le Soleil, etc. Le casting est assez fade. Alors je ne connais pas le casting et pas leurs crédits mais je trouve qu'ils ne sont pas vraiment éblouissants.

J'ai cependant pu découvrir en faisant quelques recherches que Miguel Albaladejo, le créateur de la série, voulait nous plonger dans une sorte de fiction du réel. Bien que l'on sente que l'alchimie entre les personnages, ce n'est pas suffisant pour que l'on puisse s'imprégner de Vive Cantando. Je suis vraiment déçu car j'aurais vraiment cru que cette petite comédie allait me plaire mais rien du tout. C'était trop fade, trop long (1h20 tout de même, presque aussi long qu'un épisode de Camping Paradis) et forcément, le téléspectateur au milieu de tout ça est déçu que l'on ne cherche pas à prendre en compte son envie de passer un bon moment. De plus, l'histoire est beaucoup trop déjà-vu dans son registre familial. La seule originalité de la série, le fait qu'il s'agisse d'une chanteuse n'apporte que quelques moments chantés (trois au total, et ce n'est pas fameux même si la voix de l'actrice n'est pas mauvaise du tout).

Note : 2/10. En bref, beaucoup trop fade et ennuyeux. Dommage. Mon excursion en Espagne ne se passe donc pas très bien là.

Commenter cet article