Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lost Chronicle : Critique. Saison 6. Episode 15. Across the Sea.

14 Mai 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-3909087.png

 

Lost // Saison 6. Episode 15. Across the Sea.

 

Lost remonte le temps dans cet épisode et nous raconte un peu plus l'histoire de cette histoire mystérieuse, d'où vient le "Blacksmoke" ou monstre de fumée noire et enfin d'où vient Jacob.
"My answers will lead to more questions". C'est l'une des premières phrases que  nous offre l'épisode et cette mort sanglante (ou presque) de la mère de deux frères, qui ne sont autres que Jacob et son frère qui devient le Blacksmoke et dont j'ai oublié le nom.
Cet épisode oublie donc les personnages principaux de la série pour se concentrer sur deux personnages qui ont de l'importance dans l'histoire et la construction de la série. Cette petite parenthèse était amenée avec amertume et désopilante mais l'idée qui en découle était finalement bonne. Tout d'abord cette histoire des deux frères, on se serait cru dans une pièce de Corneille ou encore de Racine. Les deux frères qui s'aiment et qui se déchirent à cause d'une petite révélation sur la vraie identité de leur mère. Tiens justement, qui est ce nouveau personnage, la mère "adoptive" des deux frères. Je n'arrive pas à comprendre qui elle est, d'après moi c'est l'ancien Jacob de l'île, protecteur et que donc Jacob a pris le flambeaux qui doit maintenant être entre les mains de quelque d'autres voilà pourquoi on a tous ces personnages sur cette île. Plus on avance dans les histoires de la série plus j'ai l'impression de ne plus rien y comprendre car de nombreuses nouvelles histoires viennent se mettre dans ma tête et réfléchissent à une fin impossible à trouver. Sont-ils morts et en enfer ? On aura les réponses que le 23 mai prochain. Arf ! Moi qui vais devoir encore attendre, j'en peu plus, et je ne crois pas être le seul.
Ensuite, l'île reprend le centre des intrigues et cette histoire de lumière. Qu'est ce que c'est encore ça ? On nous raconte la force de l'île, son énergie. Ca ne fait penser bien sûr à l'épisode finale de la saison 4 lorsque Benjamin tourne cette fameuse roue pour déplacer l'île et va dérégler l'espace temps de l'île. R.I.P Elisabeth Mitchell que j'adorais en Juliet et qui me manque cruellement, enfin bref, c'était juste une petite parenthèse. Reprenons, cette lumière il me semble donc l'avoir vu dans cet épisode quand il tourne cette roue. Je me trompe peut-être mais je pense que c'est ça.
Enfin, la fin de l'épisode avec un retour sur la saison 1 c'était un peu abusé. Une sorte de "on vous l'avais bien dit", c'est le seul truc dérangeant d'un épisode magnifiquement et rondement mené d'une main de maître. J.J Abrams a lâché son bébé dans de bonnes mains. On nous le prouve ici avec cet épisode.

Note : 9/10. En bref, malgré les défauts que peut avoir la série (et ils sont rares) elle n'a pas celui-là : me faire réfléchir à ne plus pouvoir.

Commenter cet article