Critiques Séries : Chicago PD. Saison 9. Episodes 10 et 11.

Critiques Séries : Chicago PD. Saison 9. Episodes 10 et 11.

Chicago PD // Saison 9. Episodes 10 et 11. Home Safe / Lies.

 

Les histoires de Ruzek et Burgess continuent de m’embêter. Disons que la relation entre les deux personnages cherche à créer du drama intéressant mais la scène d’introduction de « Home Safe » a du mal à être aussi intéressante qu’elle ne l’était sur le papier. Il fallait bien que quelqu’un bouscule leur petit quotidien de famille heureuse. Lorsque la série se concentre sur les affaires, Chicago PD fait ce qu’elle fait de mieux. La série trouve toujours un moyen de mélanger les histoires personnelles, les drames policiers et tout cela avec une poignée de personnages seulement. Bien que Chicago PD se concentre sur Ruzek dans « Home Safe », il y a un assez bon équilibre sur l’angle policier et moins sur le côté personnel. Par chance la série revient avant tout avec un épisode qui permet de mettre tout le monde à égalité. J’ai toujours aimé voir ce groupe travailler ensemble même si par moment les affaires sont assez génériques et classiques.

 

La psychologie des personnages n’a jamais été le fort de Chicago PD donc lorsque la série mélange le tout à des affaires policières c’est tout de suite un peu plus intéressant. Cela permet de créer des parallèles plutôt corrects. C’est ce que j’ai envie d’attendre d’une série comme celle-ci. Après tout Chicago PD n’a jamais été une série familiale mais bien une série policière. D’un point de vue purement personnel je préfère ce que fait l’univers Law & Order. Si je devais choisir entre les deux univers de Dick Wolf, celui se déroulant à New York jongle bien mieux avec les histoires personnelles des personnages. Chicago PD a cependant son lot de moments. Surtout quand tout le monde a une place. « Home Safe » met en valeur chacun des personnages et tout le monde a plus qu’une seule ligne de dialogue. La disparition de Brianna est une affaire palpitante qui parvient à de nombreuses reprises de créer de l’action.

 

Tout cela permet à Ruzek de créer une affaire personnelle. Après tout cela permet à Ruzek de se souvenir de Makayla qui a le même âge que Brianna. Cela rend le personnage un peu moins prévisible et l’affaire aussi par la même occasion. Dans le genre, Chicago PD reprend ici ce que fait Law & Order: SVU à sa sauce. L’univers de Dick Wolf aime bien recycler les intrigues et cet épisode ne change pas vraiment la donne en dehors de la place des personnages et de leurs histoires personnelles. « Lies » de son côté est un épisode bien meilleur que le précédent. Si j’aime beaucoup Ruzek ce n’est pas toujours les meilleurs épisodes de la série mais il avait l’avantage de créer une sorte de mécanique où tout le monde peut travailler ensemble. « Lies » est très différent grâce à Kevin. Atwater est mon personnage favori dans la série donc dès que la série se concentre sur lui ce sont les épisodes que j’attends avec le plus d’impatience.

 

« Lies » est même à mes yeux le meilleur épisode de Chicago PD depuis un long moment. Cette saison 9 n’a pas vraiment brillé depuis le début donc je suis heureux de voir que Atwater est là pour changer la donne. Surtout que cet épisode me rappelle les débuts de la série où tout était bien plus équilibré au travers de l’équipe. Peut-être que les scénaristes ont compris qu’ils avaient un peu trop mis de côté l’esprit d’équipe au sein du département de police de Chicago. Comme dans « Home Safe », Chicago PD utilise tous ses personnages mais Atwater a l’occasion de briller. Ne vous méprenez pas, j’aime les épisodes qui se concentrent sur les personnages car ils permettent d’aller plus loin dans la vie personnelle des personnages et donner une perspective différente à chaque affaire mais je préfère aussi quand tout le casting est mis à bon escient. Ces deux épisodes sont assez inégaux mais malgré les défauts de « Home Safe » la mécanique de la série semble avec ces deux affaires reprendre ce que l’on a connu aux débuts de Chicago PD.

 

Note : 5/10 et 6.5/10. En bref, deux épisodes qui me rappellent les débuts de Chicago PD.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article