Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Librarians. Saison 1. Episode 4.

25 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Librarians

Critiques Séries : The Librarians. Saison 1. Episode 4.

The Librarians // Saison 1. Episode 4. And Santa’s Midnight Run.


Alors que la diffusion de The Librarians se déroule en pleine période de fêtes de fin d’année, il fallait bien s’attendre à un épisode de Noël. Pour le coup on est tout de même assez bien servis avec un épisode qui délivre tout de même pas mal de jolies choses assez amusantes. Je ne pense pas que le but de The Librarians soit d’en faire des caisses dans la cohérence. Au contraire, je pense que c’est le genre de série qui fonctionne quand elle ne se prend pas trop au sérieux et qu’elle part dans tous les sens. Une fois de plus cela fonctionne assez bien avec un épisode basé sur un truc très classique puisque l’on ne pouvait pas attendre mieux de la part de cette série qu’un épisode où le Père Noël existe réellement. La façon dont le mythe du Papa Noël est présenté dans la série est tout de même merveilleux. D’une part car ce n’est pas un homme bien portant avec un costume rouge et une barbe blanche. Non, tout cela ce n’est pas le Père Noël de The Librarians. La série choisi de le transformer en quelqu’un de beaucoup plus lambda alors qu’il a un costume de businessman et un chapeau magique.

Qui de mieux que Bruce Campbell pour incarner le rôle du Père Noël. Celui que l’on connaît pour son rôle de Sam Axe dans Burn Notice nous démontre à nouveau ici qu’il a une attitude tellement gonflée que forcément, cela passe comme il faut pour un épisode dans une série comme celle-ci. Car si The Librarians était une série sérieuse, cela se saurait. Bruce Campbell apporte d’ailleurs beaucoup à l’épisode. Je ne serais pas contre le revoir prochainement mais cet épisode fait aussi un travail intéressant dans le développement des personnages de la série. Depuis le début de la saison on n’a pas forcément eu l’occasion de s’attacher aux personnages. Flynn Carson avait pris tellement de place dans les deux premiers épisodes que cela avait plus ou moins effacé tout le reste. C’est dommage mais bon, on ne peut pas en vouloir à la série, surtout quand on voit que globalement tout semble se tenir. Le but n’est pas de faire une série cohérente, je pense que tout le monde l’a bien compris, mais une série qui peut nous amuser et que l’on a envie de retrouver chaque semaine pour le divertissement qu’elle nous offre. Il y a quelque chose d’ambitieux derrière The Librarians même si ce n’est pas aussi sympathique que pouvait l’être Leverage dans un registre assez proche mais pas totalement non plus.

TNT prouve avec The Librarians qu’elle veut aussi changer un peu la direction de ses séries, s’éloignant des concepts étirés de la série policière de comptoir pour faire des choses un peu plus ambitieuses et originales. The Librarians s’inscrit parfaitement dans une proposition originale alors que ce genre de séries n’existe pas en dehors de celle-ci. Pour en revenir à l’épisode de Noël, je crois que cela aurait été parfait pour n’importe quelle série un peu fantastique. Warehouse 13 ou Eureka auraient très bien pu faire un épisode comme celui-ci, confirmant une fois de plus les influences de cette série. En tout cas, je suis curieux de voir les six épisodes qui restent à cette première saison et je ne serais pas surpris que TNT enchaîne avec une seconde saison de 10 épisodes car c’est clairement le genre d’aventures que l’on a en plus bien envie de suivre en pleines périodes de fêtes. Je me souviens quand j’étais beaucoup plus jeune, j’adorais regarder les téléfilms de Flynn Carson, les films avec Allan Quatermain et les Indiana Jones pendant les fêtes de Noël. Avec The Librarians je trouve un peu de tout ça même si la série n’a rien de brillante.

Note : 5.5/10. En bref, esprit de Noël réussi.

Commenter cet article