Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : How To Get Away With Murder. Saison 1. Episode 10.

30 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #How to Get Away with Murder

Critiques Séries : How To Get Away With Murder. Saison 1. Episode 10.

How to Get Away with Murder // Saison 1. Episode 10. Hello Raskolnikov.


Quelque chose ne collait tout simplement pas dans cet épisode. Je n’ai pas réussi à être dedans du début à la fin et je dois avouer que cela m’a embêté. Pendant les vacances ai-je compris que la série n’était peut-être pas aussi bonne que l’on aurait probablement pu l’imaginer au premier abord ? J’aurais tellement aimé que cet épisode soit à la hauteur de mes attentes et manque de bol, il a fait en grande partie le contraire. Cet épisode m’a donné l’impression de faire énormément de surplace et de répétition par rapport à ce que l’on avait déjà pu voir dans How to Get Away with Murder par le passé. C’est un peu comme si finalement cet épisode était un très long « Previously On » et sincèrement, c’est loin d’être ce que je voulais. On passe énormément de temps avec tout un tas de choses presque superflues qui ne permettent pas de prendre soin du rythme de l’épisode. Il y a certes les interrogatoires qui peuvent rendre le tout légèrement plus palpitant, notamment pour Annalise et sa prestation de femme bafouée plutôt juste et efficace, mais globalement cela sent le réchauffer et Dieu sait que je n’aime pas quand une série fait ce genre d’épisodes récapitulatifs de tout ce que l’on a déjà vu. Cela ne sert strictement à rien.

On n’avait pas besoin de cet épisode là car la série avait déjà fait des choses merveilleuses auparavant mais le dernier épisode en date était déjà décevant. Il allait trop vite sur certains éléments potentiellement intrigants et donc efficaces mais aussi sur certaines idées qui n’étaient pas suffisamment creusés pour nous donner l’envie d’en voir beaucoup plus. Le cliffangher de l’épisode précédent en était alors devenu banal et prévisible. Cet épisode c’est donc une façon de nous dire ce qui s’est passé sauf que l’on sait déjà, en grande partie par déduction, ce qui s’est passé, car l’épisode précédent a aussi passé pas mal de temps là dessus. Après le final de l’épisode précédent et le fait que Sam est maintenant mort, Annalise n’a plus besoin de se justifier au sujet de son mari. Elle décide alors de chercher une preuve qu’il est le vrai tueur de Lisa afin de faire en sorte que Rebecca soit tout simplement acquittée. Elle cherche alors une preuve que Sam avait un motif pour tuer Lila. Ce n’est pas facile au premier abord sauf que l’épisode a des personnages tellement bons dans leur boulot que forcément, c’est simple comme bonjour. Mais je trouve que c’est justement too-much, que l’épisode manque cruellement de tout un tas d’ingrédients qui auraient pu le rendre un peu plus palpitant.

Oliver et Connor continuent d’être le couple gay le plus sympathique de la télévision américaine (comme les aime Shonda Rhimes, un peu brisés sur les bords) entre les problèmes de drogue de Connor et le nouveau petit ami (et mannequin sous vêtement) d’Oliver. Ce n’est pas ce que j’ai le plus apprécié dans cet épisode mais pas non plus ce que j’ai le plus détesté. Disons qu’il ne se passe pas grand chose cette semaine et que tout cela apparait finalement comme un peu de nouveauté. Rebecca se retrouve forcément à nouveau sur le devant de la scène mais cette fois en grande partie pour conclure l’histoire et nous emmener vers le second chapitre de l’histoire : la mort de Sam, l’implication de Wes, Annalise et les autres, et ce qu’ils peuvent tous faire pour couvrir leurs arrières. Ce n’est pas facile mais c’est un défi qu’ils vont tous relever avec des hauts et des bas. J’ai déjà l’impression d’avoir le scénario des 5 épisodes restants dans la tête et ce n’est pas nécessairement une bonne chose. Je dirais même que ce n’est pas du tout glorieux. Bien au contraire, on sent que cette série est déjà en train de s’épuiser alors qu’elle peut très bien balancer la sauce à nouveau et nous délivrer des épisodes beaucoup plus palpitant. Le prochain épisode sera donc un premier défi.

Note : 4/10. En bref, décevant épisode récapitulatif plus que réellement explicatif.

Commenter cet article

Caro 31/01/2015 17:26

D'accord avec toi. Et ce qui nous a perturbé aussi c'est qu'Annalise peut toujours être impliquée dans le procès alors que c'est son mari qui est accusé... Il y a un léger conflit d'intérêt, elle devrait être écartée en toute logique. Décevant en tous cas... En espérant que ça remonte pour les épisodes restants...

delromainzika 01/02/2015 23:22

Ouais, il y a de grosses ficelles c'est clair :/