Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 11. Episodes 8, 9 et 10.

20 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

Critiques Séries : Bones. Saison 11. Episodes 8, 9 et 10.

Bones // Saison 11. Episodes 8, 9 et 10. High Treason in the Holiday Season / The Cowboy in the Contest (Part 1) / The Doom in the Boom (Part 2).


Qu’est-ce qui fait de bons épisodes de Bones, c’est souvent une bonne dose de drame et quand Aubrey se retrouve entre la vie et la mort, les choses sont forcément intéressantes. Surtout que cela ne fait même pas un an que Sweets est mort et forcément, Booth a du mal à gérer le flot d’émotions. Ce qui peut se comprendre. Ce n’est pas facile de trouver de nouvelles choses afin de donner au téléspectateur une raison de suivre encore les aventures de personnages que l’on a déjà vu sous toutes les coutures. Cependant, ce que je trouve d’assez fort avec ces trois épisodes, c’est la façon dont les personnages prennent clairement le pas sur les intrigues policières. Le côté policier de la série n’est de toute façon pas ce qui nous intéresse le plus quand une série atteint 11 saisons. Du coup, c’est d’autant plus complexe pour Bones de se renouveler car cette série n’a jamais été la plus forte des séries de ce point de vue là. Du coup, on fête Thanksiving dans l’épisode 8 par exemple, ce qui permet de rassembler encore une fois les personnages. Oui, il y a aussi des secrets, du cas de la semaine très classique (avec le meurtre d’un journaliste politique) mais la série propose aussi une sorte de début sur le fait de faire fuiter des informations ou non et les conséquences que cela pourrait bien avoir. Si cela peut être considéré comme de la trahison par exemple (ou non).

Hodgins est l’un des personnages les plus intéressants de ces trois épisodes alors qu’il parvient justement à nous proposer des tas de choses originales à sa façon. Les questions éthiques et tout ce que cela peut entourer c’est parfait pour un petit épisode de Bones comme celui-ci. Je n’ai pas été déçu du résultat car justement la série a réussi à en faire quelque chose de véritablement fort et intelligent. Du coup, le fait que Hodgins ait une vraie place dans cet épisode et pas celui du rôle de seconde zone oublié. Car jusque là cette année, à part Booth et Brennan, voire Cam, il n’y a pas eu grand chose de faire autour des personnages de la série. C’est bête d’avoir un casting aussi large que celui de Bones et ne rien en faire. Du coup, avec le double épisode (The Cowboy in the Contest et The Doom in the Boom), la série nous offre quelque chose de complètement différent. C’est surtout la preuve que rien ne devrait être pris pour acquis et que la vie est quelque chose de très précieux qui peut nous échapper à n’importe quel moment. Cet épisode permet d’envoyer nos deux héros sous couverture aka Big River Buck et Wild Card Wanda. C’était particulièrement fun et la première partie délivre d’ailleurs suffisamment de moments assez cocasses pour rappeler que Bones sait rester assez libre dans sa façon de gérer ses bêtises.

Bones ne se prend plus trop au sérieux de toute façon (et ce même si le changement est bienvenu, on ne voit pas toujours les bienfaits de ces changements). Du coup, le second épisode était beaucoup plus fort et riche mais en émotions. Quand Hodgins a retrouvé le portable par exemple je pensais vraiment qu’il allait mourir. Surtout que ce n’est pas comme si Bones n’avait pas déjà choisi de s’occuper un peu plus d’Hodgins. J’ai ressenti l’horreur de Cam là aussi. Mais Aubrey est le seul dont la vie est vraiment en danger. C’est un héros et Hodgins va nous offrir un moment assez émouvant. Je ne m’attendais pas du tout à être ému devant Bones de si tôt. Ce n’est pas comme si ce n’était pas déjà arrivé mais je suis surtout heureux de voir qu’elle est encore capable de le faire. C’est aussi intéressant de voir Brennan avoir peur que Booth ne se sente piégé dans sa vie de père, d’homme marié. Les dangers de son boulot, les risques qu’il prend, cela peut être un moyen pour lui d’échapper à la routine. Mais c’est mignon. En tout cas, je me demande vraiment ce dont Bones est capable de faire car ce n’est pas comme si la série était incapable de nous surprendre. Au contraire, avec ces trois épisodes j’ai redécouvert une série que j’ai vraiment apprécié il y a de ça plusieurs années maintenant. Cela change de ce que l’on avait pour habitude de voir depuis le début de la saison.

Note : 7/10, 7.5/10 et 8/10. En bref, en générant des émotions variées autour de personnages bien utilisés, la série surprend.

Commenter cet article